RSS

« 300 : LA NAISSANCE D’UN EMPIRE » (2014)

15 Juin

300 2« 300 : LA NAISSANCE D’UN EMPIRE » est un bien curieux produit. Ni sequel, ni prequel, c’est en fait un… parallelquel de « 300 » sorti neuf ans plus tôt. C’est-à-dire que l’action se situe parallèlement à la bataille des Thermopyles. Quant à la facture, on est aux frontières de la BD, du jeu vidéo, du film d’animation.

Le plus incroyable est que ça fonctionne ! Et même plutôt bien. Et même plutôt mieux que dans le premier opus. À condition d’être d’humeur belliqueuse, voire guerrière, de ne pas s’évanouir à la première goutte de sang (numérique, qui plus est), on peut s’immerger complètement dans ce monde irréel et barbare, suant de testostérone, où chaque homme a des abdoms en tablette de chocolat et où les femmes ressemblent à Eva Green et Lena Headey. Ce dont nul se songera à se plaindre.

On enchaîne les batailles sanglantes, les corps-à-corps toujours plus ‘gore’, les grandes tirades héroïques et on a même droit à une scène ‘hot’ filmée comme un combat de catch entre la belle Eva et l’excellent Sullivan Stapleton. Franchement, que demande le peuple ?

Une fois qu’on a accepté la mise-en-scène à l’épate, les décors artificiels et les mouvements de caméra acrobatiques, le spectacle est plaisant, extrêmement bien confectionné et… on se délecte du numéro sans garde-fou d’Eva Green en guerrière sauvage et cruelle, à faire froid dans le dos. La scène où elle embrasse sur les lèvres la tête de l’homme qu’elle vient de décapiter devrait rester dans les annales ! Une actrice décidément de plus en plus passionnante, cette Eva… Parmi les seconds rôles, on reconnaît l’imposant Peter Mensah.

EVA GREEN ET SULLIVAN STAPLETON

EVA GREEN ET SULLIVAN STAPLETON

« 300 : LA NAISSANCE D’UN EMPIRE » au final, sans être un chef-d’œuvre, vaut bien mieux que sa réputation ne le laissait entendre. Et des séquences comme l’embrasement de la flotte grecque ou la chute d’Athènes sont même tout à fait saisissantes.

Advertisements
 

4 réponses à “« 300 : LA NAISSANCE D’UN EMPIRE » (2014)

  1. JICOP

    15 juin 2015 at 6 h 56 min

    Moi qui ne suis pas grand fan du numérique tous azimuts , j’avais plutot aimé le  » 300  » de Zach Snyder : tableau politiquement incorrect et belliqueux des guerres antiques .
    Il semble que ce que tu appelles les parallelquels soient le nouveau filon à Hollywood quand on a épuisé tous les remakes et prequels ; comme le  » Mad Max Fury Road  » qui semble se dérouler entre le 2 et le 3 , ou les side-projects concernant les multiples épisodes de  » Star Wars  » à venir .
    Je verrai ce film donc , meme si le sang numérique me gonfle souverainement .
    Par contre Eva Green est une actrice qui mene plutot bien sa barque depuis ses débuts dénudés , au meme titre que la belle Lena Headey .

     
  2. Thomas Pacull

    15 juin 2015 at 14 h 06 min

    Peter Mensah reprend surtout le rôle qu’il tenait dans le premier 300 ,L’ambassadeur que Léonidas jetait dans le puits en criant « This is Sparta » !

     
    • walkfredjay

      15 juin 2015 at 14 h 22 min

      Ah ! J’avais oublié, je rectifie de suite. C’est donc « ROME » qui avait piqué Mensah à « 300 » ! 🙂

       
  3. Miguel

    16 juin 2015 at 7 h 10 min

    Un clone de « 300 » mais sans Leonidas et sa tronche de vendeur de thon. Dommage, lors de la projection du premier 300, on avait bien rigolé. Un des films les plus con que j’ai jamais vu.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :