RSS

« LA LOI ET L’ORDRE » (2008)

11 Juil

LOILe premier vrai face-à-face entre Al Pacino et Robert De Niro les deux stars emblématiques de leur génération eut lieu dans le mythique « HEAT » de Michael Mann, dont l’influence n’a pas encore fini de se faire ressentir aujourd’hui. Était-il vraiment nécessaire de réitérer l’exploit en les réunissant à nouveau dans un même univers de polar urbain ?

Avec « LA LOI ET L’ORDRE », la réponse est clairement « non ». D’un postulat de départ potentiellement accrocheur : un flic « vigilante » et même serial killer est traqué par ses pairs, les auteurs signent un scénario routinier, truffé d’impasses et de petites tricheries narratives. On sent de plus, qu’on a tenté de dynamiser le film en post-production par des artifices insupportables : ralentis, fondus-enchaînés en pagaïe, arrêts sur images, montage syncopé, etc. Mais rien à faire, on n’y comprend de toute façon pas grand-chose et la faiblesse du dialogue achève de lasser le spectateur le plus indulgent. 13 ans après leur magistrale première rencontre, que reste-t-il des deux monstres sacrés, dont les carrières ont suivi des pentes parallèles et descendantes ? À vrai dire, on a bien du mal à reconnaître les héros ‘bigger-than-life’ du chef-d’œuvre de Mann. Beaucoup trop âgés pour leurs rôles de superflics, mal fagotés, brillants d’auto-bronzant, ils se débattent sans conviction dans cet entrelacs de clichés, de lieux-communs et de séquences d’action poussives. À qui grimacera le plus et étalera sa vieille panoplie de tics et de trucs. Quel gâchis ! Rien à sauver non plus du côté des seconds rôles, tout aussi mal conçus, pourtant campés par les généralement excellents Brian Dennehy, John Leguizamo ou Donnie Whalberg. Même la belle Carla Gugino est embarrassante en fliquette adepte du « rough sex ». La grande Melissa Leo apparaît à peine deux minutes en mère éplorée.

Inutile de s’étendre plus longuement sur « LA LOI ET L’ORDRE » qui fait penser à une sorte de très longue bande-annonce sans queue ni tête. Quant au « twist » final, révélant la véritable identité du coupable, on se trouve alors dans un tel état comateux qu’on n’y prête même plus attention. Ah ! C’était donc lui et pas l’autre ? Parfait… Très bien…

AL PACINO, ROBERT DE NIRO ET MELISSA LEO

AL PACINO, ROBERT DE NIRO ET MELISSA LEO

Publicités
 

5 réponses à “« LA LOI ET L’ORDRE » (2008)

  1. Simon

    12 juillet 2014 at 15 h 29 min

    Totalement d’accord. Ce film est très mauvais

     
  2. Thierry Poncet

    13 juillet 2014 at 21 h 11 min

    Bonjour. Comment des types aussi immenses peuvent-ils se laisser embarquer dans de telles médiocrités ? C’est vraiment un mystère. C’est De Niro ou Pacino qui va reprendre le rôle de Navarro à la TV française ?

     
    • walkfredjay

      13 juillet 2014 at 21 h 14 min

      C’est un cas d’école, ce film ! Je pense qu’il fait partie des dix ou quinze plus mauvais films que je me sois infligé dans ma vie de cinéphile. Quant aux deux ex-génies, cela faisait déjà un moment qu’ils enchaînaient les navets. Mais là, ils ont vraiment fait fort…

       
      • Thierry Poncet

        13 juillet 2014 at 21 h 25 min

        Les impôts ?… L’incapacité de vivre sans tourner ?… On n’est pas dans leur peau. Mais quand même c’est désolant. On se repasse Taxi Driver et Panic at Needle Park et on pense à autre chose… A remarquer quand même que ni Dustin Hoffman ni Gene hackmann ne nous ont infligé ça.

         
      • walkfredjay

        13 juillet 2014 at 21 h 27 min

        Hmmm… Revois leur filmo à partir des années 80, je te trouve bien indulgent et/ou oublieux ! 🙂

         

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :