RSS

« ROGUE » (2007)

02 Déc
rogue

RADHA MITCHELL

Parmi la très nombreuse descendance de « JAWS », « ROGUE » fait partie du haut-du-panier. Ce « film de croc » australien, conçu par le créateur de la terrifiante franchise « WOLF CREEK » n’a rien d’une série B torchée à la va-vite. C’est un film sérieux, intense, avec en filigrane une dimension surnaturelle.rogue3

Quand la petite embarcation pour touristes s’aventure sur un territoire sacré des aborigènes, elle s’expose à la vengeance d’un saurien géant et vorace, qu’on assimile plus ou moins consciemment à l’esprit vengeur des ancêtres. Le scénario est extrêmement ramassé, d’une crédibilité de chaque instant, ne serait-ce que dans les réactions du petit groupe réuni pour une nuit de cauchemar sur un îlot progressivement englouti par la marée montante. Avec ses plans aériens, ses mouvements de caméra circulaires, sa photo cristalline, Greg McLean immerge dans ce suspense essentiellement physique, qui ne cède à aucun poncif hollywoodien (SPOILER : la dame atteinte du cancer s’en sort indemne, mais le chien sera bouloté !) et s’achève dans un affrontement hallucinant entre l’homme civilisé (Michael Vartan) et la bête préhistorique dans une caverne suintante.

Une des grandes forces du film réside dans la qualité de son casting : Vartan et Radha Mitchell en guide sexy sont impeccables. S’ils sont un peu – et très injustement – oubliés aujourd’hui, certains seconds rôles ont fait leur chemin en dix ans : Sam Worthington (« AVATAR ») jouant ici un « plouc » pas très futé mais courageux, John Jarratt le serial killer de « WOLF CREEK », excellent en veuf taciturne et une toute jeune Mia Wasikowska dans une de ses premières apparitions à l’écran.

Dans les limites du genre qu’il s’est choisi d’illustrer, « ROGUE » (également connu sous le titre « SOLITAIRE ») est une belle réussite, un film maîtrisé, intelligent, refusant le cliché et le ‘gore’ gratuit. À réévaluer, certainement.

rogue2

MIA WASIKOWSKA, RADHA MITCHELL, SAM WORTHINGTON ET MICHAEL VARTAN

Advertisements
 

4 réponses à “« ROGUE » (2007)

  1. Marc Provencher

    2 décembre 2016 at 21 h 07 min

    Si on additionne les deux derniers films chroniqués sur BDW2, ça nous fait ‘ROCK’ n’ ‘ROGUE’…

     
    • walkfredjay

      2 décembre 2016 at 21 h 53 min

      Rogue c’est Rock dit par quelqu’un d’enrhumé.

       
    • Kinskiklaus

      2 décembre 2016 at 23 h 24 min

      Allez y doucement sur le whisky quand même !

       
  2. JICOP

    3 décembre 2016 at 7 h 42 min

    On rigole on rigole , c’est quand meme un très bon « film de monstres  » .
    Il a meme un troisième titre pour l’édition dvd :  » eaux troubles  » , faut s’y retrouver dans ce bazar !!
    Dès les premières minutes , on devine que ce ne sera pas un nanard style  » Asylum  » .
    Le cadre est soigné ( les territoires sauvages de l’Australie ) , la photo est belle et le cast discret mais concerné .
    La fin dans la grotte rejoint ( certes plus modestement ) le combat sauvage et primitif de  » Predator  » .
    Le crocodile est très crédible … McLean n’ayant pas tout misé sur les CGI mais a osé les effets mécaniques ou des prises de vue de vrais sauriens .
    Le vrai plus dans ce film est le sérieux avec lequel le réalisateur traite son sujet ; sans humour lourdingue ou second degré annulant le suspens .
    C’est de la belle ouvrage .
    J’attends la suite de la carrière de Greg Mc Lean .

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :