RSS

« STAR TREK IV : RETOUR SUR TERRE » (1986)

03 Mar

trek4Le 3ème film de la franchise avait laissé Spock ressuscité mais à moitié amnésique et le vaisseau Enterprise vaporisé dans l’espace. C’est donc à bord d’un hideux ‘spaceship’ klingon couleur caca-d’oie que nos héros reviennent deux ans plus tard dans « STAR TREK IV : RETOUR SUR TERRE », à nouveau réalisé par Leonard Nimoy qui a également coécrit le scénario.

Ce 4ème opus est de loin le plus réussi et sympathique. Le point de départ est un brin alambiqué (des aliens menacent de détruire la terre s’ils ne parviennent pas à communiquer avec des… baleines à bosse. Celles-ci ayant disparu du 23ème siècle, nos amis doivent aller en chercher un couple en 1986 !). Mais une fois lancée, l’aventure s’avère extrêmement réjouissante.

C’est souvent hilarant : le décalage entre ces hommes évolués et pacifiques et l’Humanité survoltée donne lieu à des situations cocasses. Ainsi, voir Spock vêtu en hippie s’entraîner à parler argot est une joie sans mélange. Tout cela est traité avec un doigté extraordinaire, ne cédant jamais à l’auto-parodie sans pour autant cesser d’être drôle, voire totalement délirant.

Bien sûr, les vêtements, les coiffures des eighties piquent un peu les yeux, mais les F/X sont bien plus convaincants que par le passé et le rythme bien soutenu ne lasse jamais l’intérêt. Le message écologique est également bien distillé car ne donnant pas dans le prêchi-prêcha, mais militant de subtile façon pour le respect de la vie.

trek4-2

WALTER KOENIG, JAMES DOOHAN, LEONARD NIMOY, DeFOREST KELLEY, NICHELLE NICHOLS, GEORGE TAKEI ET WILLIAM SHATNER

William Shatner profite de cette incursion dans le passé pour faire le joli cœur avec la pétulante Catherine Hicks, Nimoy est vraiment irrésistible dans l’autodérision pince-sans-rire et même DeForest Kelley se déride un peu. Définitivement plus axé sur le « fun » et la connivence avec le public, ce « STAR TREK » est un véritable plaisir de deux heures, qu’on savoure sans même se sentir coupable. C’est dire…

À noter : l’épilogue gratifiant qui voit l’Enterprise ressusciter, à l’instar de M. Spock et reprendre la route des étoiles.

Advertisements
 

15 réponses à “« STAR TREK IV : RETOUR SUR TERRE » (1986)

  1. Kinskiklaus

    3 mars 2017 at 9 h 25 min

    Première fois qu’un Star Trek me paraît alléchant! Rien qu’en découvrant l’affiche, j’ai pensé que ça sentait bon. Question essentielle: Ne se retrouve-t-on pas trop paumé si l’on découvre l’oeuvre dans le désordre ?

     
    • walkfredjay

      3 mars 2017 at 9 h 46 min

      J’ai commencé par les films récents, enchaîné sur ceux des années 70-80 et maintenant j’explore la série originale. En fait non, on n’est pas trop paumé parce que les scénarios sont bouclés (à peu près), seuls les personnages évoluent de film en film. Une fois qu’on a compris l’univers et les relations qu’entretiennent les protagonistes entre eux, c’est assez simple en fait.

       
  2. Miguel

    3 mars 2017 at 10 h 10 min

    Un Star Trek dans le genre comédie très sympa. J’imagine Leonard Nimoy dans son costume dirigeant le tournage dans les rues de San Francisco. Ça a quand même du mérite.

     
  3. lemmy

    3 mars 2017 at 10 h 14 min

    Dans les films Star Trek, on dit que les pairs sont les meilleurs, donc les 2, 4 et 6. Là, les 2, 3 et 4 se suivent chronologiquement de près quant à l’histoire. J’ai un faible pour ce 4ème, proche de la sérié télé, décontracté et truculent, tu remarqueras vite que l’univers Star Trek aime jouer avec les voyages dans le temps (d’où le bordel organisé du reboot).

     
    • Kinskiklaus

      3 mars 2017 at 10 h 18 min

      Merci les amis !

       
      • walkfredjay

        3 mars 2017 at 10 h 25 min

        « BDW2 » est-il en train de générer une nouvelle génération de trekkies ? 😀

         
      • lemmy

        3 mars 2017 at 10 h 54 min

        Tu es un klingon.

         
  4. Val

    3 mars 2017 at 11 h 36 min

    Mon cher Kinskiklaus, moi qui découvre l’univers de Star Trek de façon assez anarchique (quelques épisodes en vo sur « Youtube », deux ou trois films chroniqués sur mon blog, et lecture de l’autobiographie de ‘Spock’, pardon, Leonard Nimoy) j’avoue apprécier de plus en plus l’ambiance de cet étrange phénomène culturel.
    Ce quatrième film et son message écolo m’a énormément plu lors de son visionnage. Si j’en ai le temps, je me le reverrai bien, tiens !
    Au fait, message à Lemmy : bon retour sous nos latitudes ! 😉

     
  5. Patrick

    3 mars 2017 at 12 h 19 min

    Ce 4ème opus m’a plu, ça reste un peu bancal niveau réalisation mais ce film dégage beaucoup de sympathie et un humour léger et agréable.

     
  6. JICOP

    3 mars 2017 at 12 h 47 min

    Un épisode fort agréable et plus léger que les autres opus .
    En tout cas qui vaut beaucoup mieux que l’affiche plus hideuse que le Citroen Picasso ou les dents du chanteur des Pogues .
    C’est enlevé , plein d’humour et meme empreint de poesie grace au message écologiste et la connection entre l’espace et les magnifiques cétacés .
    Il faut voir la touche des membres de l’équipage avec leurs accoutrements déambuler dans San Francisco et ses freaks .
    A voir meme pour les non Trekkies .

     
  7. Kinskiklaus

    3 mars 2017 at 13 h 24 min

    Mon cher Jicop, j’estime malgré tout que l’affiche de ce quatrième opus mérite plus de considération que la dentition partielle de Shane MacGowan. Faut pas pousser Pépé dans les cactus quand même…

     
    • JICOP

      3 mars 2017 at 14 h 35 min

      Tu dis ça parce qu’il y a un punk qui doit écouter Social distorsion ou les Dead Kennedys sur son ghetto blaster et ton petit cœur sonique fait boum en voyant cela … allez va ; j’ai un peu exagéré , bon sauf pour le Citroen Picasso .
      Je ne cederai pas un pouce sur ce coup . Ah mais !!!

       
  8. Kinskiklaus

    3 mars 2017 at 14 h 40 min

    Ah mais j’l’aime bien c’t’affiche, moi ! Je me demande simplement pourquoi Kirk et Spock y sont déguisés en Père-Noël. Mais quitte à dire qu’elle est moche, allons-y gaiement: moche comme du Picasso !

     
    • lemmy

      3 mars 2017 at 15 h 03 min

      Toi, tu vas avoir des problèmes :

       
    • Miguel

      3 mars 2017 at 15 h 06 min

      Je trouve que c’est une affiche à la hauteur du film. Ce Star Trek est peut être riche en messages écologiques et cocasseries mais hélas très médiocre coté science fiction.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :