RSS

CHUCK BERRY : R.I.P.

19 Mar
BERRY copie

CHUCK BERRY (1926-2017), LÉGENDE FONDATRICE DU ROCK’N ROLL, DONT LA MUSIQUE A ÉTÉ UTILISÉE DANS DE NOMBREUX FILMS.

Publicités
 
20 Commentaires

Publié par le 19 mars 2017 dans CARNET NOIR, MYTHOLOGIE

 

20 réponses à “CHUCK BERRY : R.I.P.

  1. Kinskiklaus

    19 mars 2017 at 10 h 18 min

    « Légende fondatrice du Rock’N Roll. » C’est exactement ça. Très peiné d’apprendre sa disparition hier soir. Ure légende, une putain de vraie légende. Et pour l’anecdote, j’étais fier comme tout quand j’étais môme d’apprendre que la chanson qui connut une seconde jeunesse grâce à Tarantino, « You Never Can Tell », narre les aventures d’un personnage prénommé « Pierre », mon prénom dans la vraie vie. RIP Monsieur.

     
    • walkfredjay

      19 mars 2017 at 10 h 20 min

      Eh oui, Pierre really loved the mademoiselle… 😦

       
  2. Thomas

    19 mars 2017 at 11 h 11 min

    Découvert grâce à Retour vers le Futur

     
  3. JICOP

    19 mars 2017 at 12 h 42 min

    Voir a son sujet le film de Taylor Hackford :  » Hail hail rock’n’roll  » . Film documentaire formidable .
    Chuck et sa fabuleuse duck dance reprise par Angus Young d’AC/DC .
    Je prefere me souvenir de Michael J.Fox atomisant l’assistance heberluee des annees 50 par un solo de guitare electrique sur un titre de Berry .
    La danse dans  » Pulp fiction  » ayant ete reprise ad nauseam .

     
  4. Edmond

    19 mars 2017 at 14 h 32 min

     
  5. Kinskiklaus

    19 mars 2017 at 18 h 43 min

    Edmond, pendant que je te tiens: impossible de retrouver sur YOU TUBE les biographies des acteurs de légende, tu pourrais me redonner le lien stp ? Toi ou un généreux ami du blog du west!

     
  6. walkfredjay

    19 mars 2017 at 19 h 14 min

    Tu le retrouveras dans « LES FILMS DE CHARLES BRONSON » à « BRUTE FORCE », ici-même, dans la colonne de droite !

     
    • Kinskiklaus

      19 mars 2017 at 19 h 17 min

      Merci beaucoup, Fred !

       
  7. Kinskiklaus

    19 mars 2017 at 19 h 21 min

    J’aurais dû écrire « Merci quand même, Fred ». Comme je le pressentais, toutes les vidéos ont disparu pour des histoires de droits d’auteur.

     
    • walkfredjay

      19 mars 2017 at 19 h 34 min

      Dommage ! J’étais loin d’avoir tout regardé ! 😦

       
  8. Dino Barran

    19 mars 2017 at 19 h 55 min

    Eddie Cochran, Buddy Holly, Gene Vincent, Bill Haley, Presley et Ray Charles nous avaient déjà quittés, ainsi que Carl Perkins et Johnny Cash.
    Après le décès de Chuck, il ne reste plus parmi les pionniers du rock que Fats Domino, Jerry Lee Lewis et Little Richard.
    Mais bon, saluons la belle longévité de « Crazylegs ».

     
    • JICOP

      19 mars 2017 at 21 h 34 min

      Et Dick Rivers , Dino , qu’en fais tu ?
      Il est encore la notre Dick 😉

       
  9. Dino Barran

    19 mars 2017 at 21 h 46 min

    Pardon Jicop.
    J’ai vu Dick il y a trois ans, au Casino de Paris puis à l’Olympia. Et comme disent les jeunes : il envoie du bois.
    Il est toujours là, avec Eddy et Johnny. Dieu merci.

     
  10. Kinskiklaus

    19 mars 2017 at 23 h 03 min

    J’l’aime bien, moi, notre Dick national.

     
  11. Daniel

    20 mars 2017 at 22 h 50 min

    Oui , il est pas plus mauvais qu un autre , le brave Dick ! Il me semble que les médias ne l aiment pas beaucoup .Pourtant des trois ( Rivers, Mitchell , Hallyday ) il est peut être celui qui a conservé le mieux la rock n roll attitude. Quand a Chuck Berry : légende fondatrice du rock ?? Je n en suis pas si sur , il est plutôt pour moi le premier  » rockeur » , celui qui a influencé nombre d artistes vers la fin des années 60 sur leurs comportements sur scène. En fait le terme ‘ rockeur » devrait etre synonyme de Chuck Berry mais , et sans vouloir entrer dans les détails historiques , père fondateur du rock me semble bien exagéré et on dira certainement la même chose lors de la disparition d un des trois restants.

     
    • Kinskiklaus

      20 mars 2017 at 23 h 02 min

      « Légende fondatrice du rock » ne me choque pas, bien au contraire, Daniel. On peut toujours broder mais ces trois mots lui vont comme un gant et confirment une vérité historique. De par sa musique, son attitude et son influence majeure dans le monde du rock mondial, oui, il était et restera LA légende fondatrice du rock.

       
    • JICOP

      20 mars 2017 at 23 h 16 min

      Tu as raison Daniel . Dick merite le respect pour sa foi dans le rock’n’roll alors que les deux autres ont emprunte d’autres voies plus ou moins mainstream , meme si non sans talent .
      Toujours hors-mode et au fond jamais demode le Dick .

       
  12. Kinskiklaus

    20 mars 2017 at 23 h 05 min

    Mais tu n’as évidemment pas tort sur le fond, je mettrais dans le même sac Little Richard.

     
  13. Daniel

    21 mars 2017 at 23 h 24 min

    Historiquement , le King a connu son premier succès un an avant que Chuck Berry ne sorte le titre qui allait le rendre célèbre ! Le succès de Presley a ouvert les portes a tous les autres et permis aux chanteurs afro américains de s imposer en dehors des circuits réservés aux  » Noirs » . Elvis n a rien inventé ,il a simplement reproduit les musiques qui le fascinait et ne cessait d exprimer son admiration pour des artistes comme Berry ( dont il repris un titre, d ailleurs) et était plus attiré par le blues, le gospel ou la country que le rock a la différence des puristes du genre ( et qui plus est authentiques musiciens ) dont faisait parti l ami Berry . Comme disait Lennon ;  » Avant Elvis, il n y avait rien » …..en fait si.. des chanteurs et musiciens  » black » très talentueux qui n avaient qu un seul défaut : celui d être noir! Quand a la véritable origine du rock , il suffit d écouter la première version de  » House of the rising sun » qui date , si ma mémoire est bonne , des années 30 ou 40 maxi…, la base est déjà là !

     
  14. Kinskiklaus

    21 mars 2017 at 23 h 40 min

    Dans la mesure ou le rock trouve ses racines dans le blues, on peut effectivement remonter à très loin pour retrouver ses premières traces. Il n’empêche que pour moi, la formule « légende fondatrice du rock » n’est pas volée. Elvis Presley a certes ouvert la voie a beaucoup de monde, et aux noirs notamment, Chuck Berry en incarne l’essence, la technique et l’attitude Badass.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :