RSS

« DANS LA GUEULE DU LOUP » (1951)

07 Juin
BRODERICK CRAWFORD ET MATT CROWLEY

BRODERICK CRAWFORD ET MATT CROWLEY

MOB2

CHARLES BRONSON, BRODERICK CRAWFORD ET RICHARD KILEY

Réalisé par l’éclectique Robert Parrish, « DANS LA GUEULE DU LOUP » est un film noir dans la grande tradition hollywoodienne de l’époque, porté par un scénario sinueux et truffé de coups de théâtre bien amenés et une photo contrastée des plus tranchantes. Le thème des flics infiltrés dans la pègre – ici les racketteurs sur les docks – n’est pas sans évoquer les futurs polars de Hongkong. On y retrouve les mêmes ficelles, les mêmes types de personnages et la même ambiguïté.

ERNEST BORGNINE

ERNEST BORGNINE

ERNEST BORGNINE, NEVILLE BRAND ET BRODERICK CRAWFORD

ERNEST BORGNINE, NEVILLE BRAND ET BRODERICK CRAWFORD

Dans le rôle du flic « flatfoot » se faisant passer pour un voyou fraîchement débarqué de New Orleans, Broderick Crawford est un héros inhabituel avec son visage bouffi de gros buveur et sa personnalité brusque et peu sympathique. Au moins n’a-t-il pas cédé aux clichés de rigueur. Face à lui, de bons acteurs parmi lesquels se détache le peu connu Matt Crowley, excellent en faux barman et véritable caïd du Milieu. Pour ce qui est des petits rôles, c’est également un régal, puisqu’on reconnaît avec un bonheur jamais démenti quelques-unes des « gueules » les plus populaires de la décennie suivante : Ernest Borgnine quasi-débutant en gangster bête et méchant, Neville Brand étonnamment mieux servi en homme de main ironique et castagneur, John Marley, Frank DeKova et même un tout jeune Charles Bronson en docker râleur, dans quelques plans sur le port.

« DANS LA GUEULE DU LOUP » aurait sans doute eu besoin d’une vedette plus charismatique et attachante que Crawford pour devenir un vrai classique du genre, mais cela demeure un très bon polar et cette ouverture nocturne sous la pluie battante est absolument soufflante de sombre beauté. À découvrir.

Publicités
 

5 réponses à “« DANS LA GUEULE DU LOUP » (1951)

  1. Val

    8 juin 2013 at 9 h 47 min

    Hooooo ! Une « suite » au Blog du west aux couleurs « série noire » (jaune & noir)….Un peu déroutant, mais je m’y habituerais…
    Longue vie à ce Blog du West 2 !
    Décidément, beaucoup de changement chez mes amis blogueurs. 😉

     
    • walkfredjay

      8 juin 2013 at 9 h 57 min

      TU ES MON PREMIER MESSAGE ICI, VAL. MERCI DE TA VISITE, À BIENTÔT !

       
  2. Edmond

    15 août 2017 at 12 h 44 min

     
    • Teclo

      24 mars 2018 at 12 h 16 min

      Je viens seulement de découvrir la sortie de « Dans la gueule du loup – THE MOB » et comme je suis l’actu des sorties Blue ou DVD de Charley, je n’ai pas trouvé sur le site un article sur sa sortie le 10 octobre 2017. Ou-bien j’ai mal cherché…..

       
      • walkfredjay

        24 mars 2018 at 13 h 51 min

        Je crois bien que tu as raison ! Je me couvre la tête de cendres ! J’ai oublié la sortie d’un DVD de Charley !!! Ma seule excuse est qu’il n’apparaît qu’une minute dans le film… MAIS QUAND MÊME !

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :