RSS

HAPPY BIRTHDAY, DAVID !

25 Mar
LEAN

DAVID LEAN (1908-1991), RÉALISATEUR PASSÉ DU CINÉMA INTIMISTE AUX ÉNORMES FRESQUES HISTORIQUES. PLUSIEURS CLASSIQUES À SON PALMARÈS.

Publicités
 
17 Commentaires

Publié par le 25 mars 2017 dans ANNIVERSAIRES, CINÉMA ANGLAIS

 

17 réponses à “HAPPY BIRTHDAY, DAVID !

  1. Patrick

    25 mars 2017 at 11 h 47 min

    Je suis partagé sur ce réalisateur car si j’adore Docteur Jivago et La fille de Ryan par contre je me suis ennuyé devant Lawrence d’Arabie et Le pont de la rivière Kwaï.

    Sinon il a d’autres beaux comme c’est adaptation de Charles Dickens ou encore La Route des Indes son ultime film.

     
  2. JICOP

    25 mars 2017 at 13 h 17 min

    C’est vrai que le changement fut spectaculaire entre ses films du début et les fresques spectaculaires qu’il tourna ensuite .
    Spectaculaire qui très souvent éclipsa pour beaucoup une recherche psychologique inédite pour ce genre de productions .
    Voir à ce titre son Lawrence : tourmenté , alcoolique et homosexuel .
    Ou le colonel Nicholson du  » pont de la rivière Kwai  » : jusqu’au boutiste forcené .
    On oublie peut etre cet aspect pour ne retenir à juste titre que de fort belles images rentrées dans la légende .
    Dommage que l’échec de son pourtant très beau  » Ryan’s daughter  » l’empecha de tourner davantage ; en particulier l’adaptation du  » Nostromo  » de Joseph Conrad .

     
    • walkfredjay

      25 mars 2017 at 13 h 26 min

      Tout en reconnaissant l’ambition du cinéaste et sa maîtrise des scènes à grand spectacle, je dois avouer qu’il n’a jamais été ma cup of tea. Difficile de dire pourquoi… Une froideur, peut-être, des personnages peu sympathiques, un côté « solennel » un peu pénible… Il faudrait retenter, sans doute.

       
      • JICOP

        25 mars 2017 at 13 h 52 min

        Oui .
        Une certaine froideur aristocratique en quelque sorte , tu as sans doute raison .
        Toutefois je lui reconnais plusieurs points positifs :
        Un grand directeur d’acteurs comme son travail avec Mitchum à contre-emploi total sur  » Ryan’s daughter  »
        Une rigueur dans la définition des personnages ; très souvent peu ou mal dessinés dans une majorité de films de l’époque .
        Avec le recul sur ses films , le coté solennel ne me gene pas tant que ça , tant on est aux antipodes des superproductions modernes , toujours un peu dans l’overdose de mouvements .
        Reste effectivement au final peu de personnages chaleureux , une distance toute Britannique .

         
  3. Miguel

    25 mars 2017 at 14 h 04 min

    J’aime bien regarder de temps en temps une superprod à la David Lean, c’est reposant. « La Route des Indes » c’est son film le plus reposant je trouve.

     
  4. Kinskiklaus

    25 mars 2017 at 15 h 04 min

    Je ne connais des œuvres de David Lean que les plus connues. Et je les exècre pour des raisons personnelles même si je ne doute pas que d’autres personnes ont le même sentiment que moi. Je m’explique. Quand j’étais môme, « Lawrence d’Arabie », « Le docteur Jivago » et « Le pont de la rivière Kwaï » étaient systématiquement diffusés chaque année lors des fêtes de fin d’année (eux mais aussi «  »Sous le plus grand chapiteau du monde »de Cecil B. DeMille). Généralement le 25 décembre ou le 1er janvier après déjeuner (vers 14 heures). Enfant, comme beaucoup d’entre vous sûrement, je déjeunais chez mes grands-parents et c’était…interminable. Je n’attendais qu’une chose :retourner chez moi pour m’amuser avec mes nouveaux jouets de Noël. Alors que nous n’en étions même pas encore arrivé au plat de résistance, chlak, l’un de ces films passait à la télévision. L’ennui puissance dix, la déprime, le temps qui passe lentement…lentement…très lentement… Alors bien sûr, je ne doute pas que ce soient de grandes œuvres mais je crois que je serais traumatisé à vie par l’ennui que ces films me procurent depuis mon enfance. Plus jamais ! C’est bête, c’est purement psychologique, mais c’est rédhibitoire.

     
  5. Daniel

    25 mars 2017 at 21 h 47 min

    En tous cas pour moi  » Lawrence d Arabie » est LE film . Mise en scène , décors, interprétations , histoire : grandiose a tous points de vues , si je n avais qu un film a sauvegarder ce serait celui là ! Kinskiklaus a oublié dans sa liste  » Autant en emporte le vent » mais il peut se consoler de n avoir ( sans doute) pas eu a se taper l intégrale ‘ Sissi » toute une après midi ! C est vrai il est peu probable qu un de ces films passionne un enfant alors qu en fin de soirée festive un bon John Wayne …ça ne se refuse pas .J ai pu voir récemment  » Docteur Jivago » , c est moins bien mais c est encore du cinéma de haute tenue ..On devient difficile avec le temps..on ne devrait pas…vu ce qu on nous propose en ce moment .

     
  6. Kinskiklaus

    25 mars 2017 at 22 h 46 min

    Ah si, Daniel je me suis tapé également les « Sissi » et tu as raison, « Autant en emporte le vent ». Heureusement, il y eut aussi de bonnes années avec la découverte de « El Dorado », des « Fantômas » et des films avec Terence Hill et Bud Spencer.

     
  7. Hubert

    27 mars 2017 at 1 h 12 min

    Lawrence d’Arabie est un film insurpassable, dans sa catégorie (libre à chacun de fixer sa catégorie 😉 ) et sans aucun doute, un des 10 meilleurs films du XXeme siècle.Je pourrais l’expliquer à qui voudra le lire, mais bon, y’en aura pour des pages ;-). David Lean, John Ford, Hawks, Walsh, etc. je ne comprends pas du tout comment on puisse dire « ah moui mais », alors que cela fait mille ans qu’onj se cogne des nazes définitifs très satisfaits de leurs incultures.

     
  8. Kinskiklaus

    27 mars 2017 at 10 h 15 min

    Ah moui mais pas d’accord avec toi Hubert. La passion qu’on peut avoir pour tel ou tel réalisateur n’a pas à être partagé par tous. Chacun ses choix, ses sensibilités, ses critères d’appréciation. Jamais il ne me viendrait à l’idée d’imposer mes passions aux cinéphiles du monde entier, et encore moins d’en affirmer leur supériorité par rapport aux goûts de chacun.

     
    • walkfredjay

      27 mars 2017 at 10 h 26 min

      Je rejoins l’ami Kinskiklaus là-dessus. Que tu considères « LAWRENCE D’ARABIE » comme un des dix meilleurs films du 20ème siècle, c’est ton droit le plus absolu, mais ce n’est pas une vérité première. Personnellement, même en reconnaissant ses énormes qualités, je ne le placerais jamais dans mes favoris.

       
      • Hubert

        27 mars 2017 at 11 h 44 min

        oui bon je reconnais, je m’emporte un peu de temps à autre, je me Polpotise 😉

         
      • walkfredjay

        27 mars 2017 at 11 h 57 min

        🙂

         
      • Seb

        27 mars 2017 at 12 h 25 min

        Lawrence est un film magnifique mais pour moi il n’atteint pas la force et la grâce de La fille de Ryan qui figure, lui, dans le cercle plutôt très fermé des plus beaux films que j’ai vus… 🙂

         
  9. JICOP

    27 mars 2017 at 12 h 01 min

    C’est rien Hubert .
    T’as raison de défendre tes gouts , je te soutiens sans réserve .
    En plus c’est vrai qu’on se cogne des nazes depuis des lustres portés au pinacle par une critique auto-satisfaite .
    Moi je me Kim-Jong-Hunise 😉

     
  10. Kinskiklaus

    27 mars 2017 at 12 h 08 min

    Bande de dictateurs, va ! Pour rappel, Jicop, Kim Jonquille est un fan invétéré de Jean-Claude Van Damme. Non, rien.

     
    • JICOP

      27 mars 2017 at 12 h 40 min

      Tu dois parler de Kim Jong-Il , le père de l’actuel Kim-Jong-Un , lui-même fan de Dennis Rodman . Une famille qui a du gout . 😉

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :