RSS

« IMITATION GAME » (2014)

09 Jan

Trois ans après son excellent « HEADHUNTERS » (chroniqué sur « BDW2 »), le norvégien Morten Tyldum signe un ‘biopic’ anglais consacré à Alan Turing (1912-1954), génie mathématique qui réussit à déjouer le fameux « code Enigma » des Allemands et à accélérer la défaite d’Hitler. Par la même occasion, il inventa un petit accessoire anodin encore utilisé aujourd’hui : l’ordinateur.game

« IMITATION GAME », très bien scénarisé, réalisé avec un soin de chaque plan, et parfaitement porté par Benedict Cumberbatch, dans un personnage pas très éloigné de son Sherlock Holmes télévisé, passionne de bout en bout. Le portrait de cet homme asocial, seul contre tous, mal-aimé, rongé par son homosexualité dans un pays où elle est encore considérée comme un crime, est d’une acuité terrible. Alors qu’il est un héros de guerre, un inventeur génial, Turing restera toute sa vie dans l’ombre du « secret d’État » et connaîtra une fin misérable et sordide, aux confins de la folie. La construction, sur plusieurs niveaux de flash-backs, est remarquablement maîtrisée, sans jamais gêner la lecture et l’incroyable injustice faite à cet homme d’exception finit par devenir le vrai sujet du film.

De la reconstitution historique à la vulgarisation scientifique, rien n’est laissé au hasard et « IMITATION GAME » est étonnamment accessible, malgré un sujet tout de même ingrat et des protagonistes pas vraiment consensuels. Le film doit énormément au travail de Cumberbatch, d’une finesse aiguë, refusant tout pathos ou toute simplification. Il est bien entouré d’acteurs compétents comme Charles Dance, Rory Kinnear ou Mark Strong parfait en chef des services secrets. On retrouve avec plaisir des vétérans de la série « DOWNTON ABBEY » comme Matthew Goode et Allen Leech. Seule Keira Knightley paraît un peu âgée pour son rôle.

Un beau film donc, simple, direct et sobre qui génère une émotion de bonne qualité et met enfin en lumière un héros de l’ombre.

Advertisements
 

3 réponses à “« IMITATION GAME » (2014)

  1. Thomas

    9 janvier 2017 at 6 h 42 min

    Keira Knightley a toujours l’air d’une ado !! Comment peut-elle avoir l’air trop âgée ?

     
    • walkfredjay

      9 janvier 2017 at 8 h 30 min

      Disons que pour ce rôle en particulier, elle fait plus 35 ans que 18…

       
  2. Simon

    9 janvier 2017 at 17 h 30 min

    Je l’ai vu. Un film passionnant

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :