RSS

« SEPARATE BUT EQUAL » (1991)

06 Août
SIDNEY POITIER

SIDNEY POITIER

Sur plus de trois heures, « SEPARATE BUT EQUAL » développe de façon méthodique et pédagogique les événements qui menèrent à l’abrogation de la ségrégation raciale dans les écoles du vieux Sud, au début des années 50.

EQUALÇa semble rébarbatif à première vue, mais c’est suffisamment bien écrit et filmé pour maintenir l’intérêt et laisser l’espace à quelques moments d’émotion qui viennent alléger l’austérité du film et le rendre séduisant. On sent dès le début une volonté sincère de transmettre, de convaincre, de rappeler que rien n’est jamais acquit et que tout progrès a un prix. Il était facile de sombrer dans la leçon d’Histoire édifiante et désincarnée, mais ce n’est pas le cas. Le choix de Sidney Poitier – figure emblématique s’il en fut – donne évidemment à toute l’entreprise une légitimité et une crédibilité inattaquables. Quand il débarque du train de New York dans un coin paumé du Sud, on ne peut s’empêcher de faire le lien avec une séquence équivalente dans « DANS LA CHALEUR DE LA NUIT ». En un seul plan, le personnage est établi. Intense, impliqué, incertain parfois, Poitier crée un magnifique avocat humaniste et digne. Son couple avec l’excellente Gloria Foster, incarnant sa femme minée par le cancer, cimente tout le film et lui apporte un substrat humain.

BURT LANCASTER

BURT LANCASTER

Burt Lancaster a un rôle plus ingrat et moins développé de procureur charismatique défendant l’indéfendable. C’est son ultime apparition à l’écran et on ne peut qu’être ému de le voir si physiquement fragile, presque friable. Richard Kiley s’accapare le dernier tiers du film dans le rôle du président de la Cour Suprême qui prendra la seule décision digne de ce nom, malgré l’opposition quasi-générale. « SEPARATE BUT EQUAL » est plus une passionnante leçon d’Histoire qu’un film à proprement parler, mais il vaut largement d’être vu.

À noter qu’en 1963, Sidney Poitier et Burt Lancaster participèrent avec d’autres célébrités à la fameuse « Marche sur Washington », dans la lutte pour les Droits Civiques. La boucle est donc bouclée…

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :