RSS

« L’AIGLE DES MERS » (1940)

14 Août
HAWK

ERROL FLYNN

« L’AIGLE DES MERS » est un des onze films que Michael Curtiz tourna avec Errol Flynn et ils retrouvent l’univers de leur première collaboration : « CAPITAINE BLOOD », c’est-à-dire les grands voiliers, les pirates, les duels à l’épée et les amours contrariées. Mais ce film-ci est plus ancré dans une réalité historique et la tonalité en est plus sombre.HAWK3

Corsaire de la reine Elizabeth (Flora Robson), Flynn doit démasquer un traître à la Cour qui ourdit un complot avec le roi d’Espagne – un fourbe mégalo – pour détruire traitreusement la flotte anglaise. Jeté aux galères, notre héros s’évadera pour accomplir sa mission et, accessoirement, retrouver sa belle dulcinée ibère.

Sur plus de deux heures, le film déploie un scénario ambitieux, se permet des envolées surprenantes, comme une expédition désastreuse au Panama, entièrement colorée en sépia, et offre à Errol-le-magnifique un rôle un peu plus fouillé que de coutume, puisque ce corsaire fougueux a une sainte trouille des femmes et se paralyse complètement en leur présence ! Un vrai rôle de composition pour l’acteur, en somme… À ses côtés, des seconds rôles familiers comme Alan Hale en bras-droit truculent, Claude Rains en ambassadeur espagnol coiffé avec une « banane » insensée, l’irrésistible cabotine Una O’Connor ou Gilbert Roland. Si la jeune première Brenda Marshall ne crève pas l’écran, Flora Robson est une superbe « queen » impérieuse et mutine.

Une grosse production copieuse et dépaysante, dont quelques morceaux de bravoure (les batailles navales, les scènes de galère) tiennent encore parfaitement la route 70 ans plus tard.

HAWK2

FLORA ROBSON, BRENDA MARSHALL, GILBERT ROLAND ET CLAUDE RAINS

À noter pour la petite histoire : l’année précédente, Errol Flynn côtoyait déjà la reine Elizabeth dans « LA VIE PRIVÉE D’ELIZABETH ET ESSEX » du même Curtiz, qui avait alors les traits de Bette Davis.

Publicités
 

4 réponses à “« L’AIGLE DES MERS » (1940)

  1. Miguel

    14 août 2016 at 18 h 33 min

    Un film très prometteur mais au final plutôt décevant. L’exploration du Nouveau Monde y est très bien rendu avec ses cartes, ses constellations et ses globes terrestres. Un film plus politique que marin hélas.

     
    • Patrick

      14 août 2016 at 18 h 59 min

      Pareil j’ai été déçu par ce film qui est assez lourd à regarder, je lui préfère nettement La Charge de la brigade légère.

       
  2. BERNARD

    14 août 2016 at 22 h 40 min

    En 1937 , Flora Robson incarnait deja le rôle d’Elisabeth d’Angleterre dans le film de William K.
    Howard  » FIRE OVER ENGLAND » en V.F  »L’INVINCIBLE ARMADA » avec Laurence Olivier et
    Vivien Leigh . pour ma part j’adore les films d’aventures d’Errol Flynn cela me rappelle mon enfance.

     
    • walkfredjay

      15 août 2016 at 8 h 31 min

      Merci pour la précision, Bernard ! 🙂

      Oui, les films d’Errol Flynn, du moins ceux de sa « grande époque » ont gardé un charme fou et sont pour la plupart, de vrais plaisirs à découvrir ou a revoir. J’en ai aligné plusieurs ces derniers temps…

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :