RSS

« UNE HISTOIRE D’AMOUR » (1951)

08 Sep
LOUIS JOUVET

LOUIS JOUVET

Homme de théâtre et personnalité hors-norme, Louis Jouvet n’a tourné que 33 films mais les a tous marqués de son charisme singulier, de sa diction chantante et de son humour corrosif. « UNE HISTOIRE D’AMOUR » est son tout dernier rôle et on dirait que le scénario de Michel Audiard lui rend un hommage appuyé en en faisant un pot-pourri de sa carrière à l’écran.HISTOIRE3

Le couple d’amoureux suicidaires et l’actrice Renée Passeur (qui fait une imitation réussie d’Arletty) renvoient immédiatement à « HÔTEL DU NORD », le flic vieillissant à qui rien n’échappe est un jumeau de celui qu’incarnait déjà Jouvet dans « QUAI DES ORFÈVRES » et son enquête chez les parents indignes des victimes est calquée sur une séquence célèbre de « ENTRÉE DES ARTISTES » où l’acteur faisait la leçon aux familles des jeunes élèves du Conservatoire.

HISTOIRE2_DxO

RENÉE PASSEUR ET GEORGES CHAMARAT

« UNE HISTOIRE D’AMOUR » est un brin laborieux et statique, l’attaque en règle contre la grande bourgeoisie est peu subtile et trop systématique et tout ce qui concerne le couple formé par Dany Robin et Daniel Gélin est tellement mièvre et convenu, que leurs flash-backs au lieu de nous éclairer, deviennent des tunnels interminables plombant le rythme. Reste que l’idée de cette « enquête » sans criminel est plutôt bien vue et qu’on a tout de même plaisir à suivre Jouvet dans ses pérégrinations, guettant ses vacheries pince-sans-rire et ses mimiques cocasses. Face à lui, seul Georges Chamarat fait le poids, dans le personnage amusant et vaguement répugnant du papa de Gélin, un petit escroc parasite, vulgaire, prêt à vendre père et mère. Ses face-à-face avec Jouvet (qui cache son dégoût pour lui en répétant sans arrêt « Sacré Auguste ! ») sont un vrai régal.

Un faux polar donc, qui a énormément vieilli dans la forme comme dans le fond, mais qui offre à 63 ans, son dernier rôle à Louis Jouvet, qui avait déjà créé quelques flics de cinéma mémorables dans « L’ALIBI », « ENTRE ONZE HEURES ET MINUIT » et surtout « QUAI DES ORFÈVRES ».

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :