RSS

« THE PROPHECY » (1995)

27 Oct

PROPHECY« THE PROPHECY » est l’unique réalisation du scénariste Gregory Widen. Et le moins qu’on puisse dire est qu’il n’a pas opté pour la voie la plus facile !

Son film relate une « guerre au paradis » entre les anges déchus, le diable, avec des âmes pour enjeu et pour simplifier encore les choses, un (presque) prêtre devenu flic !

Dès les premières séquences, on sent que ça va être difficile d’adhérer. On n’y comprend pas grand-chose, les points-de-vue sont trop nombreux, et le ton est solennel, mêlant sans complexe une bouillie biblique avec la culture amérindienne. C’est souvent franchement ridicule, parfois intrigant, parfois presque drôle tant c’est décalé, mais c’est tellement décousu, confus et bordélique, qu’on se désintéresse vite de l’histoire pour se focaliser sur un joli casting d’acteurs qu’on aime généralement beaucoup. Ils ne sont hélas, pas au top de leur forme, en particulier Christopher Walken dans le rôle de l’archange Gabriel, sorte de vampire vêtu de noir, à l’odorat de chien de chasse, qui déploie toute sa panoplie de tics et de trucs : clins d’œil complices, cris intempestifs, apartés drolatiques, etc. Autour de lui, Elias Koteas incarne un flic sans aucun relief, Virginia Madsen est comme toujours d’une photogénie à brûler la pellicule et Viggo Mortensen apparaît vers la fin en Lucifer soupe-au-lait.

Un Scope bien utilisé, de beaux extérieurs de l’Arizona, quelques bagarres sanglantes peuvent aider à faire passer la pilule. Mais « THE PROPHECY » demeure un film sans queue (fourchue ou pas) ni tête qui ne trouve jamais la juste tonalité.

PROPHECY2

VIGGO MORTENSEN, ELIAS KOTEAS, CHRISTOPHER WALKEN ET VIRGINIA MADSEN

À noter que le film donna naissance à… quatre sequels sorties en 1998, 2000 et 2005 (pour les deux derniers en date). Rien que des DTV. Walken n’apparaît que dans les deux premiers films.

Publicités
 

5 réponses à “« THE PROPHECY » (1995)

  1. Seb

    27 octobre 2016 at 9 h 43 min

    Souvenir d’un gloubi-boulga mystico-New Age à la facture assez téléfilmesque (malgré le Scope). Même Walken n’y était pas convaincant. Du coup, jamais été motivé pour voir les suites…

     
    • Patrick

      27 octobre 2016 at 11 h 34 min

      Pareil, souvenir vague de ce film et de sa suite que j’avais loué pour la présence de Walken sur la jaquette.
      Je ne me rappelle pas en détail mais je sais que j’avais trouvé ça pas forcément mauvais mais moyen.

      Je serais tout de même assez curieux de le revoir.

       
      • Patrick

        27 octobre 2016 at 11 h 38 min

        J’aurais du me relire avant de poster…

         
      • walkfredjay

        27 octobre 2016 at 11 h 42 min

        J’ai arrangé ça ! 🙂

         
  2. Patrick

    27 octobre 2016 at 15 h 08 min

    Merci

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :