RSS

« LA NEIGE TOMBAIT SUR LES CÈDRES » (1999)

15 Nov

SNOWTiré d’un roman à succès, « LA NEIGE TOMBAIT SUR LES CÈDRES » se situe dans une Amérique à peine sortie de la WW2 et se confrontant à ses citoyens d’origine japonaise malmenés et spoliés pendant le conflit.

Le prétexte est ici un procès pour le meurtre d’un pêcheur dont est accusé un jeune fermier japonais. Les rancœurs et préjugés se réveillent, le racisme refait immédiatement surface. Mais au-delà de cette filigrane historique déjà utilisée dans des œuvres aussi différentes que « UN HOMME EST PASSÉ », « LA BATAILLE DE MIDWAY » ou « BIENVENUE AU PARADIS », le scénario parle du raz-de-marée de la guerre, qui balaie tout sur son passage, même les amours de jeunesse. Reporter revenu manchot des combats, Ethan Hawke retrouve celle qu’il aimait – une jolie Japonaise – et qui lui tourna le dos alors qu’il était dans l’Armée. Ellle est aujourd’hui mariée à l’accusé. Au terme de sa propre enquête, Hawke retrouve la preuve de la possible innocence du suspect, mais hésite à la produire, rongé par la jalousie et l’amertume…

Il y a donc énormément de choses dans cette histoire, un peu trop sans doute. Et on sent que le réalisateur fait des pieds et des mains pour éviter l’académisme et les tunnels de dialogue : il abuse de flash-backs pas toujours utiles, fait se chevaucher les sons pour aider à avaler des tartines de voix « off » et ne se montre pas avare en ralentis lyriques et en séquences muettes contemplatives. Tout cela rend le film un peu chichiteux et parfois longuet. Mais heureusement une photo soignée et monochrome et une brillante distribution sauvent les meubles : Max Von Sydow est remarquable en vieil avocat humaniste, Richard Jenkins parfait en shérif émotif, James Rebhorn est excellent en procureur revanchard et pernicieux. Sam Shepard symbolise parfaitement l’Américain idéalisé tel qu’on le voyait dans les films des années 40. Et Hawke est très bien, même s’il peine à s’imposer comme protagoniste principal, par la faute d’un montage trop morcelé.

MAX VON SYDOW, ETHAN HAWKE, SAM SHEPARD, CAROLINE KAVA ET RICHARD JENKINS

MAX VON SYDOW, ETHAN HAWKE, SAM SHEPARD, CAROLINE KAVA ET RICHARD JENKINS

Un joli film esthétiquement très réussi et parfois émouvant, qui laisse pourtant une sensation de confusion. En tant qu’assaisonnement, le flash-back peut s’avérer un peu indigeste s’il est mal dosé…

Publicités
 

2 réponses à “« LA NEIGE TOMBAIT SUR LES CÈDRES » (1999)

  1. JICOP

    15 novembre 2015 at 10 h 13 min

    Je l’ai vu il y a peu .
    Un cadre original ( une ile perdue dans le Pacifique ) , un arriere plan historique interessant , de bons acteurs , une mise en scene élégante , une photo splendide etc…
    Mais on s’ennuie un peu . Meme le dénouement peine à bouleverser alors que le début promettait beaucoup .
    Trop d’enjeux dramatiques qui s’entrecroisent et un certain manque de souffle dans la mise en scène ; trop timorée … dommage .
    Bon . Chaque plan avec Von Sydow ou Shepard vaut le coup d’etre vu quand meme .

     
    • Marc Remy

      19 février 2016 at 5 h 51 min

      Je trouve ce film magnifique ! Les nombreux flash-backs nous permettent de suivre les pensées et états d’âme des protagonistes principaux. L’ambiance est très feutrée, souvent intime. La photographie est très esthétique (scène du repêchage du corps de Karl : on dirait du noir et blanc ; mélange de bruns, gris, noirs dans le tribunal, contraste avec le poisson sur la plage, avec le bras, etc.). Le jeu de ces grands acteurs m’a vraiment convaincu. À voir ou revoir bien calfeutré sous une couverture (quand le blizzard souffle ?) …

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :