RSS

HAPPY BIRTHDAY, SAM !

21 Fév
PROFITONS DE L’ANNIVERSAIRE DE SAM PECKINPAH (1925-1984) POUR RÉCLAMER LA SORTIE BLU-RAY D’UN DE SES PLUS BEAUX FILMS...

PROFITONS DE L’ANNIVERSAIRE DE SAM PECKINPAH (1925-1984) POUR RÉCLAMER LA SORTIE BLU-RAY D’UN DE SES PLUS BEAUX FILMS…

Publicités
 

11 réponses à “HAPPY BIRTHDAY, SAM !

  1. Askel

    21 février 2015 at 12 h 40 min

    J’imagine que là où il est, il doit se dire : « faut fêter ça, il est où mon putain de verre de whisky ??? ». x)

     
  2. evy

    21 février 2015 at 12 h 46 min

    Les grands esprits se rencontrent ! Dire qu’il aurait eu 90 ans. Il faudrait un coffret Blu-Ray avec les différentes versions du film…

     
  3. Marc Provencher

    22 février 2015 at 1 h 10 min

    Moi, je n’apprécie guère ‘PAT GARRETT ET BILLY THE KID’ (car je n’arrive pas à comprendre en quoi Boney est autre chose qu’une petite frappe homicide et sociopathe, et donc pourquoi c’est si épouvantaaable qu’un shérif, fût-il lui-même un peu douteux, veuille le mettre hors d’état de nuire), mais je réclame sa sortie Blu-Ray quand même, par solidarité avec les copains. Voilà.

     
    • walkfredjay

      22 février 2015 at 9 h 21 min

      Merci, Marc !

      Tout en adorant « PAT GARRETT… »,, je reconnais volontiers qu’il a tout du « grand film malade ». Mais j’y trouve toujours quelque chose à découvrir. Le film n’est pas tant le portrait du Kid, qui est effectivement un voyou indolent sans grand intérêt, que celui de Garrett obligé de se renier et de devenir un autre (pousse symbolique de la moustache) pour survivre dans l’Ouest en mutation. Les héros mythique deviennent tristement d’anonymes fonctionnaires, des hommes de ménage.

       
    • evy

      22 février 2015 at 13 h 50 min

      Quelque chose me dit qu’une nouvelle version de ‘PAT GARRETT ET BILLY THE KID’ montée par Marc montrerait un film singulièrement raccourci 😀 (Je te taquine Marc). Si tu vas par là, ‘LA HORDE SAUVAGE’ est tout aussi amoral 😉
      Fred a raison, dans ‘PAT GARRETT ET BILLY THE KID’, Billy est un prétexte pour te montrer un monde en mutation. « Les temps changent » dit Pat à Billy. « Pas moi » répond Billy. Celui qui ne s’adapte pas meurt, et celui qui a trahi mourra de toute manière aussi. Rien d’optimiste donc.

       
      • Marc Provencher

        22 février 2015 at 16 h 13 min

        «Rien d’optimiste donc.»

        Bien ! Comme dans ‘LE GRAND SILENCE’, quoi.

         
      • evy

        22 février 2015 at 16 h 36 min

        Non, non, je te jure, dans ‘PAT GARRETT ET BILLY THE KID’ il n’y a pas Jean-Louis Trintignant qui imite Clint Eastwood 😀

         
      • walkfredjay

        22 février 2015 at 17 h 19 min

        Evy, Jean-Louis Trintignant n’imite pas Clint Eastwood. Eastwood a deux expressions : avec et sans chapeau. Jean-Louis n’en a qu’une. Alors…

         
  4. evy

    22 février 2015 at 21 h 02 min

    ça devrait t’intéresser, Fred. Ce livre vient juste de sortir et je n’ai lu que des bonnes critiques. En même temps, le sérieux de Paul Seydor est déjà un gage de qualité.

    http://www.amazon.com/gp/product/0810130564?ref_=sr_1_1&qid=1424353841&sr=8-1&keywords=sam%20peckinpah%20pat%20garrett&pldnSite=1

     
    • walkfredjay

      22 février 2015 at 21 h 53 min

      Tu parles que ça m’intéresse !!! Merci, Evy ! 🙂

       

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :