RSS

« MEURTRE EN SUSPENS » (1995)

20 Sep

NICK2« MEURTRE EN SUSPENS » fait partie de ces thrillers à « high concept » qui ont un mal fou à surpasser leur ‘pitch’ de départ et à tenir la distance sur une durée de long-métrage.

Quelle est la « grande idée » ? Un quidam (un Johnny Depp à lunettes) arrive à L.A. avec sa fille. Celle-ci est aussitôt kidnappée par deux individus (Christopher Walken et Roma Maffia) qui lui donnent une heure et demie pour assassiner une femme sénateur (Marsha Mason) descendue dans un hôtel pour un meeting électoral. Le point de départ est stressant, mais très vite, les invraisemblances s’amoncèlent, les impasses scénaristiques aussi, les personnages adoptent un comportement illogique et le plan « machiavélique » des méchants prend l’eau de toutes parts.

L’attention est pourtant soutenue bon an, mal an, grâce à une narration en « temps réel », même si on déplore les chichis incessants de mise-en-scène de John Badham et sa caméra « bougée » des plus irritantes. Le tout jeune Depp remplit bien son contrat sans faire d’étincelles, Walken en fait des tonnes dans un rôle très mal écrit de tueur plus ou moins compétent selon les scènes. On apprécie un bon cast de seconds rôles : Peter Strauss en traître, Charles S. Dutton en cireur de chaussures qui fait office de « comic relief » et le toujours odieux G.D. Spradlin en commanditaire taciturne.

« MEURTRE EN SUSPENS » a pas mal vieilli dans sa forme, il tire ce qu’il peut d’un scénario qui supporte mal l’examen minutieux, et galvaude une idée somme toute originale qui aurait pu aboutir à un polar beaucoup plus sombre et jusqu’auboutiste.

NICK

JOHNNY DEPP, CHRISTOPHER WALKEN ET MARSHA MASON

Publicités
 

2 réponses à “« MEURTRE EN SUSPENS » (1995)

  1. JICOP

    20 septembre 2016 at 16 h 18 min

    Distrayant mais pas génial ;
    Le concept d’unité de temps et de lieu est intéressant mais necessite une plus grande rigueur dans le scénario .
    L’enjeu dramatique n’est en outre pas assez exploité .
    Au final , on est plus dans le jeu de pistes que dans le thriller paranoiaque … dommage .
    Badham a fait mieux .

     
  2. Patrick

    20 septembre 2016 at 20 h 04 min

    Vu il y a longtemps, j’en garde le souvenir d’un bon petit film efficace.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :