RSS

HAPPY BIRTHDAY, ERROL !

20 Juin
FLYNN

ERROL FLYNN (1909-1959), ACTEUR AUSTRALIEN, GRANDE STAR DE LA WARNER À LA VIE AUSSI AVENTUREUSE QUE DANS SES FILMS.

Publicités
 

18 réponses à “HAPPY BIRTHDAY, ERROL !

  1. JICOP

    20 juin 2016 at 9 h 31 min

    Ce diable de Tasmanie.
    Robin des bois indétrone encore aujourd’hui, sautillant, virevoltant.
    Sa vie fut à la mesure de cet Hollywood en Technicolor: sans limites, entre troussage de très jeunes filles et absorption de whisky, grillant prématurément ses points de vie.
    Une légende…

     
  2. lemmy

    20 juin 2016 at 12 h 09 min

    Tout simplement un de mes comédiens préférés. Je fais une rétro de ses films depuis quelques mois et il était encore meilleur acteur que je le pensais, juste et sobre quand le rôle l’exigeait. Un de ses grands films sort en dvd français fin juin : « La patrouille de l’aube ».

    En Italie avec quelques amis la semaine dernière, le souvenir de Flynn était présent. Un de mes amis racontait qu’il avait cherché à avoir les rushes du film « Guillaume Tell » pour un éventuel bonus dvd, film de et avec Flynn resté inachevé car abandonné en cours de tournage par le lâchage de ses ‘producteurs’ italiens. J’avais justement pris avec moi le livre de souvenirs de Flynn, « Mes 400 coups », que j’avais commencé à lire, et en l’ouvrant il y avait des extraits de son journal intime lorsqu’il était à Rome en 1953 après avoir quitté la Warner pour rencontrer et se faire avoir par ces producteurs, ce qui l’avait totalement lessivé, car le film avait été financé sur ses fonds propres, épuisés. Nous nous levâmes de cet apéro et cherchâmes un restaurant. Perdus, je vis une enseigne, « Alfredo », je dis qu’il fallait y jeter un oeil au cas où. Nous sommes restés stupéfaits devant la devanture.

    A l’intérieur, trônait au dessus de centaines de photos de célébrités de l’ancien temps une grande photo de Flynn mangeant un plat de pâtes en 1953, visiblement les fameuses fettucine à la Alfredo, qui avaient été initialement remarquées par Faibanks et Pickford en voyage de noces. Cet endroit était visiblement un restau coqueluche pour les stars de cinéma depuis les années 30 de passage à Rome ou tournant à Cinecitta (Heston pour « Ben-Hur », Douglas pour « Spartacus » etc) d’où les fines photos dédicacées recouvrant totalement les murs, dont des photos géantes de Lancaster et Tony Curtis. Il y avait aussi Gary Cooper, John Wayne, Tyrone Power, Mitchum, Gabin, Fernandel, Gable, Omar Sharif, Gassman, Loren, Toto et plus récemment Stallone et Jerry Lewis etc. etc. (et Brando dans les toilettes…). Une curiosité : une photo d’un repas entre Sergio Leone et… Yves Montand. Nous avons évidemment mangés avec excitation dans cet attrape-touristes (et pris de nombreuses photos). Une adresse à conseiller aux mabouls suivant le blog du west.

     
    • walkfredjay

      20 juin 2016 at 12 h 34 min

      Jolie anecdote ! Et « LA PATROUILLE DE L’AUBE » bientôt chroniquée sur « BDW2 ».

       
    • JICOP

      20 juin 2016 at 16 h 56 min

      Merci Lemmy, je retiens l’adresse pour une prochaine visite dans la ville éternelle 🙂

       
      • lemmy

        20 juin 2016 at 19 h 12 min

        Il faut faire attention, il y a deux restaurants Alfredo en ‘guerre’ : l’original, géographiquement parlant, où je suis allé et « Il vero Alfredo » des descendants du propriétaire originel. Je n’ai pas testé le second. Tous les deux sont probablement des pièges à (vieux) touristes.

         
  3. Patrick

    20 juin 2016 at 16 h 46 min

    Un de mes acteurs fétiches même si certains de ses films ont pris un coup de vieux.

     
  4. Claude

    20 juin 2016 at 18 h 40 min

    Emblématique !
    Toujours crédible (et bon) même dans ses films moyens et jusqu’au bout . Une vraie légende . S’il existe un acteur pour qui le mot « culte » a un sens …

     
  5. Miguel

    20 juin 2016 at 19 h 27 min

    Mon film préféré de lui : « La Charge Fantastique », Il est tout bonnement génial dans son rôle de Custer version cool (que je préfère à la version con d’Arthur Penn) Raoul Walsh a su vraiment exploiter tout le talent d’Errol Flynn qui a vraiment la pêche dans ce film aussi bien dans les scènes comiques que dramatiques.

     
    • walkfredjay

      20 juin 2016 at 19 h 30 min

      J’ai revu récemment plusieurs de ses films et ce qui m’a le plus frappé, c’est son côté « grand enfant ». Pas forcément naïf comme Gary Cooper, mais enfantin et optimiste.

       
      • lemmy

        20 juin 2016 at 19 h 45 min

        J’ai été très étonné dans ma récente retro Flynn qu’il pouvait donner de la gravité et de la profondeur à ses personnages avec une aussi grande conviction, le mélange des deux pouvant donner du cynisme qu’il maîtrisait bien. Dans « la patrouille de l’aube », il arrive à mélanger ce faux optimisme enfantin forcé avec de la gravité : ce que le personnage ne supportera pas.

         
  6. Miguel

    20 juin 2016 at 20 h 01 min

    Il avait quelque chose en lui qui exprimait bien l’espoir, comme dans « Captain Blood » et cette très belle scène où il encourage un prisonnier à survivre malgré que ce dernier ait été fouetté à mort. Haaa ! il savait y faire dans le romantique Errol

     
  7. Edmond

    20 juin 2016 at 21 h 32 min

    Errol Flynn faisant tournoyer son dentier dans un verre de whisky devant les passagers d’un avion médusés ! Le même Errol trompant la vigilance d’un employé,chargé de l’empêcher de boire en injectant du whisky dans des oranges à l’aide d’une seringue !

     
    • walkfredjay

      20 juin 2016 at 21 h 39 min

      Il paraît qu’Anthony Quinn passait son temps à raconter des anecdotes sur Errol Flynn. Alors qu’il faisait la promo de « LAST ACTION HERO », les journalistes se pressaient autour de Schwarzenegger et personne ne venait l’interviewer. En désespoir de cause (et avec humour), Quinn s’est mis à crier : « Venez me voir ! Je vous parlerai de la taille du pénis d’Errol Flynn ! ».

       
  8. lemmy

    20 juin 2016 at 22 h 30 min

    En attendant, voici l’adresse d’un excellent blog français dédié à Flynn : http://errol-flynn-fr.blogspot.fr/

    Les sections bibliographie et dvd/blu-ray sont extraordinaires. Les quelques critiques de ses films sont très riches et pertinentes.

     
  9. Thomas Pacull

    21 juin 2016 at 12 h 00 min

    Je l’ai vue récemment dans le sympathique L’Armure Noire ou il affronte en duel un jeune Christopher Lee (qui en gardait une cicatrice à la main dont il était très fier)

    A noter que Kevin Kline a jouéle rôle d’Errol Flynn en 2014 dans le film ,toujours inédit en France ,The Last Days Of Robin Hood (il avait été précédemment incarné par Jude Law dans Aviator de Scorcese)

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :