RSS

« THE DEEP BLUE SEA » (2011)

11 Sep

Rachel Weisz est une belle comédienne intense et impliquée, quel que soit le genre dans lequel elle s’illustre. Il faut vraiment l’apprécier pour s’infliger jusqu’au bout « THE DEEP BLUE SEA », une sorte de mélodrame anglais inspiré du dramaturge Terence Rattigan et filmé un peu à la manière d’un Wong Kar Wai.

DEEPBLUESEAAprès la WW2, la jeune épouse d’un vieux juge (Simon Russell Beale, excellent) a une liaison avec un ancien pilote déphasé. La passion tourne au vinaigre et la jeune femme tente de se suicider. Pour ce qui est du scénario, c’est à peu près tout ce qu’il y a à se mettre sous la dent et le déroulement est rendu excessivement confus par l’abus de flash-backs plus ou moins bien intégrés. Visuellement parlant, si la photo est délicate et ultra-stylisée, si les mouvements de caméra se veulent sensuels et évocateurs, l’image sombre et terne finit par fatiguer l’œil et donc la concentration. Et il ne faut pas longtemps pour s’ennuyer ferme.

Alors oui, Rachel Weisz est très bien. Elle ne déçoit pas un instant, elle tient ce rôle de femme qui s’éveille sur le tard à l’amour physique et tente de se libérer de ses chaînes sociales, avec le talent qu’on lui connaît. Mais son partenaire Tom Hiddleston ne donne aucune épaisseur à son personnage et on a vraiment du mal à comprendre cette passion jusqu’auboutiste.

Beaucoup de plans devant des fenêtres à regarder dehors en fumant une cigarette, des seconds rôles qui vont et viennent (la concierge de l’immeuble, le copain de régiment de l’amant) sans réelle utilité, des crises de larmes à répétition, des phrases inachevées… Le film laisse une impression de superficialité et d’esthétisme gratuit. À réserver au fan inconditionnel de Miss Weisz, donc.

Publicités
 

Une réponse à “« THE DEEP BLUE SEA » (2011)

  1. Marc Provencher

    11 septembre 2013 at 19 h 56 min

    «À réserver au fan inconditionnel de Miss Weisz, donc.»

    Bah, les films avec Rachel Weisz, c’est toujours seulement au second visionnement que je m’avise soudain, non seulement de si le film est bon ou mauvais, mais de quelle sorte de film il s’agit. Le premier visionnement est entièrement consacré à l’ardente Rachel !!!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :