RSS

« IN SECRET » (2013)

27 Mar

SECRETInspiré d’une pièce de théâtre elle-même adaptée du roman « THÉRÈSE RAQUIN » d’Émile Zola, « IN SECRET » est une heureuse surprise parvenant à renouveler des thèmes déjà maintes fois explorés par le cinéma ou la TV.

La mise-en-scène est intéressante, filmant en Scope des intérieurs confinés et s’appuyant sur une photo léchée et évocatrice et une BO enveloppante de Gabriel Yared. Le scénario accentue l’avant et l’après : la première partie est sensuelle, pleine de vie et d’érotisme malgré un environnement sclérosant, la seconde est morbide et vire au cauchemar. L’amour fou entre une jeune femme sexuellement frustrée mariée à un malade souffreteux et un jeune bohème sans scrupule dans la France du 19ème siècle, se transforme progressivement en une haine féroce nourrie par le remords et la culpabilité.

Le film doit beaucoup à son trio de vedettes : succédant à Simone Signoret, Kate Nelligan ou… Raquel Welch (dans « SIN » adaptation grecque de George Cosmatos), l’étrange Elizabeth Olsen crée un personnage crédible et complexe. Face à elle, Oscar Isaac donne une belle texture au rôle de l’amant-voyou aux intentions troubles. Jessica Lange est magnifique d’intensité en Mme Raquin étouffante. Il faut voir avec quel métier elle continue d’occuper l’espace alors qu’elle est paralysée et muette, clouée sur un fauteuil roulant.

SECRET2

OSCAR ISAAC, ELIZABETH OLSEN ET JESSICA LANGE

À noter d’ailleurs, que « LE FACTEUR SONNE TOUJOURS DEUX FOIS », le roman noir de James M. Cain s’est clairement inspiré du chef-d’œuvre de Zola et que Jessica Lange a joué dans une des adaptations au cinéma dans les années 80, créant une vraie filiation inconsciente avec ce « IN SECRET ».

C’est un film d’acteurs avant tout, mais qui jette une lumière particulièrement glauque et jusqu’auboutiste sur une histoire vue et revue.

Advertisements
 

Une réponse à “« IN SECRET » (2013)

  1. Claude

    28 mars 2016 at 12 h 32 min

    Où Jessica LANGE prouve une fois encore qu’elle n’est pas seulement une jolie femme mais aussi une belle actrice . De « King-Kong » à Thérèse Raquin » en passant par « Le facteur …  » ou « Big Fish » de Tim BURTON .

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :