RSS

« MANIAC COP » (1988)

04 Sep

MANIACDe « MANIAC COP » on pouvait, la nostalgie aidant, garder le (vague) souvenir d’une série B amusante et un peu ‘gore’, sur une espèce de flic-zombie semant la terreur à New York. Le film a même acquis une sorte de « culte » avec les années. La seule chose, c’est qu’il ne faut SURTOUT pas le revoir !

Dès les premières images, on se replonge tête la première dans ce que les eighties avaient de plus moche : la photo pâlichonne, les coiffures monstrueuses, les décors aberrants (Big Apple tourné à… L.A. !), sans oublier les acteurs mal dirigés ou tout simplement nuls. Le scénario n’a ni queue ni tête : un flic assassiné en prison, revient hanter les rues de New York en massacrant tous ceux qu’il croise. Devenu invincible (pourquoi ? Comment ?), il résiste aux balles. Les auteurs cherchent visiblement à capitaliser sur le succès du premier « TERMINATOR » sorti quatre ans auparavant (l’attaque du commissariat est un aveuglant plagiat), mais l’histoire piétine, ne va nulle part et finit par perdre le spectateur en route.

Habitué à combattre les ‘evil deads’, Bruce Campbell fait acte de présence, Tom Atkins était bien mieux chez Carpenter, William Smith rugit ses répliques comme un vieux lion à la crinière rasée. Des vétérans comme Richard Roundtree en commissaire incrédule et Sheree North en « ex » du mort-vivant, sont vraiment malmenés par leur dialogue. Mais le pire, c’est encore Laurene Landon – pourtant si parfaite en catcheuse dans le « 2 FILLES AU TAPIS » d’Aldrich, six ans plus tôt – ahurissante en fliquette au look de grosse poupée Barbie coiffée d’une perruque couleur foin ! Robert Z’Dar, qui tient le rôle-titre, n’apparaît que fugitivement le temps de quelques gros-plans.

MANIAC2

WILLIAM SMITH, LAURENE LANDON ET ROBERT Z’DAR

Nanar de beau calibre, « MANIAC COP » n’engendra pas moins de deux sequels également réalisées par William Lustig et un remake/reboot est annoncé pour 2017.

À noter que le réalisateur Sam Raimi apparaît le temps d’un caméo, en reporter le jour de la Saint-Patrick.

Publicités
 

21 réponses à “« MANIAC COP » (1988)

  1. Edmond

    4 septembre 2016 at 7 h 05 min

    Cette chronique arrive trop tard, 😬, je viens de revoir ce film 😭
    Le seul plaisir que j’en ai retiré est de revoir William Smith , un acteur que j’ai apprécié dans le riche et le pauvre

     
    • walkfredjay

      4 septembre 2016 at 7 h 34 min

      William Smith a écrit des recueils de poèmes. Si, si ! 🙂

      http://www.williamsmith.us/poetry.shtml

       
      • JICOP

        4 septembre 2016 at 9 h 03 min

        Quoi !!
        Notre William Smith est un poete .
        Le père de Conan est un grand sensible on dirait …
        Dans le role d’un detective , le boxeur Jake La Motta fait une apparition , encouragé par son neveu , William Lustig lui-même .
        C’est sur que c’est pas du Sidney Lumet , ce  » Maniac Cop  » , mais dans le registre film d’exploitation à petit budget , c’est quand meme soigné .
        Je dis ça , j’avais pas revu la coupe de Laurene Landon … 😉

         
      • walkfredjay

        4 septembre 2016 at 9 h 06 min

        C’est à peu près ce que j’en aurais dit. Avant de le revoir !

         
  2. Seb

    4 septembre 2016 at 8 h 20 min

    Assez d’accord, film très poussif. On est loin du choc de Maniac du même Lustig.

     
    • JICOP

      4 septembre 2016 at 9 h 06 min

      C’est vrai Seb !
      Le Maniac original avec la tronche hallucinée de Joe Spinell hante encore mon esprit des années après .
      Heureusement qu’il y avait la divine Caroline Munroe pour compenser .

       
  3. Miguel

    4 septembre 2016 at 9 h 16 min

    William Smith dans la scène d’intro de « Conan le Barbare » où, jouant son père, il lui conte les légendes cimmériennes.

     
    • walkfredjay

      4 septembre 2016 at 9 h 20 min

       
      • Miguel

        4 septembre 2016 at 9 h 32 min

        quel barbare, il a osé

         
      • walkfredjay

        4 septembre 2016 at 9 h 44 min

        Sacrilège ! 😦

         
      • Thomas Pacull

        4 septembre 2016 at 9 h 54 min

        Heureusement Clint Eastwood a vengé Charlie dans Çà Va Cogner

         
      • JICOP

        4 septembre 2016 at 10 h 04 min

        En meme temps avec cette trogne !! 😉

         
      • Edmond

        4 septembre 2016 at 10 h 20 min

        187cm sous la toise , ancien culturiste , ça donne à réfléchir ! Charley était aussi un cerveau :

         
      • walkfredjay

        4 septembre 2016 at 10 h 36 min

        Sa « gueule » étant son gagne-pain, il ne voulait sans doute pas endommager son capital pour des broutilles !

         
  4. Thomas Pacull

    4 septembre 2016 at 9 h 53 min

    Le 2 est bien meilleur avec l’arrivée de cette sacrée trogne de Robert Davi et la présence de la superbe Claudia Christian (la strip-teaseuse de The Hidden)

     
    • Patrick

      4 septembre 2016 at 15 h 19 min

      Je trouve que le 2 est le moins bon tout en restant plaisant à mater.

       
  5. Patrick

    4 septembre 2016 at 15 h 22 min

    « La seule chose, c’est qu’il ne faut SURTOUT pas le revoir ! »

    Decidément je trouve parfois dur avec un certain cinéma, je l’ai revu récemment et j’ai passé un bon moment en le regardant certes c’est un cran en-dessous de Maniac et Vigilante mais Maniac Cop reste une bonne série B simple mais rudement efficace, après le scénario bancal on s’en fiche un peu j’ai trouvé l’atmosphère vraiment prenante et même parfois lugubre.

     
    • walkfredjay

      4 septembre 2016 at 19 h 35 min

      Je ne suis pas dur ! J’aime ce cinéma-là, sinon je ne perdrais pas mon temps à visionner ces films. C’est juste que le temps qui passe n’est pas très clément pour ces séries B, surtout celles des années 80. Scénario indigent, image vilaine, rythme mollasson… J’en gardais un bien meilleur souvenir ! J’attends celui qui viendra me démentir…

       
      • Patrick

        4 septembre 2016 at 20 h 12 min

        « C’est juste que le temps qui passe n’est pas très clément pour ces séries B, surtout celles des années 80 »

        Pour certaines c’est vrai mais dans le cas de Maniac Cop je trouve qu’il passe bien le cap des années après c’est sur que l’on reste dans du cinéma d’exploitation mais en général il semble plutôt être apprécié.

        D’ailleurs plus jeune il m’avait déçu mais cette fois-ci j’ai passé un bon moment en le regardant.

         
  6. Edmond

    4 septembre 2016 at 22 h 27 min

    Des broutilles,des broutilles ! Je rappelle à l’auteur de cette chronique qu’il y a eu des échanges virils mais corrects sur la taille de la mascotte de BDW2

     
  7. lemmy

    5 septembre 2016 at 13 h 38 min

    William Lustig sera le président du festival européen du film fantastique de Strasbourg du 16 au 25 septembre 2016, avec masterclass et rétro de certains de ses films (‘Maniac Cop’, le doux ‘Maniac’ et le fameux ‘Vigilante’). Dario Argento en sera l’invité d’honneur avec rétro et masterclass.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :