RSS

« TAKEN 2 » (2012)

25 Mar

Quatre ans après, revoici Liam Neeson dans un peu nécessaire « TAKEN 2 », avec grosso-modo la même équipe hormis le réalisateur. Tourné cette fois à Istanbul, le film reprend le schéma du précédent à la différence que c’est Neeson qui est kidnappé et qui appelle sa fille à la rescousse (sic !).taken2

Que dire qu’on n’ait pas déjà exprimé sur le n°1 ? Le scénario est d’une naïveté désarmante, il arrive à bout de souffle après une heure environ et compense le déficit de tension dramatique par une orgie de combats à mains nues et de poursuites en voiture. Peut-être parce qu’on sait maintenant à quoi s’attendre, le film paraît peut-être plus fluide que le précédent, mais il faut à nouveau faire preuve d’une colossale suspension d’incrédulité pour gober certaines situations comme la méthode absurde de notre héros pour se situer : lancer de grenades, ouïe hyper-développée, etc.

Si Maggie Grace n’a pas fait beaucoup de progrès, Famke Janssen voit son rôle s’étoffer un peu (pas trop) et le méchant-en-chef, Rade Serbedzija, est franchement inquiétant, ce qui aide à lester un peu le suspense et à rendre les enjeux plus crédibles (pas trop non plus !). Reste une fois encore l’ami Liam Neeson, un peu alourdi, le visage marqué, très mal à l’aise dans les séquences familiales où il est gauche et emprunté, mais excellent dans l’action physique. Sa haute silhouette, son expression tendue font toujours leur effet et c’est uniquement grâce à lui qu’on parvient à ne pas zapper après la délirante séquence de l’ambassade américaine.

De belles vues de la Turquie, des méchants basanés et mal rasés pittoresques, font de « TAKEN 2 » un spectacle totalement gratuit et sans le moindre enracinement dans le réel. C’est une sorte de BD décomplexée et frénétique, à voir d’un œil distrait et en mettant son sens critique en mode « off ».

Publicités
 

52 réponses à “« TAKEN 2 » (2012)

  1. Miguel

    25 mars 2017 at 14 h 18 min

    Utiliser des grenades comme balise GPS. J’ai eu du mal a imaginer que les auteurs du film est pu pondre un truc pareil. A mon avis, ils étaient ivres.

     
  2. Kinskiklaus

    25 mars 2017 at 15 h 09 min

    Nan, nan, ils étaient juste Luc Besson ! Pas vu ce deuxième opus et pas très sûr que j’en ai envie quand je vois le nom de son réalisateur Olivier Megaton. Ce dernier m’avait flanqué un mal de crâne pas possible avec le troisième et très mauvais « Transporteur ». Epilepsie sur pellicule, très peu pour moi.

     
  3. Simon95

    25 mars 2017 at 15 h 23 min

    TAKEN 1 est un film que j’adore. À la fois un cauchemar et un rêve pour un père : voir sa fille enlevée et … la retrouver. La scène finale où Kim dit, éberluée : «Papa, c’est toi, tu es venu me chercher…» est d’un bonheur total quand on est père et qu’on a une fille.

    Le film ayant eu tant de succès malgré les critiques (vous savez ceux qui n’ont jamais tourné 1 seule seconde d’un film), les producteurs ont eu l’idée de la suite. TAKEN 2 se passe donc en Turquie. Certes, ça bouge beaucoup, mais après tout, on est venu pour cela. L’idée des grenades pour se situer est certes totalement surréaliste, mais on est dans un film d’action où tout est permis. Comme moi, le monde entier a dû rechercher sur le Net, le mini téléphone utilisé.

    L’acteur Rade Serbedzija, dévolu à jouer les méchants dans tous les films qu’il tourne, est parfait.
    Moi, Maggie, je l’adore. Et franchement, je ne vois pas ce qu’on lui reproche.

    À la sortie de TAKEN 3, je me suis précipité. Bon là, c’était franchement mauvais.

     
    • walkfredjay

      25 mars 2017 at 15 h 40 min

      Avant que n’éclate une nouvelle polémique sur M. Besson, précisons tout de suite, que même si je n’aime pas son cinéma, je n’ai rien contre lui personnellement, que si par bonheur un de ses films me plaisait un jour, je serais ravi de partager mon enthousiasme. Je n’ai réussi à voir les trois « TAKEN » que pour Liam Neeson, ce qui après tout, est déjà une bonne raison. Je pense que, comme Claude Lelouch par exemple, il devrait s’adjoindre de vrais scénaristes.

       
      • Kinskiklaus

        25 mars 2017 at 16 h 05 min

        D’accord Fred, par contre si tu commences à attaquer Claude Lelouch, ça risque de barder ! Attention à ce que tu vas dire, je surveille… Pour être franc, Lelouch m’ennuie 9 fois sur 10. Mais, car il y a un mai, « La belle histoire » fait partie de mon panthéon personnel (son affiche 120×160 trône même chez moi) et j’ai été subjugué par son « Un+Une » ce qui en soi est un exploit car Dujardin et Zylberstein m’ennuient habituellement. Pas touche à Lelouch !

         
      • Miguel

        25 mars 2017 at 16 h 15 min

        Lelouch ?? …Aaaaputen…Fuego !!!

         
      • JICOP

        25 mars 2017 at 16 h 28 min

        Et on attend son prochain  » Valerian  » avec impatience … et crainte .

         
      • Simon95

        25 mars 2017 at 17 h 13 min

        Peut-on dire que TAKEN 1 n’a pas bénéficié d’un bon scénario ? Pour moi, l’histoire se tient. se suit avec intérêt, et il y a la scène finale dans le bateau.
        Les critiques de gauche ont craché sur ce film, car défend des valeurs telles que la virilité, être père, protéger le autres… Mais bon, on les connait.

         
  4. JICOP

    25 mars 2017 at 16 h 23 min

    Klaus , t’es un heros !!! 😉
    Le film le plus barre de Lelouch avec Vincent Lindon en legionnaire Romain , Beatrice Dalle en Marie-Madeleine et des simili Gypsy king qui braillent  » la belleee histoireee lai lai lai lai lai lai !!!  » pendant les 3h40 de projection , et tu as l’affiche chez toi .
    Mon vieux , a part ecouter un concert de Motorhead ou Slayer les oreilles collees aux enceintes , on fait pas plus rock’n’roll 🙂
    Je plaisante, je plaisante , mais il n’y a que Lelouch pour faire ca . Faudrait que je le revoie .
    Lelouch , c’est comme le vin , il y a des bons et des mauvais crus .

     
    • Kinskiklaus

      25 mars 2017 at 16 h 48 min

      Jicop, t’as oublié Gérard Lanvin en Jésus !Un trip absolu ! Et je vais encore plus passer pour un héros: la BO est présente dans ma clé USB et je l’écoute très fréquemment. Le film punk par excellence !

       
      • JICOP

        25 mars 2017 at 17 h 03 min

        Oui . Gege en Jesus , quel trip !!
        Lelouch a faut une crise de foi a l’epoque , ou alors la drogue , je vois que ca .
        Quans j’ai montre le film a des potes , ils ont failli m’enfermer 🙂

         
    • walkfredjay

      25 mars 2017 at 16 h 49 min

      Le souvenir de Lanvin en Jésus ramène immanquablement un sourire à mes pauvres lèvres gercées. Mais je m’arrête là, Kinskiklaus va me tomber dessus et m’envoyer ses abeilles.

       
      • Kinskiklaus

        25 mars 2017 at 16 h 55 min

        Ah ah ah! Mais non Fred, ce n’est que du cinéma après tout. M’enfin, je note tout de même qu’après « L’antre de la folie », tu te moques de « La belle histoire ». Jamais deux sans trois comme on dit !

         
      • Kinskiklaus

        25 mars 2017 at 17 h 11 min

        Jicop, et il serait malhonnête de ne pas mentionner feu Paul Préboist incarnant un professeur très philosophe (sic!). Il n’empêche, et je le dis au premier degré, que c’est selon moi une grande oeuvre de cinéma à la philosophie universelle. Un petit miracle en soi. Allez ouste, revenons à Besson sinon je sens que vous allez m’énerver ! (sourire!)

         
    • Kinskiklaus

      25 mars 2017 at 17 h 17 min

      Simon, les critiques de gauche, ça n’existe pas ! Comment ça « Les inrocks », Télérama », « Les cahiers du cinéma », « Libération »? Ah, les abrutis tu voulais dire !

       
    • Miguel

      25 mars 2017 at 17 h 23 min

      Lelouch ça serait plutôt le genre beaujolais

       
      • Kinskiklaus

        25 mars 2017 at 17 h 26 min

        Miguel…Oh Miguel…C’est ton jour de chance ! (sourire!)

         
  5. Kinskiklaus

    25 mars 2017 at 16 h 52 min

    Concernant « Valerian », je n’ai jamais lu la BD donc je ne pourrais faire aucune comparaison et c’est très bien ainsi. Bien avant que le film sorte sur les écrans, le film se fait déjà bien descendre par les allergiques à Besson et plus encore par les fans absolus de cette bédé.

     
    • JICOP

      25 mars 2017 at 17 h 16 min

      Oui tu as raison .
      La sagesse s’ empare de toi rien qu’a l’evocation de Paul Preboist dans le film .
      C’est que la b.d  » Valerian  » est aussi foisonnante que le film de Lelouch .
      Alors , etre adapte par Besson , ca peut legitimement inquieter .

       
  6. Kinskiklaus

    25 mars 2017 at 17 h 24 min

    Ouaip, pas d’acrimonie particulière contre Besson, je n’en attends pas grand-chose alors j’attends de voir. Je voudrais rebondir sur ce que Fred a dit tout à l’heure : »Besson devrait s’adjoindre de vrais scénaristes ». Pour quelles raisons ? Il cartonne de par le monde. Pardon pour lui, c’est un peu comme les chaines de fast food: beaucoup de gens disent que c’est de la m….. mais ça fonctionne du tonnerre. Pourquoi changer une recette qui rapporte un max?

     
  7. Daniel

    25 mars 2017 at 22 h 16 min

    J ai vu un Lelouch récent :  » Salaud , on t aime » ! Bien..bien…que dire ? Un fatras de scènes qui tourne autour du nombril du réalisateur , un scénario sans intérêt , une intrigue ridicule sur un braquage , des comédiens plus inspirés par le lieu du tournage que par leurs dialogues …et…et..la grosse surprise : Johnny Hallyday ! C est la première fois que je le vois aussi bon acteur , il sauve le film du naufrage , superbe interprétation pleine de mélancolie : vraiment étonnant . Quand a Besson ( encore…) il est producteur sur la série ‘ Taken » et aucun membre du tournage ne l a jamais vu , et je cite les propos de Bernie Bonvoisin ( Trust) :  » Sans me prévenir il a fait des coupes larges sur mon film , l a massacré pour le rendre plus accessible a ‘ son  » public » donc incompréhensible , d ou l échec du film . Si je le croise un jour, je lui marcherais dessus avec mon pied gauche « . Si l interprétation de Neeson a donné de l intérêt a  » Taken » , il n a rien pu faire devant l indigence du scénario de sa suite et n oublions pas que l acteur , lorsqu il a signé son contrat, a déclaré qu il était persuadé que  » Taken » sortirait directement en dtv .

     
    • walkfredjay

      25 mars 2017 at 22 h 44 min

      Johnny, je veux bien te croire… Pourquoi pas, après tout ? Mais j’ai renoncé après « VENGEANCE » où il ne faisait pas grand-chose d’un rôle en or. Et puis le souvenir hilarant (involontairement) de « LE SPÉCIALISTE » rôde toujours ! 😀

       
      • Kinskiklaus

        25 mars 2017 at 22 h 56 min

        Rien à reprocher à Johnny chanteur mais j’ai toujours un peu de mal avec le Johnny acteur mis je confirme Fred, le Lelouch ne vaut que pour son interprétation. Ah mince, toujours pas vu « Le spécialiste » !

         
  8. Kinskiklaus

    25 mars 2017 at 22 h 53 min

    Exactement la même critique à l’égard du « Salaud, on t’aime » de Lelouch. Je crains que son dernier film à l’affiche actuellement avec également Johnny soit encore bien pire. Bernie Bonvoisin, le rebelle des supermarchés, le punk d’opérette, a dit du mal de Luc Besson ? Alors cette anecdote me confirme que Besson est un type bien, un type vachement bien même !

     
  9. walkfredjay

    25 mars 2017 at 22 h 55 min

    Quel rapport entre Bernie Bonvoisin et « TAKEN » ?

     
    • Kinskiklaus

      25 mars 2017 at 22 h 59 min

      Besson a participé à la production du dernier film de Bellevoisine « Blanche ».

       
      • JICOP

        26 mars 2017 at 6 h 33 min

         » Blanche  » est un mauvais film , sur- dialogué et mal joué . ( je ne citerai personne mais ils se reconnaitront ) .
        Bernie Bonvoisin est comme Eric Cantona ; un bourgeois déguisé en rebelle ; mais son anecdote sur  » Blanche  » me semble plausible , tant Besson tout sympathique qu’il soit a tendance à tirer ses productions vers le bas ( à quelques exceptions près ) .

         
  10. Ludovic

    26 mars 2017 at 0 h 49 min

    En parlant de Taken , il y a une série télévisée en production. Quelqu’un l a vu ?

     
    • JICOP

      26 mars 2017 at 6 h 23 min

      Je peux pas , j’ai piscine !!
      Et j’ai mon intégrale du  » transporteur  » à finir 😉

       
  11. JICOP

    5 novembre 2017 at 11 h 02 min

    Luc Besson :  » Olivier ( Megaton ) , viens dans mon bureau , j’ai un truc génial en vue  »
    Olivier Megaton :  » C’est quoi ton truc patron ?  »
    L.B :  » Olivier , j’en ai marre , les critiques ont été trop violentes sur le premier  » Taken  » , trop de violence , scénario simpliste . On nous a meme traité de racistes alors que j’adore la banlieue et Djamel . Faut que ça change . Pierre Morel est occupé . Je te donne les clés pour  » Taken 2  »
    O.M :  » Super cool , je vais tout changer , mettre un peu de psychologie , de profondeur comme dans  » le grand bleu , patron  »
    L.B :  » Oui , c’est ça , de la psychologie . Mais n’oublie pas de mettre un peu de baston autour quand meme . Faut équilibrer le tout  »
    O.M :  » Ah ben oui boss , compte sur moi , ça va déchirer . Et puis pour la partie psychologie je vais mettre des scènes ou Liam Neeson parle à sa fille et qu’elle est vachement triste parce que sa mere est enlevée .
    L.B :  » Putain banco . Et va à Istambul ça évitera qu’on nous prenne pour des racistes , garde les méchants Albanais par contre , personne sait ou c’est l’Albanie « 

     
  12. walkfredjay

    5 novembre 2017 at 11 h 12 min

    Tu as fait placer des micros ? 😀

     
  13. JICOP

    5 novembre 2017 at 11 h 29 min

    Non . Mais j’ai vu le film hier soir .
    Le brainstorming avant l’écriture du scénario n’a pas du etre violent 🙂
    Luc Besson une nouvelle fois  » à l’écriture  » a mobilisé toute l’étendue de son imagination .
    Et évidemment le film a cartonné . Pauvre de nous . 😉

     
  14. Marc Provencher

    11 avril 2018 at 13 h 35 min

    Bah, qu’importent quelques petites invraisemblances de rien du tout ici et là, ou le petit côté « papa a raison » du personnage de Neeson (qui invite sa famille à Istanbul, tu parles !), ou le fait que j’ai l’impression d’avoir vu Rade Serbedzija faire ce même numéro je ne sais combien de fois : de toute façon c’est avec Famke Janssen, qui a deux profonds lacs noirs à la place des yeux, ce qui est tout un spectacle !

    Mais bon, quand la femme que je vous cause n’est pas à l’écran, ce qui hélas arrive souvent, qu’est-ce que je m’ennuie. Un scénariste ! Mon royaume pour un scénariste !

     
  15. Corey

    11 avril 2018 at 16 h 19 min

    C’est vrai qu’après Taken 1, celui la apparait nettement plus… ou moins… enfin, la surprise est passée, quoi. Et il a tellement été copié.
    N’empêche, qu’on aime ou pas, le premier Taken a marqué le film d’action comme l’inspecteur Harry en son temps. Et comme avec Harry, il y a eu un avant et un après Taken, a tel point que le nom du film est presque devenu un point commun. Pour la trace qu’il laissera, rendez-vous dans 20 ans…

     
    • walkfredjay

      11 avril 2018 at 16 h 24 min

      Le gros coup de chance de « TAKEN » (ou LA bonne idée) est d’avoir engagé un véritable comédien de qualité pour incarner un personnage généralement dévolu à Dolph Lundgren ou Steven Seagal. Neeson a tiré le film vers le haut par sa seule présence. Pour les suites, il est très bon, mais… il n’est pas magicien !

       
    • JICOP

      11 avril 2018 at 16 h 41 min

      Bravo pour ton enthousiasme, Corey, ça force le respect.
      Ça me rappele celui des soldats en 1914 qui partaient en rigolant, pensant qu’il y en aurait pour 3 semaines.
      Plus sérieusement le parallèle avec  » Dirty Harry  » est audacieux, tant  » Taken  » ne me paraît n’avoir rien inventé ni marque son époque comme le fit le film de Siegel.
      Mais t’as raison: rdv dans 20 piges. 😉

       
      • Kinskiklaus

        11 avril 2018 at 17 h 38 min

        « N’empêche, qu’on aime ou pas, le premier Taken a marqué le film d’action comme l’inspecteur Harry en son temps. » Corey, petit canaillou, va ! N’aurais-tu pas abusé de la beuh ? J’attends avec gourmandise ta prochaine comparaison : « Le remake de « Les sept mercenaires » a marqué le western comme « Pour une poignée de dollars » en son temps ! Petit canaillou, va !

         
  16. Corey

    11 avril 2018 at 19 h 26 min

    En fait les amis, c’est facile de se moquer maintenant, mais… rappelez vous (ou relisez) ce qui se disait au temps du premier Dirty Harry. Et voyez maintenant la trace qu’il a laissé. 10 ans après Taken, on parle de « faire son Taken » d’un film ou le héros à la retraite reprend du service pour sauver sa fille, son fils, sa fille, son chien ou sa belle mère. Ca signifie tout de même quelque chose…

     
    • Kinskiklaus

      11 avril 2018 at 20 h 15 min

      Tu plaisantes, Corey ! « Taken n’a rien inventé. Aux USA, ils pondent cent Taken par an depuis trente ans. Une production « Cannon » comme une autre. C’est un sous « Commando ». Bien au-dessous, même.

       
      • Corey

        11 avril 2018 at 20 h 52 min

        Aucun rapport entre un quinqua, ancien gros bras à la retraite, qui revient pour sauver sa famille, et une production Cannon ou Commando… Ce genre a été, peut-être pas inventé, mais totalement popularisé par Taken. Depuis, tous les acteurs de sa génération ont enchaîné leur Taken.

         
  17. Kinskiklaus

    11 avril 2018 at 20 h 56 min

    Cite-moi des exemples stp car là, je reste dans le flou total.

     
  18. Seb

    11 avril 2018 at 21 h 47 min

    Pas totalement en désaccord avec Corey: Taken est vraiment un bon film d’action, comme il ne s’en voit finalement pas tant que ça. Cinématographiquement, ça n’invente peut-être pas la roue mais ça a, je pense, donné un peu de sang frais à un genre qui stagnait pas mal depuis la fin des années 90. Les deux suites, ennuyeuses à mourir, et les erstaz qui ont très vite suivi de tous côtés ont créé une sorte de confusion mais le prototype de ’08 reste un modèle du genre dans ses (modestes) qualités.

     
  19. Corey

    11 avril 2018 at 22 h 33 min

    Des exemples, il y en a plein. Je te fais grâce des derniers DTV de Nicolas Cage qui ne tourne quasiment plus que des « Taken » et tous les ersatz de Neeson lui-même, comme le dit justement Seb, mais on peut mettre dans le même genre : The foreigner, Hors de contrôle, Blood Father, I.T, Gunman, 3 days to kill, The prince, Equalizer, etc, etc…
    C’est simple, tu prends tous les acteurs US de la génération de Neeson, ils ont tous au moins un Taken dans leur filmo.

     
  20. Kinskiklaus

    12 avril 2018 at 0 h 24 min

    Tous les « has been » ! (je ne vois pas ce que « Equalizer » vient faire là par contre). Je le répète, c’est le principe des productions Cannon. Tous les films que tu cites ne méritaient pas davantage qu’une sortie DTV (c’est le cas pour certains). de plus, deux titres auxquels tu fais référence sont directement liés à Luc Besson, donc… Que des bobines oubliées avant même qu’elles ne sortent et qui n’ont eu aucune influence sur les rares spectateurs qui les ont vues. Tous les films, « Taken » comme tous ceux qui ont rencontré le succès au box office influencent les producteurs qui veulent surfer sur le succès originel. C’est vieux comme le monde. « Taken » reste un bon divertissement popcorn mais n’a lancé aucune mode.

     
    • JICOP

      12 avril 2018 at 6 h 14 min

      ça serait bien le diable si l’équipe de scénaristes de l’écurie Besson avait inventé quelque chose .
      D’ailleurs il me semble que la fille de John Mc Clane était enlevée par des terroristes dans le Die Hard 4 réalisé en … 2006 !!!

       
      • Marc Provencher

        12 avril 2018 at 13 h 26 min

        « …l’équipe de scénaristes de l’écurie Besson… »

        Sincèrement, j’ignorais qu’il y en avait une !

         
  21. Corey

    12 avril 2018 at 11 h 22 min

    Tu rigoles Kinski, il y a la dedans de très bons films par de très bons réalisateurs (Campbell, Richet, Fuqua…). des « bobines oubliées avant même qu’elles ne sortent et qui n’ont eu aucune influence sur les rares spectateurs qui les ont vues », on n’est pas loin du procès d’intention, et je te propose de regarder leurs box office, et tu verras ce qu’il en est !
    Bref, tu m’as demandé des exemples, je t’en ai trouvé quelques uns (et il y en a d’autres), mais tu en fais ce que tu veux, je ne vais quand même pas te demander d’être un minimum de bonne foi…

     
  22. Kinskiklaus

    12 avril 2018 at 12 h 25 min

    « Tu rigoles Kinski, il y a la dedans de très bons films par de très bons réalisateurs (Campbell, Richet, Fuqua…). des « bobines oubliées avant même qu’elles ne sortent et qui n’ont eu aucune influence sur les rares spectateurs qui les ont vues », on n’est pas loin du procès d’intention, et je te propose de regarder leurs box office, et tu verras ce qu’il en est ! » Ok, ma mauvaise foi te répond donc, après quelques recherches sur le net, les chiffres suivants :

    « Gunman » 170 000 entrées ( budget 40 millions de dollars)

    « The Foreigner » 140 000 entrées (budget 35 millions de dollars)

    « The Prince » DTV (budget 10 millions de dollars)

    « 3 days to kill » 300 000 entrées (budget 28 millions de dollars)

    « Blood Father » 200 000 entrées (budget 12 millions de dollars »

    (et j’ai écarté dès le départ « The Equalizer » qui n’a strictement rien à voir avec notre sujet)

    Tu sais c’qu’elle te dit, ma mauvaise foi ?

     
  23. Kinskiklaus

    12 avril 2018 at 12 h 27 min

    Et il faudra que tu m’indiques « les très bons films là-dedans » ! Tous vus et ils méritaient tous une sortie DTV.

     
  24. Corey

    12 avril 2018 at 14 h 19 min

    Tu prends les chiffres France… Un box office, c’est global. Bon, Equalizer, même si c’est l’adaptation d’une série, c’est quand même un quinquagénaire au passé musclé qui reprend du service pour venger/sauver une jeune fille… Si ça ressemble pas à du Taken !
    Pour le reste, je les ai aussi tous vu, et il y en a de très bon (Blood Father, Gunman, Hors de Contrôle, etc.), les goûts et le couleurs… De toute façon, un film qui mérite une sortie DTV, je ne sais pas ce que ça veut dire. Sinon, j’aurai bien vu La belle histoire sortir en DTV, si ça avait existé à l’époque !

     
  25. Daniel

    12 avril 2018 at 16 h 37 min

    En fait , je pense, tout bonnement, comme Fred, que tout l’ intérêt de  » Taken » est dû a la composition de Liam Neeson, acteur respectable et respecté et à l’ idée géniale de l’ engager pour ce film. ! Si tu mets Willis ou Statham , c’ est plus du tout la même chose ! Le synopsis de  » Taken » a été vu et revu depuis toujours y compris dans certaines séries westerns des années 50 ou on sortait le vieux shérif de sa retraite parce qu’ un de ses enfants avait des problèmes. Là où il y a eu effet de mode c’ est que cela a permis des acteurs d’ un certain âge de faire leur apparition en jouant des sous  » Taken » pendant un temps , souvent d’ ailleurs plus ridicules l’ un que l’ autre. Et n’ oublions pas que Neeson lui même ne croyait pas du tout au succès du film , persuadé qu’ il était fait pour une sortie DTV et que s’ il a finalement accepté le rôle c’ est qu’ en dehors du cachet , on lui offrait trois semaines de vacances à Paris tous frais payés. Là ou Corey a raison c’ est que  » L ‘inspecteur Harry » a été massacré à sa sortie : on ne s’ était pas rendu compte tout de suite que si  » Bullitt » a entrouvert une porte dans le polar,  » L’ inspecteur Harry » l’ a littéralement défoncée .Maintenant de là à comparer l’ impact du Siegel avec celui du Besson !…Corey…Corey….

     
  26. Corey

    12 avril 2018 at 20 h 05 min

    Je le conçois Daniel, j’ai peut-être un peu forcé le trait, pour faire passer mon idée, à laquelle je crois. Après, quel sera l’influence à long terme de Taken ? Nul ne le sait. Ca ne va peut-être pas durer… Ou alors, dans 20 ans, on verra un Chris Pine ou un Ryan Gosling faire leur Taken, qui sait !

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :