RSS

« COMPARTIMENT TUEURS » (1965)

05 Déc

L'affiche du film "Compartiment Tueurs" de Costa-Gavras (1965)Adapté d’un roman de Sébastien Japrisot, « COMPARTIMENT TUEURS », le premier long-métrage de Costa-Gavras, ancien assistant de René Clément et autres, est une franche réussite et possède une tonalité ironique et cynique, une profonde originalité dans un genre bien usé, qu’on ne retrouvera (presque) plus dans l’œuvre du réalisateur qui empruntera d’autres sentiers tout aussi intéressants.

L’idée du scénario est ingénieuse et alambiquée à souhait et maintient en haleine jusqu’au bout. La mise-en-scène est culotée et truffée de jolies idées de cadrages. On a même droit à une longue poursuite en voiture de nuit dans Paris, à une époque où cela ne se faisait pas beaucoup. C’est donc avec le sourire aux lèvres qu’on suit l’enquête d’Yves Montand flic enrhumé à l’accent du midi prononcé, sur une série de meurtres dont les victimes ont toutes voyagé dans le même wagon-couchettes d’un train de nuit. Si l’histoire est déjà accrocheuse, le vrai charme provient du casting éblouissant : chaque rôle, jusqu’au plus anodin, est tenu par un visage connu, qu’il apparaisse une ou deux minutes (Claude Dauphin, Daniel Gélin, Bernadette Lafont) ou quelques secondes (Marcel Bozzuffi, Georges Géret en plantons esthètes, Claude Berri) : c’est un défilé de comédiens de l’époque venus en copains. Mais les rôles principaux sont également savoureux : Jacques Perrin et Catherine Allégret touchants en jeunes proies pour l’assassin, Simone Signoret magnifique en actrice un peu ringarde et mytho, Jean-Louis Trintignant étonnant en étudiant bisexuel ou Michel Piccoli méconnaissable en obsédé sourcilleux et suant. Mais c’est Montand qui domine la distribution, il est parfait d’exaspération contenue et de fatigue désabusée. Ses face-à-face avec un Charles Denner déchaîné en suspect provocateur sont de grands moments !

tueurs

SIMONE SIGNORET, JEAN-LOUIS TRINTIGNANT, YVES MONTAND, MARCEL BOZZUFFI ET GEORGES GÉRET

« COMPARTIMENT TUEURS » est un polar ludique et inventif, à la petite musique très singulière, qu’on peut certainement revoir plusieurs fois tant il est riche en détails incongrus et en petites touches infinitésimales. Ce qu’on appelle des débuts très prometteurs pour une belle carrière de réalisateur.

Advertisements
 

4 réponses à “« COMPARTIMENT TUEURS » (1965)

  1. Miguel

    5 décembre 2016 at 15 h 09 min

    Un vrai festival d’acteurs et d’actrices connus. Mon préféré : Charles Denner en pleine forme racontant l’histoire de Georgette.

     
  2. Askel

    5 décembre 2016 at 21 h 23 min

    Pour un 1er film, Costa-Gavras fait preuve d’une maîtrise et d’une modernité qui forcent le respect (un peu comme Michael Mann pour Le solitaire), surtout dans les scènes de meurtre et la course-poursuite final en réel (aucune transparence, tournage de nuit, caméras embarquées… pour un film français de 65, chapeau !), en plus la restauration est magnifique et le n&b en cinémascope à tomber tellement c’est beau. 🙂

     
  3. Dino Barran

    4 mars 2017 at 19 h 06 min

    Ce fut le premier polar de Japrisot. Dans mon souvenir, Costa-Gavras a réussi à préserver l’ambiance typiquement 60ties dans laquelle baignait le bouquin. La musique de Michel Magne n’y est pas non plus étrangère.
    Japrisot a fait d’excellentes choses pour le cinéma : Adieu l’ami (évidemment) et la Course du lièvre à travers les champs sont pour moi des réussites. Dommage que personne n’ait réussi à adapter l’excellente Dame dans l’auto – je dis ça mais je n’ai pas vu le film de Sfar.

     
    • walkfredjay

      4 mars 2017 at 19 h 27 min

      « LA DAME DANS L’AUTO… » de Litvak n’était pas terrible dans mon souvenir. Mais il y avait Samantha Eggar donc il lui sera beaucoup pardonné. J’aime beaucoup « LA COURSE DU LIÈVRE… » polar des plus bizarroïdes où plane l’ombre de Lewis Carroll et aussi, évidemment, « LE PASSAGER DE LA PLUIE ».

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :