RSS

HAPPY BIRTHDAY, ROGER !

14 Oct
moore

MINE DE RIEN, IVANHOÉ, LE SAINT, BRETT SINCLAIR ET 007 APPROCHENT LES 90 PRINTEMPS. LONGUE VIE À LEUR INTERPRÈTE ROGER MOORE !

Publicités
 
28 Commentaires

Publié par le 14 octobre 2016 dans ANNIVERSAIRES, CINÉMA ANGLAIS

 

28 réponses à “HAPPY BIRTHDAY, ROGER !

  1. Corey

    14 octobre 2016 at 15 h 41 min

    Oh oui, longue vie à lui ! Un des rares héros de mon enfance, aussi culte dans Amicalement votre que dans Bond. Sans oublier quelques sacrés bons films qu’il a tourné pendant ses années bondiennes, ou il montre l’étendue de son registre,à mon avis bien plus large qu’on le pense.

     
    • Patrick

      14 octobre 2016 at 15 h 42 min

      On l’oublie souvent mais il a failli être le tout 1er Bond s’il n’avait pas été engagé sur Le Saint.

       
  2. Miguel

    14 octobre 2016 at 16 h 24 min

    Un acteur qui a toujours très bien interprété le flegme britannique. Son échange de politesse entre lui et la fille de l’hélicoptère dans « L’espion qui m’aimait » reste l’image favori que j’ai de lui.

     
    • JICOP

      15 octobre 2016 at 17 h 20 min

      Caroline Munroe la sublime ; dans l’hélicoptère quand meme 😉 Clin d’œil magique .

       
  3. lemmy

    14 octobre 2016 at 17 h 53 min

    Inoubliable dans « Amicalement vôtre ». Je suis en train de revoir tous les Bond de manière chronologique et j’aborde la période Roger Moore. Contrairement à mes souvenirs, c’est un Bond assez rude et violent dans « L’homme au pistolet d’or ». Le prochain sera « L’espion qui m’aimait », je verrai donc cet échange de politesse.

     
    • Patrick

      14 octobre 2016 at 20 h 08 min

      Personnellement cela a toujours été mon Bond préféré.

       
  4. JICOP

    15 octobre 2016 at 17 h 19 min

    Un acteur que j’aime beaucoup ( 90 ans bon sang !! ) .
    A mesure que les Bond s’assombrissent de nos jours , on apprécie d’autant plus les Moore à l’ironie mordante et au flegme british suranné .
    Malgré les années ; les épisodes d’  » Amicalement votre  » sont toujours hilarants .
    Happy birthday sir Roger .

     
  5. nuwansenfilmsen

    18 octobre 2016 at 8 h 41 min

    ❤ Young Roger Moore

     
  6. Emond

    23 mai 2017 at 15 h 47 min

    Il est mort ce 23 mai des suites d’un cancer . Dans ses mémoires  » Amicalement votre  » , il écrivait qu’il n’avait pas l’intention de mourir

     
  7. Edmond

    23 mai 2017 at 15 h 48 min

    l est mort ce 23 mai des suites d’un cancer . Dans ses mémoires » Amicalement votre » , il écrivait qu’il n’avait pas l’intention de mourir

     
  8. JICOP

    23 mai 2017 at 16 h 06 min

    Farewell Roger .Brett Sinclair a jamais . Un excellent Bond pour moi .

     
  9. JICOP

    23 mai 2017 at 16 h 10 min

    Salete de crabe au seuil de ses 90 ans .
    Les fans de Bond sont en deuil 😦

     
    • Kinskiklaus

      23 mai 2017 at 16 h 55 min

      Ouaip, là je crois que nous sommes tous touchés en plein cœur…

       
  10. Kinskiklaus

    23 mai 2017 at 17 h 13 min

    Gageons que le quotidien pour bobos « Libération » titrera demain en une « Roger Meurt » comme il l’avait fait pour Chuck Berry « Chuck Périt ».

     
    • JICOP

      23 mai 2017 at 17 h 29 min

      Ah le canard dont les  » journalistes  » si proches du peuple avaient fait greve pour que leur proprietaire ne demenage pas leurs locaux du Marais vers la banlieue qu’ils affectionnent tant .
      Oui , gageons que l’auteur de l’article va se mettre une pince a linges sur le nez avant de rediger sa necro .
      Roger n’a jamais tourne avec Ken Loach ou Mike Leigh , et ca pour eux c’est impardonnable .

       
    • Marc Provencher

      23 mai 2017 at 18 h 30 min

      Le titre en forme de calembour est emprunté aux méthodes du ‘Canard enchaîné’, il me semble. Lors de la mort de Charles de Gaulle: « Bal tragique à Colombey – 1 mort. »

       
      • lemmy

        23 mai 2017 at 18 h 35 min

        Le « Bal tragique » était un titre de « L’hebdo hara-kiri », titre trouvé par le professeur Choron. Cet hebdo en a été touché par différentes interdiction de diffusion. C’est ainsi que « Charlie hebdo » est né une semaine plus tard.

         
  11. Corey

    23 mai 2017 at 17 h 39 min

    Immense tristesse, l’un des héros de mon enfance, que j’aime toujours autant. Il a touché toutes les générations, d’ivanhoe à Bond et plus encore, car ses 007 ne vieilliront pas. Une sacré page du cinéma et de la télé qui se tourne…

     
    • Kinskiklaus

      23 mai 2017 at 18 h 38 min

      Pour compléter l’explication de lemmy, j’ajoute que le « Charlie » faisait référence bien entendu à « Charles » De Gaulle.

       
  12. Kinskiklaus

    23 mai 2017 at 17 h 40 min

    Résident monégasque, de surcroît mort en Suisse. La totale. M’enfin bon, ne polémiquons pas, c’est déjà assez triste comme ça. Bien sûr, on ne peut pas comparer les deux événements, mais aujourd’hui, l’Angleterre est vraiment en deuil. Dans mon esprit, Roger Moore représentait l’archétype de la classe anglaise.

     
    • JICOP

      23 mai 2017 at 17 h 46 min

      Oui . Triste jour pour le Royaume 😦

       
    • Edmond

      23 mai 2017 at 19 h 03 min

      Je conseille à Kinskiklaus de lire Amicalement Votre le livre de mémoires qui date de 2007 et dans lequel i explique son exi hors de la perfide Albion

       
  13. Marc Provencher

    23 mai 2017 at 18 h 38 min

    Il était venu faire son tour au Musée de la Civilisation de Québec il y a quelques années lors d’une expo consacrée à James Bond. Droit comme un I, il ne faisait pas son âge. C’était un conteur jovial et disert, très intéressant et amusant à écouter. (Britt Ekland était l’autre invitée, et elle fut bien surprise que je lui demande sotto voce comment c’était de jouer avec Totò.)

     
  14. Kinskiklaus

    23 mai 2017 at 19 h 00 min

    Toto Cutugno ? Je ne vois pas bien le rapport… Plus sérieusement, que t’a répondu la Britt ?

     
    • Marc Provencher

      23 mai 2017 at 19 h 22 min

      Que toute jeune alors, elle ne réalisait pas vraiment quel monstre sacré c’était en Italie – donc, pas intimidée pour deux sous – et que ça lui faisait tout drôle d’être guidée par un aveugle. (En fait il ne l’était pas tout à fait, mais presque).

       
      • lemmy

        23 mai 2017 at 20 h 35 min

        Je ne savais pas qu’il était quasi aveugle. Il suffit d’aller à Rome, ne parlons pas de Naples, pour se rendre compte de ce que représente Toto. Voire même au restau italien à côté de chez moi.

         
  15. lemmy

    23 mai 2017 at 20 h 38 min

    J’avais récemment achevé les Bond de Moore et l’avais vu récemment dans un western de Gordon Douglas, « Le trésor des sept collines », mais également dans le film de Van Damme… Mais il restera associé à jamais, pour moi, à Tony Curtis.

     
  16. walkfredjay

    23 mai 2017 at 21 h 37 min

    Demain, petit hommage à Sir Roger…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :