RSS

« TRIANGLE » (2009)

12 Déc

Layout 1« TRIANGLE » rappelle l’étrange « SIESTA » (1986) et s’apparente à l’excellent « LA PORTE DU PASSÉ » sorti la même année 2009. Écrit et réalisé par le décidément passionnant Christopher Smith, il invente une forme de film fantastique « en boucle », une sorte de scénario bâti en spirale infernale.

Coincée dans un espace-temps qui se répète à l’infini, sur un paquebot-fantôme, Melissa George, jeune serveuse mère d’un enfant autiste, va affronter un serial killer masqué mais surtout, ses propres démons et ses péchés qu’elle n’est capable d’affronter qu’en sombrant dans la folie et le dédoublement de personnalité. C’est extrêmement audacieux, écrit avec une rigueur absolue dans le délire, et l’angoisse ne cesse de croître, jusqu’au final terrible et bouleversant.

Dans ce rôle protéiforme, sans cesse en mouvement et en crise aiguë, Melissa George porte le film sur les épaules avec un métier impressionnant. Elle n’a rien d’une héroïne et encore moins d’une ‘scream queen’. Le monstre qu’elle combat se cache en elle-même et n’en est que plus dangereux. Le film est truffé d’images stupéfiantes (la multiplication des cadavres de Rachael Carpani sur le pont : traumatisant !), de situations absurdes. L’auteur dans tous ses films a montré qu’il savait aller jusqu’aux extrémités de ses sujets. C’est encore le cas avec « TRIANGLE » qui, sous ses dehors de film d’horreur schizophrénique, traite d’expiation, de remords, de la folie comme refuge ultime. Des thèmes étonnamment ambitieux vu le contexte de film de genre.

Aussi original que « CREEP » et « SEVERANCE » les précédents films de Smith, celui-ci montre un cinéaste en constante évolution.

triangle

MELISSA GEORGE, RACHAEL CARPANI ET LIAM HEMSWORTH

Advertisements
 

5 réponses à “« TRIANGLE » (2009)

  1. Seb

    12 décembre 2016 at 10 h 45 min

    Un des films fantastiques les plus passionnants et importants de ces dix dernières années en ce qui me concerne ; loin devant Creep et Severance du même cinéaste, qui ne m’ont qu’à-demi convaincu.

     
    • walkfredjay

      12 décembre 2016 at 11 h 44 min

      Comme je le dis, Smith est en constante évolution. Normal que ses premiers films soient moins aboutis. Mais je les trouve tout de même passionnants.

      En revanche, j’ai tenté de voir son téléfilm en deux parties : « LABYRINTHE » et c’est incroyablement mauvais ! Rien à sauver…

       
      • Seb

        12 décembre 2016 at 11 h 58 min

        Je n’ai encore vu aucun de ses films postérieurs à Triangle mais je doute qu’il puisse faire mieux ! En revanche j’ai hésité à aller voir son dernier film intitulé Detour que le festival du film fantastique de Neuchâtel projetait cette été mais les critiques unanimement tièdes m’avaient quelque peu… refroidi. Peut-être qu’une notule plus enthousiaste sur BDW2 saura me convaincre d’ici quelque temps !

         
  2. Patrick

    12 décembre 2016 at 20 h 07 min

    J’ai trouvé que ce film tombait dans son propre piège soit la répétition après je ne suis pas très fan de Melissa George.

     
  3. JICOP

    13 décembre 2016 at 18 h 15 min

    Tres bon film fantastique qui aurait gagne , a mon sens , a  » exploiter  » un peu moins de decors numeriques ( decidemment une des plaies du cinema moderne ) .
    Mais le scenario est prenant et l’intrigue stimulante .

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :