RSS

« LONESOME DOVE CHURCH » (2014)

21 Nov

dove« LONESOME DOVE CHURCH » n’a aucune relation avec l’œuvre littéraire de Larry McMurtry, qui donna lieu à une minisérie célébrée, des sequels à répétition et même une série TV.

Ceci établi, il n’y a hélas, pas grand-chose d’autre à dire sur ce DTV aux moyens misérables, à la photo cafardeuse, aux décors sans aucune patine. C’est du western bas-de-gamme, joué par un casting catastrophique et basé sur un scénario linéaire et prévisible de la première à la dernière image. Ne parlons même pas du rythme léthargique, à décourager le fan le plus complétiste du genre.

Reste Tom Berenger. Un Berenger de 65 ans bien tassés, qui a curieusement vieilli comme… Gabin : le cheveu blanc, l’embonpoint rubicond, les mimiques fatiguées de celui qui a tout vu. C’est a priori une bonne idée de l’avoir distribué en ex-pistolero devenu un prêcheur itinérant, mais l’acteur a perdu 90% de son charisme d’antan et se traîne, manifestement peu concerné par l’entreprise, l’air distrait et l’œil vague. Le comédien jouant son fils (Greyston Holt) étant totalement transparent, le duo qui aurait dû constituer le centre d’intérêt du film est à peu près inexistant.

« LONESOME DOVE CHURCH » ressemble à un téléfilm, malgré son format Scope, il ne parvient jamais à susciter le plus petit début d’intérêt. La meilleure idée ? Ce revolver planqué dans la bible que trimballe Berenger ! Un vieux, vieux cliché du western, qu’il soit américain (« 5 CARTES À ABATTRE ») ou italien (« BLACK KILLER »).

dove2

TOM BERENGER

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :