RSS

« DÉTOUR MORTEL » (2003)

02 Août

WRONG2« DÉTOUR MORTEL » emprunte d’emblée et sans aucun complexe à « DÉLIVRANCE » (cité dans le dialogue), « MASSACRE À LA TRONÇONNEUSE » et à « LA COLLINE A DES YEUX ». De plutôt bonnes références chacun dans son style qui donnent donc naissance à une ‘franchise’ du film d’horreur des années 2000.

Six jeunes ‘yuppies’ se retrouvent perdus dans une forêt sauvage et inoccupée, hormis par une famille de dégénérés cannibales qui massacrent les touristes imprudents depuis des années dans la plus totale impunité. Le début du film inquiète : les protagonistes sont de véritables boulets particulièrement agaçants et le dialogue est d’une affligeante banalité. Mais quand l’action démarre vraiment – et c’est heureusement assez vite, le film trouve son rythme de croisière et devient une sorte de ‘survival’ constamment en mouvement, où seul compte le stress, au détriment de la psychologie des personnages, ou du moindre début d’explication sur la nature des monstres. Ça court, ça hurle, les flèches fendent l’air, les cadavres sont dépecés comme du gibier et on sourit à quelques idées ‘gore’ particulièrement immondes.

Et puis une fois débarrassés des seconds rôles, surtout de la très agaçante Emmanuelle Chriqui, on reste en compagnie des plutôt bons Desmond Harrington en jeune médecin endurant et Eliza Dushku très agréable à regarder. Ils sont très à l’aise dans l’action pure et donnent une relative densité à leurs rôles sous-écrits.

WRONG jpg

ELIZA DUSHKU ET DESMOND HARRINGTON

« DÉTOUR MORTEL » n’a rien d’un chef-d’œuvre, ni même d’un film-culte et les maquillages des cannibales ne sont pas très réussis, mais dans l’ensemble et dans son modeste créneau, c’est un plutôt bon moment à passer. Le règlement de comptes final est spectaculaire !

Publicités
 

4 réponses à “« DÉTOUR MORTEL » (2003)

  1. Thomas Pacull

    2 août 2016 at 9 h 06 min

    Les bonus du DVD offre une chouette visite des Studio Stan Winston ,qui produisirent ce film .Les calamiteuses suites sont à éviter.
    Il faut aussi signaler la présence de la ravissante Lindy Booth (les série Sidney Fox et The Librarians) qui fut ensuite l’héroine d’un excellent slasher Cry Wolf.

     
  2. Seb

    2 août 2016 at 12 h 27 min

    Un survival qui avait fait un peu de bruit à sa sortie et que j’avais vu alors mais dont je ne garde aucun souvenir si ce n’est que ça m’avait paru bien fade et poussif. Je me suis risqué à voir les trois premières suites qui ont le mérite (du moins pour le 2 et le 3) de pousser le bouchon du gore un peu plus loin sans pour autant proposer quoi que ce soit de plus intéressant dans les autres départements. Une franchise médiocre dès le départ qu’il est temps d’arrêter !

     
  3. JICOP

    2 août 2016 at 14 h 33 min

    Comment ca la tres agacante Emmanuelle Chriqui …
    Je ne me souviens pas qu’elle fut a ce point agacante … je devais etre concentre sur autre chose 😉
    Plaisanterie mise a part , la saga  » Detour mortel  » ; c’est comme celle de  » Saw » ; le premier film est une bonne serie b. plaisante et bien menee , puis les producteurs tirent sur la corde sur les episodes suivants.
    Je confesse quand meme que les films poussent a ce point l’art delicat du sadisme et de la creativite gore que l’on peut y trouver matiere a y regarder de plus pres sans attendre John Carpenter au …detour , faut pas pousser quand meme !! 🙂

     
  4. Patrick

    2 août 2016 at 16 h 30 min

    Pas original mais bien fait et efficace.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :