RSS

« MANIPULATIONS » (2016)

21 Mar

Les navets, les vrais, les purs et durs, possèdent un superpouvoir : on ne sait pas par quel bout les prendre. On a juste envie de ne pas en parler et de les oublier à tout jamais. Réalisé par le scénariste de TV Shintaro Shimosawa, « MANIPULATIONS » dévoile son abyssale nullité dès ses premières séquences pour ne faire qu’empirer ensuite.manipulations

Vague histoire de filouterie entre avocats et industriels, de faux enlèvement, de ‘whodunit’, d’adultère larvé, le scénario est une enfilade de clichés, de lieux-communs, la mise-en-scène est à peine digne d’un ‘soap opera’ diffusé l’après-midi. Quant à l’acteur principal, Josh Duhamel, il est tellement transparent qu’il pourrait jouer l’homme invisible sans avoir recours aux trucages.

Mais le pire est encore la vraie raison qui pourrait pousser le cinéphile à se pencher sur cette chose : le premier – et très probablement dernier – face-à-face entre deux monstres sacrés du cinéma : Al Pacino, 76 ans et Anthony Hopkins 79 ans. Comment imaginer que leur confrontation autour d’une table de réunion puisse générer aussi peu d’étincelles, au point de provoquer l’assoupissement ? Avachi, hagard, frisotté, l’ex-Scarface se traîne de bureau en bureau, l’air égaré, tandis que l’ex-Hannibal Lecter semble traverser le film en état d’hypnose profonde. Quel incroyable gâchis ! Autour de ces légendes bien fatiguées, on a droit à deux jolies blondes aussi insipides l’une que l’autre : Alice Eve en épouse effacée et Malin Akerman en névrosée dangereuse. On aperçoit également Julia Stiles dans un rôle sacrifié d’agent de sécurité.

Rares sont les films dont on ne peut sauver aucun élément, pas la moindre image, pas même la photo ou la musique. « MANIPULATIONS » rejoint les catastrophes de compétition favorites de « BDW2 » comme « LE PONT DU ROI SAINT-LOUIS » ou « LA LOI ET L’ORDRE » (des films avec De Niro et à nouveau Pacino, tiens…) dans le musée des horreurs cinématographiques à éviter à tout prix.

Publicités
 

77 réponses à “« MANIPULATIONS » (2016)

  1. Kinskiklaus

    21 mars 2017 at 10 h 16 min

    Pardon Fred, mais tes chroniques deviennent de plus en plus brouillonnes. Pas très clair tout ça… Tu conseilles ce film au final ou non ?

     
  2. JICOP

    21 mars 2017 at 10 h 30 min

    Physiquement je les trouve pas si insipides Malin Akerman et Alice Eve .
    Par contre Pacino est hagard depuis un sacre moment .
    Les piqures d’acide hyaluronique et la teinture pour cheveux , ca fout un bordel …

     
  3. Kinskiklaus

    21 mars 2017 at 10 h 40 min

    Voilà, là au moins, c’est clair ! Vais l’acheter cet après-midi, tiens ! Mention spéciale pour l’affiche qu’on dirait tout droit sortie des années 80. Très honnêtement, dès qu’apparaît Pacino au générique d’un film, je commence à me méfier. Quant à Josh Duhamel, transparent est son deuxième prénom donc… A noter, le film n’a pas connu d’exploitation au cinéma aux Etats-Unis et en France (pour le reste du Monde, je ne sais pas). De là à y voir un lien avec sa qualité, il n’y a qu’un pas !

     
  4. lemmy

    21 mars 2017 at 11 h 37 min

    Tu t’es fait plaisir avec ce chef d’oeuvre !

     
    • walkfredjay

      21 mars 2017 at 12 h 34 min

      Je crois, qu’à mon immense regret, les films avec Pacino vont me faire faire des économies, à l’avenir. Trop c’est trop !

       
  5. Kinskiklaus

    21 mars 2017 at 13 h 35 min

    Contrairement à De Niro, j’ai toujours trouvé la réputation de Pacino surfaite. Son dernier excellent film remonte pour moi à 1980 et « La chasse ». Son meilleur rôle demeurant, toujours selon moi, celui de Lion dans « L’épouvantail ». Je sens que mon commentaire va susciter beaucoup de débats enflammés mais j’assume toujours mes pensées et mes goûts personnels.

     
    • walkfredjay

      21 mars 2017 at 14 h 25 min

      Pacino est inégalable dans les trois « PARRAIN », il va loin dans le cabotinage contrôlé dans « SCARFACE », il était bien en flic dépressif dans « SEA OF LOVE » et « INSOMNIA ». Mais son palmarès est bien moins fourni que celui de De Niro (il a tourné moitié moins de films !) et s’est salement compromis ces dernières années…

       
      • Kinskiklaus

        21 mars 2017 at 15 h 12 min

        Aucun souvenir de « Mélodie pour un meurtre » (d’ailleurs de mémoire, je crois que tu es tellement sous le charme d’Ellen Barkin que ton jugement me parait faussé!). « Scarface », pas faute d’avoir essayé, je n’ai jamais rien aimé dans ce film. « Insomnia », le film m’avait davantage marqué que son interprétation. Ce n’est bien sûr pas un mauvais acteur mais sa tendance au cabotinage m’a toujours agacé au plus haut point. Non, pour moi il n’a pas passé la cap des années 80.

         
    • JICOP

      21 mars 2017 at 15 h 11 min

      Un des derniers ou il était bien était quand meme  » Donnie Brasco  » qui a quand meme 20 piges , mais ça fait toujours mieux que 1980 .
      Mon cher Klaus , tu vas me faire le plaisir de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain hein ? 😉

       
      • Kinskiklaus

        21 mars 2017 at 15 h 13 min

        Désolé Jicop, je n’ai jamais accroché à « Donnie Brasco ».

         
      • Kinskiklaus

        21 mars 2017 at 15 h 20 min

        Quant à la dernière grande interprétation de De Niro, c’est celle de Louis Gara dans le « Jackie Brown » de Tarantino, justement parce qu’il ne fait pas du De Niro. Donc cela fait 20 ans tout pile. Dieu que le temps passe vite…

         
  6. Edmond

    21 mars 2017 at 14 h 44 min

    Si j ai bien compris ce film vaut le détour et même un grand détour!
    J ai cherché les deux insipides, boudiou des meufs qui ne dormiraient pas dans la baignoire: D
    Quant au sieur Duhamel , ses prestations dans Las Vegas m’ ont amplement suffi quant à son talent d’acteur !

     
  7. Kinskiklaus

    21 mars 2017 at 15 h 01 min

    « J’ai cherché les deux insipides, boudiou des meufs qui ne dormiraient pas dans la baignoire ». Bah alors Edmond, on s’lâche aujourd’hui ? Une p’tite montée de testostérone sans doute?

     
    • JICOP

      21 mars 2017 at 15 h 09 min

      Qui qu’avait raison hein le Edmond ; c’est y pas le Jicop par hasard .
      Au sujet des 2 gourgandines .
      Ben tiens .

       
      • Kinskiklaus

        21 mars 2017 at 15 h 15 min

        Jicop et Edmond ou l’art de ressusciter le Glaude et le Bombé. Ne regardez pas trop les étoiles quand même les gars !

         
      • Edmond

        21 mars 2017 at 19 h 33 min

        ouaip Jicop a raison pour les deux gaupes !

         
    • JICOP

      21 mars 2017 at 15 h 15 min

      Moi qui suis un fan du  » Scarface  » ( pas pour les memes raisons que certains apparemment ) , je suis curieux de savoir pourquoi tu n’as pas aimé ce monument .

       
      • Kinskiklaus

        21 mars 2017 at 15 h 24 min

        Sors ton mouchoir Jicop ! Je n’aime pas sa musique, son interprétation, son sujet, son montage, sa grandiloquence, son réalisateur, son statut de film culte injustifié etc. Je continue ?

         
    • Edmond

      21 mars 2017 at 19 h 24 min

      Que nenni ! En voyant ces deux damoiselles ,je me suis esbaubi devant tant de charme !

       
      • walkfredjay

        21 mars 2017 at 20 h 07 min

        Qu’elles soient mignonnes, ça on ne peut pas le nier…

         
  8. Kinskiklaus

    21 mars 2017 at 15 h 29 min

    Et pour enfoncer le clou : je crois que « Scarface » est l’un des pires films que j’ai pu voir dans ma vie. Pour te donner une idée, je lui préfère encore le récent remake de « Les sept mercenaires ». C’est dire ! Les goûts et les couleurs…

     
    • JICOP

      21 mars 2017 at 15 h 52 min

      Ah oui la quand meme !!! .;)
      Je vais prendre la boite de mouchoirs alors .
      Bon . On a trouvé un point de désaccord , depuis le temps .
      J’allais dire qu’il y a un super doc sur DePalma dimanche soir sur Arte … bon je remballe .
      A part la musique ou on peut se rejoindre , tout ce que tu as énuméré fait que justement j’adore  » Scarface  » …
      Diantre ,voila un bien grand mystère …

       
  9. Kinskiklaus

    21 mars 2017 at 16 h 03 min

    J’ai oublié d’évoquer les dialogues souvent pitoyables.

     
    • JICOP

      21 mars 2017 at 16 h 46 min

      Ah voila .
      Faut le voir en v.f .
      C’est pour ça .
       » Vieille fiotte de mes deux couilles , tu crois que tu vas me baiser !!  » , c’est plus littéraire non ? 🙂

       
  10. Seb

    22 mars 2017 at 10 h 45 min

    Même désintérêt que Klaus pour le Scarface de De Palma qui m’ennuie royalement, moins pour son côté clinquant et grandiloquent (que je ne trouve d’ailleurs pas si poussé que ça) que du fait que dramatiquement parlant, le film est assez pauvre et fait beaucoup de surplace pendant près de 3h, passant complètement à côté de son sujet en or. La même année, Leone s’attaquait à la « fresque gangstérienne » avec autrement plus de corps et d’intelligence !

     
  11. Corey

    22 mars 2017 at 12 h 39 min

    Vous allez être contents de savoir, si vous ne le savez déjà, que le prochain film du réalisateur du remake des 7 mercenaires devait être le remake de Scarface !

     
    • Kinskiklaus

      22 mars 2017 at 12 h 46 min

      Ah oui, pour ma part, j’en suis très content ! (rires contenus!)

       
      • JICOP

        22 mars 2017 at 14 h 51 min

        Salaud , fumier ;);)

         
    • Kinskiklaus

      22 mars 2017 at 12 h 57 min

      J’ai beau détester le film de De Palma, c’est une terrible mauvaise idée que de vouloir en livrer une nouvelle mouture. Le film a atteint un tel statut de film culte auprès de beaucoup de monde que cela me semble être un suicide programmé. Ajouté à cela la mise aux manettes du récent réalisateur du désolant remake de « les 7 mercenaires », le naufrage me paraît inévitable.

       
  12. Kinskiklaus

    22 mars 2017 at 13 h 03 min

    J’ajouterais pour finir que contrairement au film de Sturges, énormément de jeunes vouent également un culte au « Scarface » de De Palma. Définitivement, le projet casse-gueule de l’année.

     
  13. JICOP

    22 mars 2017 at 14 h 51 min

    Je vais pas trop essayer de vous convaincre ; votre avis semble fait .
    Ce qui me pousse à défendre le film , outre que je l’adore ( et son metteur en scene itou ) , c’est qu’au fond le culte qui lui est fait auprès des jeunes en particulier est complétement à contre-sens .
    Tony Montana est vu comme un héros par les jeunes de banlieue alors que DePalma et Oliver Stone le scénariste le dépeignent plutôt comme un gangster minable et arrogant se hissant sur l’échelle de la pegre par sa violence et son culot .
    J’aime le coté  » grandeur et décadence  » du projet et meme le coté Shakespearien de l’histoire de ce roi fou régnant sur un empire de cocaine .
    Quand à l’annonce du projet de remake , c’est effectivement un suicide programmé .

     
    • walkfredjay

      22 mars 2017 at 14 h 58 min

      Je suis partagé. J’avais vu plusieurs fois le film à sa sortie et après. Je le voyais comme une sorte de comédie noire, gore et disco d’un mauvais goût assumé. Je ne l’ai jamais pris au sérieux, ne serait-ce que par le surjeu, les grimaces et les costards de Pacino. Mais je l’aimais bien, ce film !
      Aujourd’hui, et depuis pas mal d’années, j’hésite à le revoir. J’ai peur de la grosse, grosse déconvenue.

       
      • JICOP

        22 mars 2017 at 15 h 18 min

        Je l’ai revu il y a un an environ .
        Le film n’a rien perdu de sa force avec le recul des années .( toujours se replacer dans le contexte de l’époque )
        Le mauvais gout assumé est celui de ces gangsters ( il est évident qu’ils n’ont aucun gout pour leur maison comme pour leurs fringues ou leur langage ) .
        Le choix meme de Michelle Pfeiffer est du meme tonneau : Montana veut une blonde Américaine comme signe de réussite au meme titre qu’un grosse berline Allemande ou qu’une villa chargée de breloques rococo .
        La mise en scène va évidemment renforcer volontairement le propos par son amplitude .
        DePalma saura prendre le contre-pied de cette vision dantesque dans son tout aussi réussi  » l’impasse  » .

         
      • Seb

        22 mars 2017 at 17 h 24 min

        En fait je prends un certain plaisir devant la forme volontairement putassière du film et ce Miami ’80s qui a une espèce de charme frelaté irrésistible… mais c’est l’enchaînement platounet des séquences, les tirades longuettes de Tony Montana, l’impression d’ensemble de « tout ça pour ça » qui me posent problème avec ce film.

         
  14. JICOP

    22 mars 2017 at 17 h 30 min

    Oui je comprends mieux Seb .
    Bon . de toute façon j’aime aussi , que dis-je j’adore  » Il était une fois en Amérique  » donc tout va bien . 😉

     
    • Kinskiklaus

      22 mars 2017 at 17 h 47 min

      Ah oui, un immense film que ce « Il était une fois dans l’Ouest ». Soulignons qu’après avoir refusé un rôle dans « Les aventuriers de l’arche perdue », le flair légendaire de Kinski le poussa aussi à refuser l’offre de Leone d’intégrer le casting de celui-ci…

       
      • Seb

        22 mars 2017 at 18 h 52 min

        À l’Ouest, le Klaus… En ’83, Leone n’est plus à Almeria mais en Amérique ! 😉 Blague à part, j’ai entendu dire que Depardieu s’était vu un temps proposé le rôle de Noodles. Malgré toute ma sympathie pour Gégé j’avoue que le choix final me semble plus heureux.

         
      • walkfredjay

        22 mars 2017 at 18 h 53 min

        En fait, Depardieu devait jouer Noodles jeune et Gabin devait le jouer âgé de 70 ans.

         
      • Seb

        22 mars 2017 at 18 h 58 min

        Tu m’en apprends une pour le Noodles âgé ! Mais franchement, là encore, je suis très satisfait du choix de De Niro avec son « makeup » vieillissant (même si en chipotant un peu l’artifice est clairement visible, surtout après l’avoir revu en HD).

         
  15. Kinskiklaus

    22 mars 2017 at 17 h 41 min

    Je ne suis pas fan du film, vous l’aurez compris, donc je n’en sais strictement rien mais comme Fred, j’ai toujours regardé le film au douzième degré, voire au centième. Était-ce la volonté d’Oliver Stone et de De Palma?

     
    • walkfredjay

      22 mars 2017 at 18 h 54 min

      De Stone, sans doute pas. Mais de DePalma, c’est bien possible. Sinon aurait-il laissé Pacino jouer de cette façon ? Montana aurait dû ressembler à Carlito si le film était réaliste.

       
      • JICOP

        23 mars 2017 at 11 h 38 min

        Quelques petites recherches durant la nuit sur le sujet . Un livre sur Stone et un sur DePalma .
        Stone qui etait aussi cocaine a l’epoque que les toxic twins d’Aerosmith ( les amateurs apprecieront 😉 ) raconte qu’il retouchait presque chaque jour le scenario a la demande de Pacino et DePalma pour definir les contours du personnage et les dialogues 🙂
        Stone , fils et frere de trader voulait avec DePalma construire une parabole monstrueuse du capitalisme Americain .
        DePalma evoque de son cote le fait qu’a l’epoque la pegre de Miami et ses trafiquants de drogue etaient peu evoques dans les medias , la ville etant plutot vue et moquee comme cite de retraites .
        La serie  » Miami vice  » qui suivit creusera encore plus le sujet .
        Voila les amis .

         
    • Seb

      22 mars 2017 at 18 h 54 min

      Aucune idée concernant Scarface mais ça me rappelle les propos de Tobe Hooper qui a affirmé avoir toujours considéré Massacre à la tronçonneuse comme une comédie macabre. Je vois parfaitement où il veut en venir et pourtant, le film me fait à chaque fois tout sauf rire !

       
      • Kinskiklaus

        22 mars 2017 at 19 h 17 min

        Tu m’étonnes, Seb, je l’ai vu pour la première fois il y a seulement quelques mois et il m’a marqué au fer rouge. Sont drôles les réalisateurs, John Carpenter avait aussi déclaré quelques années après sa sortie que « L’antre de la folie » était une comédie.

         
  16. walkfredjay

    22 mars 2017 at 19 h 19 min

    Ça m’étonne moins. Là encore, c’est sensible dans le jeu de Sam Neill…

     
    • Kinskiklaus

      22 mars 2017 at 19 h 24 min

      Ouaip, ça m’étonne moins également même si je ne suis guère convaincu. En même temps le film me fait souvent rire, donc…

       
  17. Kinskiklaus

    22 mars 2017 at 19 h 23 min

    Concernant Depardieu et Gabin, je l’avais lu quelque part (pour ma part, j’aurais adoré voir Depardieu dans ce film, même si De Niro y est formidable). Erratum, pour Kinski, je ne me souviens plus si c’est lui qui avait refusé le rôle ou si c’est Leone qui ne l’avait pas gardé. Le doute me submerge…

     
    • JICOP

      22 mars 2017 at 19 h 26 min

      Te laisse pas submerger mon Klaus .
      De toute façon le film devait suivre  » Il était une fois dans l’Ouest  » et a attendu une bonne dizaine d’années avant de se faire .
      Le casting n’a cessé d’évoluer .

       
    • walkfredjay

      22 mars 2017 at 19 h 43 min

      Tu sais, je crois que Leone au fil des années, avait proposé son film à TOUT LE MONDE ! Je me souviens qu’il avait demandé à Guy Lux (sic) de jouer Bogart. Authentique !

       
      • JICOP

        22 mars 2017 at 19 h 53 min

        Ben oui , Leone devait avoir entendu Simone Garnier dire à Lux  » Si vous avez besoin de moi , vous n’avez qu’à siffler !  » 🙂

         
      • Kinskiklaus

        22 mars 2017 at 20 h 18 min

        Tu rigoles ? Qu’est-ce que c’est que cette anecdote hallucinante ? Guy Lux…Bogart… Vache de vache, je ne la connais pas celle-ci ! Donc si je comprends bien, Leone était un peu l’inverse de Mocky, Mocky qui je le rappelle aurait dû faire tourner à peu près tout ce que le cinéma Hollywoodien compte de stars (en même temps il a fait jouer tout le cinéma français alors faut bien aller chercher ailleurs). Ton anecdote m’a cloué sur place !

         
  18. Seb

    22 mars 2017 at 19 h 26 min

    Oui, dans L’antre de la folie il y a un humour « jaune » tout du long. Ce qui n’empêche pas au film de Carpenter de distiller un sacré malaise, lui aussi !

     
    • JICOP

      22 mars 2017 at 19 h 31 min

      Carpenter est un pince -sans -rire en interviews .
      ça ne l’empeche pas d’etre très 1er degré dans son traitement de la peur avec ça et là des touches d’humour .
      Comme Hooper du reste .

       
      • Kinskiklaus

        22 mars 2017 at 20 h 22 min

        J’ai rencontré les deux. Voilà, c’était ma minute frime de la journée ! Pour info, j’avais fait signer à Tobe Hooper une photo de Mathilda May seins nus, photo tirée de « Lifeforce ». J’crois que j’ai dû être le seul mec qui ne lui ait pas fait signer un truc en rapport à « Massacre à la Tronçonneuse »!

         
      • JICOP

        22 mars 2017 at 20 h 25 min

         » … une photo de Mathilda May seins nus …  » : non , pas possible , venant de toi c’est étrange hein ? 😉

         
  19. lemmy

    22 mars 2017 at 20 h 09 min

    Bon, je n’ai jamais vu « Scarface », donc je n’ai rien à en dire. J’ai toujours glissé sur Pacino à part dans « Serpico » et son « Looking for Richard » (et les « Parrain », bien entendu). Pour « Sea of love », je n’ai retenu qu’Ellen Barkin. A choisir entre les Beatles et Rolling Stones, je suis plus enclin vers De Niro.

    Sinon Fred, quel succès dès que tu parles d’un navet. Je prédis 2 000 réponses lorsque tu parleras du King Kong qui vient de sortir en salles.

     
    • walkfredjay

      22 mars 2017 at 20 h 11 min

      Oui ! Curieux phénomène… 🙂

       
      • Kinskiklaus

        22 mars 2017 at 20 h 25 min

        C’est vrai que ce post remporte un grand succès. Vivement que Luc Besson engage Pacino sur son prochain film !

         
    • JICOP

      22 mars 2017 at 20 h 22 min

      Oh !! Lemmy s’est fait une sortie ciné les amis et a été voir le  » King Kong  » avec une des mascottes de BDW2 … roulement de tambours … Samuel L.Jackson … oh purée encore lui , j’en peux plus .

       
      • Kinskiklaus

        22 mars 2017 at 20 h 28 min

        Pour finir avec Tobe Hooper, qui est le plus pervers: celui qui voue un culte à un type illettré qui découpe ses victimes à la tronçonneuse ou un type qui en voue un aux seins de Mathilda May ?

         
      • lemmy

        22 mars 2017 at 21 h 03 min

        J’ai honte. Jackson détruit le film, mais il n’est pas le seul à faire ça.

         
      • walkfredjay

        22 mars 2017 at 21 h 13 min

        Peut-il encore faire pire que son monologue sur les testicules de gorille dans « TARZAN » ? La barre est haute…

         
      • lemmy

        23 mars 2017 at 0 h 40 min

        Je te signale que dans ce film, King Kong est un fier gorille de plus de 30 mètres…

         
      • walkfredjay

        23 mars 2017 at 1 h 16 min

        Samuel L. Jackson fait-il un commentaire sur ses testicules ?

         
  20. JICOP

    22 mars 2017 at 20 h 40 min

    Personne , je dis bien personne , ne peut etre indifférent au charme surnaturel de Mathilda .
    Je veux bien qu’on plaisante mais là non !! 😉

     
    • Edmond

      25 mars 2017 at 19 h 25 min

      Je confirme Jicop , Matilda May est comment dire ……..Les mots me manquent

       
  21. Kinskiklaus

    22 mars 2017 at 21 h 51 min

    Guy Lux en Bogart, un monologue de Samuel L.Jackson sur les parties intimes d’un gorille, les seins de Mathilda May…Et tout ça grâce à Al Pacino, moi je dis chapeau !

     
  22. lemmy

    23 mars 2017 at 11 h 14 min

    On a l’impression qu’il cherche à les apercevoir durant tout le film (avec le spectateur) et qu’il est très énervé de ne pas les trouver.

     
    • lemmy

      23 mars 2017 at 11 h 17 min

      Histoire de clarifier, je parle des testicules de King Kong et de Samuel Jackson (pas des testicules de Pacino)/

       
    • walkfredjay

      23 mars 2017 at 11 h 18 min

      Samuel chercher toujours une raison de s’énerver. Après tout, les testicules de gorille sont un motif comme un autre…

       
      • Kinskiklaus

        23 mars 2017 at 11 h 33 min

        Le temps passant, je me dis que Samuel L.Jackson aurait été davantage à sa place lors de l’âge d’or du cinéma muet. Regardez un de ces films, coupez le son, vous le constaterez par vous-même!

         
    • Edmond

      25 mars 2017 at 19 h 37 min

      Étonnant qu’il ne trouve pas les gonades de Kong sachant qu’un gorille adulte mesure 170 cm environ avec un appareil reproducteur minuscule par rapport à son gabarit . Si Kong mesure 30 m soit 19 fois environ la taille de son congénère pygmée il devrait apercevoir quelque chose !
      Sinon dans tous les cas , visite chez l’ophtalmologiste ! 😀 😀

       
  23. walkfredjay

    23 mars 2017 at 11 h 54 min

    Samuel L. Jackson serait-il l’héritier de Fernandel ?

     
  24. Daniel

    23 mars 2017 at 19 h 16 min

    Il est quand même bizarre ce Oliver Stone : scénario tout fou pour  » Scarface » , totalement disjoncté pour  » Midnight Express » et dans les deux cas il n assume pas :mouais !! Scorcèse cherche des fonds pour réunir Pacino et De Niro et il a du mal, beaucoup de mal uniquement du , parait il a l échec de son dernier film. Pour  » il était une fois en Amérique » Gabin aurait accepté la proposition de Leone selon André Pousse dans ses  » Mémoires » qui était présent a l entretien puis Leone se tourna vers McQueen pour jouer Noodles et la je dois dire que j aurais donné cher pour voir ce que cela aurait donné même si De Niro est formidable ( un de ses trois ou quatre plus beaux rôles , a mon avis ) . En terme cinématographique en en dehors des raisons qui ont fait que Scarface soit devenu un film culte , on ne peut pas dire que cela soit un chef d œuvre mais la composition de Pacino reste extraordinaire , c est un film que j aime voir mais que j oublie rapidement . Malgré leur age, j aime toujours voir Pacino et De Niro ici et la : on n est pas a l abri d au moins une scène ou leurs génies reprend le dessus au contraire d un Stallone que je ne supporte plus ( comme Samuel L. Jackson ou je vous rejoints ) avec ses mimiques qui ressemblent de plus en plus au jeu explosif du chien de Columbo ( humour…) .

     
  25. Kinskiklaus

    23 mars 2017 at 20 h 01 min

    Ah, moi c’est le contraire Daniel, je trouve que Stallone se bonifie avec le temps ! En fait, je ne sais pas s’il se bonifie ou si c’est moi qui ait appris à l’aimer.En tous les cas, je suis toujours curieux de découvrir Stallone dans un nouveau film, contrairement à Pacino et plus triste, à De Niro que j’appréciais tant et dont je n’attends absolument plus rien. Pacino n’a jamais été ma « came » mais De Niro, c’est terrible à dire, quand un de ces films sort, je pense « tiens, encore une merde! ».

     
    • lemmy

      24 mars 2017 at 1 h 56 min

      J’agrée à tes dires, cher Kinskiklaus. Il y a un côté touchant assez inexplicable. Mais diras-tu la même chose après l’avoir vu dans le prochain film Marvel à sortir et dans « Evasion 2 » dont il vient de débuter le tournage ? J’en serai.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :