RSS

« STARSHIP TROOPERS » (1997)

03 Jan

starship« STARSHIP TROOPERS » se situe onze ans après « ALIENS, LE RETOUR » et quatre ans avant les bien réels attentats du 11 septembre à New York qu’il semble par moments préfigurer. Et s’il marche manifestement sur les travées de la SF de guerre créée par James Cameron, il semble aujourd’hui – donc juste 20 ans après sa sortie – bien plus refléter notre monde actuel que celui de 1997.starship2

Dès les premières images de (fausse) propagande, on retrouve ce ton si particulier propre à Paul Verhoeven : un humour au second degré, semblant pasticher ce qu’il est censé glorifier avec un mauvais esprit délectable et un peu dérangeant. Les « héros » ressemblent à des Ken et Barbie va-t’en-guerre, des personnages idiots échappés d’un mauvais ‘soap opera’ lancés dans une guerre absurde contre d’énormes insectes extra-terrestres. Ceux-ci, arachnides aux pattes acérées, cafards géants cracheurs de feu ou mouches gigantesques mitraillant les vaisseaux spatiaux en expulsant de l’énergie par… l’anus, semblent plus évolués et intelligents que les humains qui ont envahi leur territoire. Subtile allusion à l’ingérence U.S. ?

Quoi qu’il en soit, et au-delà des piques satiriques et grinçantes de Verhoeven, « STARSHIP TROOPERS » est un véritable petit bijou, mêlant des F/X qui ont relativement peu vieilli à une ambiance de série B des années 50 (le dialogue, les costumes, certains plans larges dans l’espace), une violence ‘gore’ omniprésente. Les séquences d’action sont époustouflantes, ainsi cet encerclement d’un fort isolé par des millions de « bugs », la BO de Basil Poledouris impose un stress permanent et on ressort de la projection quelque peu hébété. Excellent casting aussi, de la ravissante Dina Meyer au dur-à-cuire Michael Ironside, en passant par Jake Busey ou Clancy Brown dans un rôle étonnamment sympathique. Quant au couple-vedette, Casper Van Dien et Denise Richards, vu la suite de leur carrière, on peut simplement dire qu’ils ont été génialement utilisés par le réalisateur pour leur physique et leur absence de profondeur !

starship3

DINA MEYER ET CASPER VAN DIEN

Chez Verhoeven, les héros sont bêtes à manger du foin ou s’habillent comme des officiers de la Gestapo, les scènes de carnage laissent un arrière-goût bizarre. On est vraiment loin des ‘marines’ héroïques de « ALIENS » et de leurs massacres si soigneusement justifiés. Un sacré film en somme, beaucoup moins simple qu’il n’en a l’air. Car au fond, comme le dit un journaliste au début du film, ce sont les insectes qui ont été envahis sur leur planète et qui ne font que défendre leur « way of life » !

Publicités
 

12 réponses à “« STARSHIP TROOPERS » (1997)

  1. JICOP

    3 janvier 2017 at 7 h 38 min

    Excellent film de SF dont la dimension parodique étouffe un peu l’intensité du récit , mais Verhoeven est comme ça .
    On peut chipoter également sur les décors un peu cheap et artificiels , déjà le point faible de  » Robocop  » ou de  » Total recall  » d’un point de vue esthetique .
    Sinon c’est que du bonheur , une mise en scène alerte , un montage percutant , une musique superbe ( toujours irremplaçable Poledouris ) et de la violence décomplexée .
    Et une dimension politique un peu énorme mais enrichissante .
    On a peine à croire que ce film a 20 ans déjà ; je me revois encore acheter le dvd , c’est fou .

     
    • Marc Provencher

      3 janvier 2017 at 14 h 56 min

      « décors un peu cheap et artificiels , déjà le point faible de » Robocop » ou de » Total recall » »

      Ah, mais c’est que dans ‘TOTAL RECALL’ (mon Schwarzie préféré avec ‘TERMINATOR 2’) c’est parce que tout ça peut se passer dans l’imagination enfiévrée mais un peu cheap du protagoniste, et donc le fait que les décors aient l’air un peu cheap est ainsi justifié ! Ta-dam !

       
      • JICOP

        3 janvier 2017 at 16 h 57 min

        Pas faux Marc . C’est une explication interessante au regard de l’histoire originale de Philip K.Dick et du scenario en decoulant .

         
  2. Kinskiklaus

    3 janvier 2017 at 10 h 19 min

    « …il semble aujourd’hui – donc juste 20 ans après sa sortie – bien plus refléter notre monde actuel que celui de 1997. » On pourrait écrire la même chose à propos de « Robocop » (avec dix ans de plus au compteur). Bon, faut que je retente une énième fois d’accrocher à « Starship Troopers », je vais m’y atteler cette semaine !

     
  3. Seb

    3 janvier 2017 at 10 h 21 min

    Un des tout meilleurs films de Verhoeven où l’alliance de verve satirique et de pure action décomplexée (ces dernières années, je ne vois à cet égard qu’un digne successeur au « Hollandais violent »: le génial Sono Sion) atteint ici un aboutissement remarquable. Un film qu’on peut voir et revoir en éprouvant toujours le même plaisir – coupable ou non.

     
  4. Miguel

    3 janvier 2017 at 12 h 32 min

    C’est vrai, c’est Ken et Barbie et Je trouve aussi que les batailles font un peu soldats en plastiques vs cafards bien que les trucages sont vraiment bluffant encore aujourd’hui. Grosse impression à l’époque quand je l’ai vu en salle mais aujourd’hui c’est un divertissement assez rigolo sans plus.

     
  5. Patrick

    3 janvier 2017 at 13 h 00 min

    Excellent film de SF dont n’existe pas l’équivalent de nos jours (jamais tenté par les suites qui ont l’air mauvaises).

    Sinon à chaque fois que je le vois la seule chose qui m’agace c’est que le héros préfère Denise Richards à la charmante Dina Meyer.

     
    • JICOP

      3 janvier 2017 at 13 h 17 min

      Oh Patrick !!!
      Denise Richards … quand meme 🙂
      Faible actrice mais bombe anatomique .
      Bon sinon j’ai pas detesté le troisième opus meme s’il n’atteint pas le niveau du premier evidemment .

       
      • walkfredjay

        3 janvier 2017 at 13 h 21 min

        J’avais vu le 2 à l’époque, totalement désolant…

         
    • walkfredjay

      3 janvier 2017 at 13 h 20 min

      Tout à fait d’accord ! Dina ❤

       
      • Kinskiklaus

        3 janvier 2017 at 17 h 47 min

        Dina Vs Denise ou le combat du naturel contre la chirurgie esthétique. Dina sans aucune hésitation !

         
  6. JICOP

    3 janvier 2017 at 18 h 39 min

    Et voila sur BDW2 , on part d’une discussion sur un film pour finir sur les merites comparees de deux charmantes femmes .:)
    Moi , elle me plaisait bien Denise dans son uniforme , en train de passer son brevet de pilote de vaisseau intergalactique , tant pis , je reste sur mon choix meme si Dina Meyer reste tres belle egalement .
    Toutefois je deconseille a ses admirateurs ( nombreux ) la vision de la saga  » Saw  » .
    Dans un des episodes , elle passe un tres mauvais quart d’heure , c’est un doux euphemisme .

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :