RSS

« TERMINATOR : LES CHRONIQUES DE SARAH CONNOR » : saison 1 (2008)

07 Déc

« TERMINATOR : LES CHRONIQUES DE SARAH CONNOR » est une série, qui ne dura que deux saisons, et qui se situe chronologiquement entre le 2ème et le 3ème long-métrage.sarah

La première saison reprend le vieux thème du héros seul contre tous, cher à d’anciens classiques de la TV comme « LE FUGITIF » ou « L’IMMORTEL ». Sarah Connor (Lena Headey), échappée d’hôpital psychiatrique, flanquée de son fils John (Thomas Dekker) et d’un cyborg « amical » d’apparence féminine (Summer Glau), consacre son temps et son énergie à détruire la firme ‘Skynet’ avant même qu’elle ne naisse, afin d’éviter l’apocalypse.

La série est bien produite, tirant le maximum de ses décors et de F/X pas toujours très convaincants. Le rythme est bien soutenu, les séquences d’action sont violentes juste ce qu’il faut et la paranoïa complotiste imprègne chaque épisode.

La série doit beaucoup à Lena Headey, qui – bien avant son rôle dans « GAME OF THRONES » – succède très honorablement à Linda Hamilton dans le rôle de ‘Sarah Connor’ la mère du futur leader de la résistance. Intense et concentrée, l’actrice crédibilise bien des situations abracadabrantes par sa seule présence. À ses côtés, Summer Glau est parfaite en « terminator » reprogrammée mais néanmoins toujours ambiguë (joli clin d’œil au créateur de la franchise, elle se nomme… Cameron !) et Garret Dillahunt est très stressant en cyborg-tueur impavide.

Sans être la série du siècle, cet avatar de « TERMINATOR » est un intelligent remodelage du concept initial reformaté pour la télé. Sans être transporté, on ne s’y ennuie pas et si certains passages se traînent (l’enquête de l’agent du FBI qui a systématiquement deux trains de retard), l’ensemble et vif et enlevé. À tenter, donc…

sarah2

LENA HEADEY

Publicités
 

14 réponses à “« TERMINATOR : LES CHRONIQUES DE SARAH CONNOR » : saison 1 (2008)

  1. Patrick

    7 décembre 2016 at 20 h 58 min

    J’ai bien aimé cette série dommage qu’elle n’ait pas marché, la 1ère saison me semble la meilleure (la 2ème qui a plus d’épisodes dont certaines sont un peu inutiles).

     
    • walkfredjay

      7 décembre 2016 at 22 h 58 min

      J’ai commencé la seconde qui est effectivement nettement moins bien écrite… Pas sûr de la finir !

       
      • Patrick

        7 décembre 2016 at 23 h 09 min

        En plus elle finit sur un cliffhanger.

         
  2. Kinskiklaus

    8 décembre 2016 at 1 h 19 min

    Ayant vu tous les films de la franchise, je préfère m’abstenir de cette série pour ne pas pourrir encore un peu plus les deux films de Cameron.

     
    • walkfredjay

      8 décembre 2016 at 9 h 17 min

      Honnêtement, la série est « moins pire » que les trois derniers longs-métrages cinéma.

       
    • Patrick

      8 décembre 2016 at 12 h 50 min

      Le 3ème Terminator est tout à fait correct.

       
      • Miguel

        8 décembre 2016 at 19 h 45 min

        Plus que correct, Terminator 3 est excellent, c’est juste Schwarzy qui visiblement saturait dans son rôle et a fini par filer à ce film un coté farce et attrape.

         
      • walkfredjay

        8 décembre 2016 at 20 h 02 min

        Excellent ? Quelque chose a vraiment dû m’échapper !

         
      • Marc Provencher

        8 décembre 2016 at 20 h 54 min

        «Excellent ? Quelque chose a vraiment dû m’échapper !»

        J’ai revu le 3 immédiatement après avoir vu l’épouvantable Terminator Genisys, et en effet, je l’ai trouvé très bon. Tout est relatif en ce bas monde…

         
      • walkfredjay

        8 décembre 2016 at 21 h 41 min

        Jugement faussé, je pense. Tout paraît bon après le n°5 !

         
      • Seb

        8 décembre 2016 at 20 h 54 min

        Oui, « excellent » est un peu fort de café… il y a une chute qualitative impressionnante entre le 2 et le 3, ne serait-ce que dans la qualité des CGI qui ont pourtant douze ans de moins dans le film de Mostow !

         
  3. Kinskiklaus

    8 décembre 2016 at 13 h 05 min

    Les trois « suites » sont tout à fait correctes. Mais elles n’arrivent pas à la cheville du petit doigt de pied des films de Cameron. Les goûts et les couleurs …

     
    • walkfredjay

      8 décembre 2016 at 13 h 06 min

      Ce n’est pas le souvenir que j’en garde ! Surtout le dernier… Mais oui, Kinskiklaus : les goûts, les couleurs… 😉

       
  4. JICOP

    8 décembre 2016 at 23 h 16 min

    De toute facon , tout etait dit dans le premier qui , avec son petit budget , possedait un climat particulier et insolite pour l’epoque .

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :