RSS

« TRUTH » (2015)

13 Oct

Il y a 40 ans, Robert Redford, jeune reporter, enquêtait à Washington dans « LES HOMMES DU PRÉSIDENT » et finissait par provoquer la destitution du président Nixon. Quatre décennies plus tard, le même Redford, un peu moins jeune mais toujours d’attaque, mène un combat similaire contre le président Bush et… échouera, mettant un terme à sa propre carrière. C’est toute la différence entre les deux films, tous deux tirés de faits réels, mais reflétant l’évolution du monde.TRUTH

« TRUTH », inspiré du livre de la productrice de news TV incarnée par Cate Blanchett, conte l’investigation d’une équipe de journalistes de la chaîne CBS, menée par le légendaire Dan Rather (Redford, donc), sur le passé militaire controversé de Bush, entre ses deux mandats. À cause d’un dossier mal bouclé, de documents à l’authenticité douteuse, l’échec de l’émission sera cuisant et décrédibilisera tous les reporters. Rather finira même son parcours par de plates excuses en direct…

Parfaitement documenté, prenant grâce à sa construction en forme d’engrenage, « TRUTH » n’en demeure pas moins un peu désincarné et mécanique dans son déroulement. L’idée de prendre une icône du 7ème Art pour incarner une légende du journalisme n’était pas sotte, mais on a beaucoup de mal à fusionner les deux personnalités, même si – à 80 ans – Redford est irréprochable. Blanchett est très bien aussi en fonceuse trop pressée qui rappelle la Faye Dunaway de « NETWORK ». De bons acteurs comme Dennis Quaid, Elisabeth Moss ou Rachael Blake sont sous-utilisés. Stacy Keach, à peine reconnaissable, est excellent en ex-militaire pas très fiable.

« TRUTH » accroche l’intérêt le temps qu’il dure, mais ne laisse aucun souvenir marquant. C’est du bon travail, propre et soigné, mais dépourvu de personnalité, de point-de-vue ou d’émotion. À voir comme une tranche d’Histoire américaine pas très reluisante, mais synthétisant bien l’époque qu’elle décrit. Même le baroud d’honneur final de Blanchett ne changera pas le cours de choses, ni l’opinion qu’on pouvait se faire de son personnage : Frank Capra est mort et bien mort !

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :