RSS

« WORLD WAR Z » (2013)

03 Oct

« WORLD WAR Z » est le premier blockbuster de zombies : d’énormes moyens, des F/X ébouriffants, une star de premier ordre aux commandes et même une ébauche de message écologique. Alors, est-ce qu’un film de zombies « riche » est plus intéressant qu’un « pauvre » ?

WWZOui et non. Le problème des films à gros budget est qu’ils sont systématiquement trop longs et celui-ci ne fait pas exception à la règle. Malgré des efforts notables, une efficace réalisation du suisse Marc Forster, le scénario est toujours à la traîne et le film ne prend son envol que lors des séquences d’attaques et de fusillades. Le reste fait figure de bouche-trou pas vraiment passionnant. Mais le vrai plus de ce film, c’est la « globalisation » de l’invasion des morts-vivants. Au lieu d’être confinés dans des centres commerciaux, des quartiers ou même des villes, ils sont PARTOUT. Et l’ampleur des moyens permet d’élargir le propos, faisant voyager ses héros à travers le monde. Quelques images comme l’invasion de Jérusalem par des marées (in)humaines ou l’avion de ligne contaminé à grande vitesse, sont réellement frappantes et constituent de superbes morceaux de bravoure.

C’est du cinéma « pop corn » bien sûr, étudié pour le grand public (le gore est réduit à portion congrue, chose rarissime dans le sous-genre), mais Brad Pitt est très bien en héros modeste et courageux et les seconds rôles sont bien dessinés, particulièrement la « soldate » israélienne campée par Daniella Kertesz, à laquelle on s’attache instantanément sans rien connaître de son background ou même de sa personnalité. On pourra s’interroger sur la nécessité du personnage de David Morse qui apparaît dans une séquence en avatar d’Hannibal Lecter, qui s’arrache lui-même les dents à mains nues. Dommage que la toujours parfaite Mireille Enos soit si peu utilisée. « WORLD WAR Z » a fait le pari de la surenchère, pour se démarquer des séries TV comme « WALKING DEAD » et il a probablement eu raison. Pas sûr qu’il en reste grand-chose quelques jours après visionnage, mais c’est tout à fait regardable.

Publicités
 

2 réponses à “« WORLD WAR Z » (2013)

  1. lemmy

    3 octobre 2013 at 19 h 31 min

    Pour moi, un film catastrophe vraiment catastrophique. Un film coupé, recoupé, édité, réédité (d’où le rôle absurde de David Morse), refait jusqu’à l’incompréhensible. Les personnages sont dégagés de manière risible : le scientifique susceptible de sauver la planète qui se tue en glissant… Le passage à Jérusalem ressemble à un mauvais jeu vidéo. De plus, je m’interroge sur le sgnifiant du film à ce moment : Jérusalem (décrite comme la capitale d’Israël ?…) est décrit comme ayant été protégé de l’infection zombie grâce à ses barrières de séparation. Manque de bol : ils accueillent des palestiniens qui se mettent à chanter, ce qui ne manque pas d’exciter les zombies qui font une pyramide pour franchir un mur haut de dizaines de mètres ! Ces mêmes zombies seront incapables de défoncer un pauvre porte en bois à la fin du film… Une cata qui va à l’encontre de tout ce qu’a pu faire un Romero. Et s’il n’y avait que ça. Le zombie de la fin (fin entièrement refaite allant à l’encontre de le première fin qui était guerrière et pessimiste) qui claque des dents m’a fait hurler de rire…

     
  2. walkfredjay

    3 octobre 2013 at 19 h 37 min

    Ce qui tu dis est vrai, Lemmy. Mais, va savoir pourquoi, je ne me suis pas ennuyé. Une indulgence coupable pour les films de zombies, peut-être ?

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :