RSS

« TOUT PEUT ARRIVER » (2003)

25 Fév

tout2Nancy Meyers, scénariste et réalisatrice spécialisée dans les « sitcoms » pour grand écran basés sur des « high concepts », signe avec « TOUT PEUT ARRIVER » un film sans aucun point-de-vue esthétique (à part que tout doit être très éclairé, tout le temps) et à 100% au service de ses stars.

À bien y regarder, le scénario est un dialogue ininterrompu entre ses deux personnages principaux, épicé parfois d’interventions fugaces de seconds rôles sans intérêt et rythmé par des changements de décors. Le thème, il est simple : c’est « l’amour chez les seniors », pour le reste tout repose sur le métier (considérable) de Diane Keaton et Jack Nicholson.

La première, sortant de sa réserve habituelle, est surprenante en dramaturge à la fois coincée et exubérante, passant en un instant du rire aux larmes et s’offre même à 57 ans, une scène de nu inattendue (et drôle). Face à elle, le monstre Nicholson dans ses œuvres. Ventru, congestionné, le sourire auto-satisfait d’un gros matou repu, il délaisse toute vanité de star pour se montrer dans tout le ridicule de sa soixantaine fatiguée : la calvitie ébouriffée, les fesses à l’air, l’œil vague, le viagra à portée de main, il est en sur-cabotinage en roue-libre, mais force est de reconnaître qu’il est très amusant. On sourit donc souvent de leurs face-à-face drolatiques, malgré un dialogue surabondant, répétitif et parfois même superflu. Le tandem retient malgré tout l’attention et oblitère Frances McDormand en sœur délurée, le revenant Paul Michael Glaser ou la pétillante Amanda Peet. Quant à Keanu Reeves, en gentil médecin attiré par les femmes mûres, c’est à peine s’il impressionne la pellicule, comme à son habitude.

tout

JACK NICHOLSON ET DIANE KEATON

Si on est bien disposé, si on aime Keaton et Nicholson, on prendra un certain plaisir pépère à leurs échanges. Sinon, cette logorrhée risque d’agacer les amateurs de vrai cinéma. À voir en connaissance de cause, donc.

Publicités
 

7 réponses à “« TOUT PEUT ARRIVER » (2003)

  1. JICOP

    25 février 2017 at 12 h 12 min

    Heureusement qu’il y a Nicholson …
    Pour le reste , on est dans la comedie sentimentale U.S classique ou on affole le brushing des bourgeoises , mais pas trop et ou on est hysteriques et on parle fort dans des Porsche decapotables .
    Diane Keaton est toujours charmante , c’est deja un plaisir en soi .

     
  2. Corey

    25 février 2017 at 23 h 51 min

    « Keanu Reeves, en gentil médecin attiré par les femmes mûres, c’est à peine s’il impressionne la pellicule, comme à son habitude. »
    Fred, John Wick 2 sort au ciné, je pense que comme moi, tu vas t’y précipiter !

     
    • walkfredjay

      26 février 2017 at 0 h 16 min

      Le pauvre Keanu fait partie de mes repoussoirs, en tête avec Cruise, Will Smith, etc. 🙂

       
      • Marc Provencher

        26 février 2017 at 5 h 29 min

        Je vous trouve bien injustes avec Keanu Reeves, que je considère comme un véritable Chad Everett de notre époque.

         
  3. Corey

    26 février 2017 at 14 h 12 min

    On a tous ses repoussoirs. Les miens sont aussi Cruise et Bruce Willis. Will Smith, j’ai changé d’avis depuis Je suis une légende… Quant à Keanu Reeves, il est pour moi intouchable depuis Matrix !

     
    • walkfredjay

      26 février 2017 at 15 h 22 min

      Ah oui ! Bruce Willis, je l’avais oublié, celui-là. 😦

       
  4. Kinskiklaus

    26 février 2017 at 19 h 01 min

    Tout peut arriver, oui, comme mourir à 61 ans. Bill Paxton n’est plus. Triste.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :