RSS

« LES INFILTRÉS » (2006)

13 Déc

DEPARTED« LES INFILTRÉS » est le remake, par un maître du film de gangsters, d’un polar de hongkong tourné quatre ans plus tôt : « INFERNAL AFFAIRS ». C’est aussi – à notre humble avis – le seul film de Martin Scorsese depuis « CASINO » où on retrouve des vestiges de la maestria d’antan, à peu près débarrassée d’affèteries.

Le scénario d’une complexité inouïe, tourne entièrement autour du thème éternel de la trahison, du double-jeu, de la frontière toujours plus floue entre Bien et Mal. Belle idée que de faire s’affronter à distance un malfrat infiltré chez les flics (remarquable Matt Damon, tout en opacité massive) et un flic infiltré dans un gang de truands (excellent Leonardo DiCaprio, à fleur de peau), jusqu’à la conclusion inattendue, abrupte, abyssale. Les deux acteurs, évidentes facettes jumelles de la même pièce, finissent par se confondre lors d’un montage parallèle des plus perturbants, sensation renforcée par le fait qu’ils couchent avec la même femme. On comprend qu’elle-même finisse par s’y perdre !

Long mais jamais lent, passionnant et sec comme un coup de trique, « LES INFILTRÉS », hormis quelques rares « chichis » de mise-en-scène et/ou de montage, est un des films les plus sobres et rigoureux de Scorsese, qui s’efface derrière son scénario et ses comédiens. Il laisse la bride sur le cou à Jack Nicholson, assez hallucinant en vieux caïd dégénéré et dangereux. Son pétage de plombs en gros-plan, avec sa main ensanglantée, ferait passer son numéro dans « SHINING » pour du Buster Keaton sous Témestat. Vera Farmiga est très charmante en psy déchirée entre les deux ennemis jurés. D’un brillant cast de seconds rôles, se détache Mark Wahlberg, physiquement méconnaissable en flic agressif.

DEPARTED2

VERA FARMIGA, LEONARDO DI CAPRIO, MATT DAMON ET JACK NICHOLSON

Sans posséder la grâce et l’authenticité des « AFFRANCHIS » ou le lustre de « CASINO », « LES INFILTRÉS » s’inscrit parfaitement dans la filmo du réalisateur qui n’a rien perdu de son inventivité pour décrire la violente bestialité de ses frères humains.

Publicités
 

3 réponses à “« LES INFILTRÉS » (2006)

  1. Patrick

    13 décembre 2013 at 18 h 07 min

    Un bon film mais qui ne m’a marqué plus que cela.
    De toute façon à part Taxi driver, La valse des pantins et Gangs of NY Scorsese n’est pas un cinéaste dont je raffole.

     
  2. edmond

    13 décembre 2013 at 21 h 21 min

    J’aime bien le visage de Nicholson . On sent qu’il est bien cool !

     
  3. walkfredjay

    13 décembre 2013 at 22 h 16 min

    Tranquillou… 😉

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :