RSS

HAPPY BIRTHDAY, ELIZABETH !

23 Déc
hartman

ELIZABETH HARTMAN (1943-1987) EXCELLENTE ACTRICE DES ANNÉES 70, MORTE TROP JEUNE. MÉMORABLE DANS « LES PROIES » DE SIEGEL.

Publicités
 
11 Commentaires

Publié par le 23 décembre 2016 dans ANNIVERSAIRES

 

11 réponses à “HAPPY BIRTHDAY, ELIZABETH !

  1. Kinskiklaus

    23 décembre 2016 at 11 h 38 min

    Son regard si triste, si désespéré…Libérée là où elle est maintenant.

     
  2. Kinskiklaus

    21 janvier 2017 at 10 h 29 min

    Un remake, et donc une nouvelle adaptation du superbe roman de Cullinan, « Les proies » réalisé par Sofia Coppola (sic!) sortira sur les écrans prochainement. Au casting :Colin Farrell, Elle Fanning, Nicole « botox » Kidman et Kirsten Dunst. Encore une année pourrie qui s’annonce !

     
    • JICOP

      21 janvier 2017 at 15 h 10 min

      Si c’est pour nous apprendre des nouvelles comme ça , Klaus , merci !!! 😉

       
  3. walkfredjay

    21 janvier 2017 at 10 h 37 min

    Que des raisons de ne pas voir ce film ! Quelle misère… 😦

     
  4. Kinskiklaus

    24 mai 2017 at 22 h 13 min

    Le remake de « les Proies » par Sofia Coppola a été dévoilé à Cannes aujourd’hui. Avis globalement mitigés. Lu cette critique à l’instant : « Divertissement léger…meilleure adaptation que celle de 71. Plus drôle et féministe. » Et pis c’est tout, na !

     
  5. Kinskiklaus

    24 mai 2017 at 22 h 46 min

    La palme de l’inculture est décernée à … Louis Guichard pour sa critique dans Telerama. Dans celle-ci, ce possiblement détenteur d’une carte de presse ne mentione à aucun moment le roman de Thomas Cullinan, roman duquel la fille Coppola ne cesse de vanter les mérites et expliquant à longueur d’interviews que la base de son remake partit dudit roman et non du film de Siegel. Vous pourrez juger par vous-mêmes ! Boudiou, le journalisme n’est plus ce qu’il était !

    http://www.telerama.fr/festival-de-cannes/2017/cannes-2017-les-proies-de-sofia-coppola-veneneux-et-captivant,158658.php

     
  6. Kinskiklaus

    27 août 2017 at 23 h 57 min

    Ah oui, au cas où vous l’auriez manqué, le film de la fille Coppola est sorti mercredi dernier. D’après ce que j’ai pu en lire, les retours ne sont pas bons du tout, aussi bien venant des fans de la réalisatrice que des admirateurs du film de Siegel. Tout le monde s’accorde à dire que c’est joliment filmé tout comme tout le monde s’accorde à dire que le film manque cruellement de profondeur (notamment dans la psychologie des personnages) et qu’on s’y ennuie terriblement. Voilà la synthèse des critiques spectateurs que j’ai pu lire ici ou là. Don Siegel peut continuer à roupiller tranquille.

     
  7. Kinskiklaus

    21 septembre 2017 at 21 h 17 min

    Attention, roulements de tambour… Après le « acteur de seconde zone » dédié à Charley, je vous présente la deuxième critique hilarante du jour ! Extrait d’une chronique consacrée à « Les Proies », version fifille Coppola. C’est violent, vous voici prévenus :

    « En décidant de porter à l’écran Les Proies (The Beguiled), roman de Thomas P. Cullinan adapté une première fois par Don Siegel avec Clint Eastwood dans le rôle principal, la cinéaste apporte une touche plus féminine au matériau d’origine et fait l’impasse sur l’imagerie choc et BRANCHOUILLE de la version de 1971, avec sa violence et sa perversité pour le moins convenues. »

     
    • walkfredjay

      21 septembre 2017 at 21 h 25 min

      Houlà ! C’est du lourd…

       
    • JICOP

      22 septembre 2017 at 6 h 08 min

       » Les proies 71  » choc et branchouille .
      Celle-là , heureusement que je suis assis .
      A tout les coups , c’est une bobo féministe qui a écrit cette énormité .
      De celles qui confondent combat légitime pour une hypothétique égalité , et réécriture des faits ou écrits à l’aune d’un féminisme upper class qui a trouvé une de ses icones .
      Icone fille à Papa qui s’est malgré tout mangée une polémique qui fait le charme de notre époque de cinglés avec l’absence de personnage de couleurs présent dans le roman d’origine et de mémoire dans le film de Siegel .

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :