RSS

« LA CHUTE DU FAUCON NOIR » (2001)

29 Déc

black2-copieSitué dans la belle carrière de Ridley Scott entre les peu passionnants « HANNIBAL » et « LES ASSOCIÉS », « LA CHUTE DU FAUCON NOIR » est un film de guerre contemporain extraordinairement bien confectionné, qui empoigne dès le premier quart d’heure et entraîne sans douceur dans un tourbillon de violence extrême et de suspense viscéral digne des meilleurs films du genre.

Après une mise en place historique et géographique (la Somalie au début des années 90), le film se concentre sur une mission périlleuse qui voit une centaine de soldats américains cloués au sol au cœur de Mogadiscio par des milliers d’hommes armés bien déterminés à les massacrer jusqu’au dernier.

Le mouvement n’arrête pas une seconde, la chorégraphie des combats et la maîtrise de l’espace immergent complètement dans l’action jusqu’au malaise. La technique de filmage de Scott (plusieurs caméras en permanence, permettant un montage ultra-découpé) atteint ici de sommets de perfection et c’est hébété qu’on accueille le mot « fin ». Pas de « politique » à proprement parler, le scénario ne cherche pas à savoir qui a tort ou raison. Comme le dit le personnage joué par Eric Bana : « Ce qui compte, c’est le gars à côté de toi. C’est tout ». Tout est vu à hauteur d’homme.

Ces séquences à l’incroyable dynamisme interne sont portées par un casting sans faille : des vétérans comme Sam Shepard parfait en général texan, Tom Sizemore et l’excellent Jason Isaacs, des jeunes stars en vogue comme Josh Hartnett et Ewan McGregor et une brochette de seconds rôles promis à un bel avenir : Nikolaj Coster-Waldau en tireur d’élite, Tom Hardy, Jeremy Piven, Ioan Gruffud ou Orlando Bloom.

black-copie

NIKOLAJ COSTER-WALDAU, ENRIQUE MURCIANO ET TOM HARDY

Les images choquantes abondent, la guerre est dépeinte sans fard, comme la boucherie qu’elle est et même l’omniprésente BO de Hans Zimmer ne cède pas à l’héroïsme hollywoodien bidonné. « LA CHUTE DU FAUCON NOIR » est un fleuron du genre.

À noter qu’il existe un « extanded cut » qui fait une dizaine de minutes de plus sans changement majeur. Pour la petite histoire, Shepard et Coster-Waldau joueront tous deux le même personnage de Butch Cassidy à deux âges différents de sa vie dans le beau western « BLACKTHORN » dix ans plus tard.

Advertisements
 

4 réponses à “« LA CHUTE DU FAUCON NOIR » (2001)

  1. Miguel

    29 décembre 2016 at 15 h 41 min

    Un film vachement bien construit grâce à de gros et coûteux moyens techniques. Mais dés que les hostilités sont lancées, le problème récurant de l’orientation dans un film de guerre bat son plein au fur et à mesure de l’évolution des combats mais dans l’ensemble ça reste bien maîtrisé. On s’y perd quelques fois mais les vues d’hélicoptère aident un peu a s’y retrouver ainsi que les traînés de fumée des roquettes : une caméra derrière celui qui tire et une autre derrière sa cible, efficace.

     
  2. Patrick

    29 décembre 2016 at 17 h 17 min

    Bien réalisé et adorant les films de guerre pourtant je n’ai pas été réellement emballé par ce film, à revoir peut-être.

     
  3. Claude

    29 décembre 2016 at 19 h 50 min

    L’importance des moyens techniques m’avait impressionné . J’avais lu à l’époque que l’armée américaine participait gracieusement à « l’équipement » de ce genre de films s’il était réalisé par
    un réalisateur « agréé » . J’ignore si l’article faisait précisément à Ridley Scott ?
    Mais de toute manière, le film ne se présente jamais comme une oeuvre de propagande pseudo-patriotique (d’autre part, Scott est britannique) et je trouve aussi qu’il est très efficace dans les limites de son propos (Ridley Scott ne sera jamais Aldrich ou Kubrick) .

     
    • walkfredjay

      29 décembre 2016 at 20 h 00 min

      Le film mérite d’être revu. La plupart des jeunes acteurs inconnus lors de la sortie étant pour beaucoup devenus célèbres, il est plus facile de les identifier et de les différencier, ce qui rend la lecture plus fluide et le film moins confus qu’à première vision.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :