RSS

« HOLLYWOOD’S STRAIGHT SHOOTER » (2001)

09 Jan
lm-bio

LE PETIT LEE DANS LES ANNÉES 20

« HOLLYWOOD’S STRAIGHT SHOOTER » est un documentaire d’une quarantaine de minutes consacré à la carrière et à la vie privée de Lee Marvin, diffusé sur la « Biography Channel » et produit et réalisé par Ted Nelson. La narration est assurée par Peter Graves qui fut le partenaire de Marvin dans « LE RAID » et « L’ODYSSÉE D’UN SERGENT ».

Comme la plupart des films de cette collection, celui-ci est truffé d’images inédites de la jeunesse du génial comédien, d’extraits de films de famille. On le voit en G.I. juvénile et moustachu, puis pendant ses premiers pas sur une scène de théâtre à Woodstock où vivaient ses parents. Peu à peu, grâce à divers témoignages de son ex-épouse, de sa veuve (qui fut aussi son premier amour d’adolescence qu’il retrouva après quarante ans !), de comédiens comme Michael Callan, Mark Hamill ou Angie Dickinson (visiblement folle de lui), se dessine le portrait complexe et paradoxal d’un garçon sensible et cultivé, détruit par la guerre où il était sniper, qui sombra dans l’alcool pour ne jamais en ressortir.

lm-bio2

LEE MARVIN, THE ONE AND ONLY

Les extraits de films et téléfilms choisis ne parviennent pas à mettre le doigt sur l’exceptionnel talent de Marvin, sur sa personnalité explosive, imprévisible et parfois… dédoublée par la consommation d’alcool. Le réduire à un « tough guy » paraît très réducteur et affirmer que « CAT BALLOU » fut sa première incursion dans la comédie est une grossière erreur. Dans « SHACK OUT ON 101 » ou « L’ÉQUIPÉE SAUVAGE », il démontrait déjà qu’il avait un très large éventail.

Les courtes interviews de lui, pendant son procès avec Michelle Triola, en disent long sur lui et ses principes, ses images en famille sont émouvantes, comme les interventions de sa fille aînée qui lui ressemble énormément, même par sa voix grave. C’est trop bref pour être plus qu’un survol hâtif d’une vie de 63 ans, mais le documentaire vaut le détour pour ce qu’il parvient à capter de cet acteur unique et insaisissable.

Le film fut diffusé en France sous le titre : « LA FINE GÂCHETTE D’HOLLYWOOD » dans la collection « LES IMMORTELS DU CINÉMA ».

Advertisements
 

10 réponses à “« HOLLYWOOD’S STRAIGHT SHOOTER » (2001)

  1. Edmond

    9 janvier 2017 at 16 h 55 min

     
  2. JICOP

    9 janvier 2017 at 16 h 57 min

    Merci Edmond . 🙂

     
  3. Kinskiklaus

    9 janvier 2017 at 17 h 07 min

    Merci Edmond, je vais me régaler ce soir en le regardant.

     
  4. Claude

    9 janvier 2017 at 19 h 52 min

    Merci pour ce très beau et rare document .

     
  5. Kinskiklaus

    10 janvier 2017 at 2 h 18 min

    Très touchant documentaire .J’ai ressenti et retenu les mêmes choses que toi, Fred. En tous les cas, je me suis régalé car si je « connais » Lee Marvin depuis ma plus tendre enfance, j’ignorais beaucoup de choses relatives à sa vie tant publique que privée. Des documentaires de cette série sont consacrés à d’autres acteurs, aussi, je sais à quoi je vais consacrer mon temps une partie de la semaine.

     
  6. walkfredjay

    10 janvier 2017 at 9 h 42 min

    J’ai vu ceux sur Jack Palance et Ernest Borgnine, qui sont également instructifs…

     
  7. Kinskiklaus

    10 janvier 2017 at 10 h 54 min

    Je ne connais rien de la vie de Borgnine, ce sera donc mon prochain sur la liste.

     
  8. Thierry

    10 janvier 2017 at 11 h 03 min

    Super ! Merci Edmond.

     
  9. Edmond

    10 janvier 2017 at 19 h 48 min

     
    • JICOP

      10 janvier 2017 at 19 h 56 min

      Edmond !!! Quelle classe … 😉

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :