RSS

CRAZY JACK…

07 Déc

« NOT SO QUIET ON THE SET », le livre de souvenirs de l’assistant et producteur Robert Relyea, qui travailla beaucoup avec John Sturges et Steve McQueen, n’est pas de la grande littérature, mais on y trouve quelques anecdotes croustillantes qui en justifient amplement la lecture, d’autant que les personnages fréquemment cités sont des icônes de « BDW2 ». Ainsi celle-ci, pas très politiquement correcte, mais vraiment drôle.relyea-palance

Alors qu’il tournait le film de prison « LA CAGE AUX HOMMES » dans un vrai pénitencier, Relyea discutait avec l’acteur principal Jack Palance, qui lui racontait le dernier film qu’il avait vu au cinéma. Pendant qu’il parlait, Palance n’avait pas vu que 400 forçats (des vrais, pas des figurants !) s’approchaient d’eux. L’un d’eux, un colosse de deux mètres, s’adressa à lui : « Il paraît qu’à Hollywood, c’est bourré de tapettes ». Palance s’excusa poliment auprès de son ami et s’avança à son tour tout près du taulard à qui il répondit : « Non, on les a toutes jetées en prison ».

Après cela, il n’y eut plus jamais de problèmes avec les prisonniers…

Publicités
 

9 réponses à “CRAZY JACK…

  1. JICOP

    7 décembre 2016 at 11 h 28 min

    Hou la la !!
    Si l’affaire avait lieu de nos jours …
    Le Palance a une sacree veine de ne pas vivre a notre epoque , il aurait eu une dizaine d’associations sur le dos et contraint de s’ excuser devant les medias .

     
    • Kinskiklaus

      7 décembre 2016 at 11 h 36 min

      Ce que l’anecdote ne précise pas, c’est que le colosse détenu était un juif noir converti à l’islam…

       
      • walkfredjay

        7 décembre 2016 at 11 h 39 min

        On ne sait pas non plus ce qu’il pensait de la procréation assistée…

         
      • JICOP

        7 décembre 2016 at 12 h 33 min

        Et feministe trans-genre 🙂

         
  2. Kinskiklaus

    7 décembre 2016 at 11 h 33 min

    Amusante anecdote mais peu crédible…

     
    • walkfredjay

      7 décembre 2016 at 11 h 36 min

      Pas grave. C’est l’étoffe dont on fait les légendes ! Et le bouquin de Relyea est truffé de ce genre d’histoires probablement pas mal enjolivées. Mais celle-là est vraiment cocasse (bien que, oui, incorrecte).

       
      • Kinskiklaus

        7 décembre 2016 at 11 h 52 min

        Je n’ai jamais dit que c’était grave, Fred. Tu sais à quel point j’aime « Crever pour Vivre » de Kinski, alors en ce qui concerne la crédibilité de certaines anecdotes…

         
  3. ludovic

    7 décembre 2016 at 17 h 43 min

    Ça me rappelle les belles histoires de l’oncle Paul !: D

     
  4. Claude

    7 décembre 2016 at 19 h 29 min

    Je n’en espérais pas moins du « grand Jack » . Autre temps …

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :