RSS

« CHAMBRE 1408 » (2007)

17 Déc

À l’origine de « CHAMBRE 1408 », une nouvelle de Stephen King, elle-même inspirée d’une des idées les plus mémorables de son propre « SHINING » et de sa chambre 237 où il ne vaut mieux pas entrer.

John Cusack, écrivain endeuillé par la mort de sa fille, pond des ouvrages bidon sur les maisons et hôtels hantés. Il s’installe dans un palace new-yorkais dont une des chambres est réputée maudite. Malgré les avertissements du manager Samuel L. Jackson, Cusack décide d’y passer une nuit et va affronter ses démons, son passé, ses pires angoisses existentielles.1408_mech_052407.indd

Sujet assez rabâché s’il en fut, mais plutôt attirant. Surtout que le film démarre bien. Mais presque deux heures, c’est long pour un scénario inspiré d’une courte nouvelle… Et à peine notre triste héros se retrouve-t-il seul à l’écran, que le film commence à piétiner, à se répéter, à s’embourber dans son propre concept. Pour ce genre de « one-man-show », mieux vaut avoir une star assez charismatique pour soutenir l’attention et susciter l’empathie. C’est loin d’être le cas de Cusack, déjà plus au sommet de sa forme, qui fait dans l’hébétude globuleuse sans changer de tonalité du début à la fin. Il ennuie, puis agace, et finit par exaspérer. Le voir se prendre la tête dans les mains, taper sur les murs, ou démolir le mobilier devient rapidement un spectacle pénible.

Dommage, car c’est plutôt bien filmé par le suédois Mikael Håfström, plusieurs séquences sont même très réussies comme l’inondation de la chambre, le retour à l’accident de surf, le face-à-face de Cusack avec le voisin de l’immeuble d’en face qui n’est autre que lui-même, etc. Mais « CHAMBRE 1408 » manque d’ossature, de progression logique et le dernier tiers est une épreuve d’endurance. De bons acteurs comme Len Cariou ou Tony Shalhoub n’ont que de brefs caméos sans consistance, hélas.

Un Stephen King de plus, sans doute un de trop. Un recyclage de vieilles idées usées dans de bien meilleurs films.

Advertisements
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :