RSS

BLUE NEWS FROM AMERICA…

05 Avr
BR US

KIRK ET BURT, HITCHCOCK ET PECKINPAH : QUATRE SORTIES BLU-RAY AUX U.S.A. À FAIRE SALIVER « BDW2 » ET SES AMIS.

Advertisements
 

16 réponses à “BLUE NEWS FROM AMERICA…

  1. lemmy

    5 avril 2017 at 10 h 57 min

    Que du bonheur (et de la mélancolie) !

     
  2. Seb

    5 avril 2017 at 11 h 10 min

    Coups de feu dans la Sierra: un des plus beaux westerns.

     
    • JICOP

      5 avril 2017 at 12 h 37 min

      Hé oui tu as bien raison Seb : un superbe western qui mérite une édition digne de ce nom .
      Malheureusement édité par la Warner , qui a la facheuse manie de ne jamais sous-titrer les bonus et commentaires de ses dvds ( et pan ; ça me démangeait depuis longtemps !! )

       
      • Kinskiklaus

        5 avril 2017 at 21 h 51 min

        Entièrement d’accord, l’une des bobines de Peckinpah quelque peu oubliée et peu citée par ses admirateurs. Et quelle grande prestation de R.G Armstrong en pasteur un peu particulier…Un superbe western porté par une terrible mélancolie.

         
      • Seb

        5 avril 2017 at 23 h 32 min

        C’est juste: il est relativement peu abordé par les inconditionnels de Peckinpah alors qu’il est généralement considéré comme un chef-d’oeuvre du genre, paradoxalement. En tout cas j’ai hâte de le voir pour la première fois en HD !

         
  3. Simon95

    5 avril 2017 at 12 h 47 min

    Je viens de regarder le 1er film de l’ami Douglas, « l’Emprise du crime », 1946.
    Il avait 30 ans. Et déjà imposant.

     
    • Simon95

      5 avril 2017 at 15 h 12 min

      super. Merci

       
  4. Edmond

    5 avril 2017 at 18 h 15 min

    Tough Guys ou Coup double ( superbe titre français n’est il point Honorable Fred ? ) un tres bon film avec en sus Eli Wallach.Dans mes souvenirs lointains (il y a trente ans que j’ai vu ce film ) les spectateurs avaient apprécié ce trio d’acteurs à leur juste valeur

     
    • Miguel

      5 avril 2017 at 19 h 09 min

      le choc : Kirk Douglas en pleine séance d’aérobic.

       
  5. Kinskiklaus

    6 avril 2017 at 13 h 35 min

    En parlant de Peckinpah, je viens de recevoir une affiche originale que je désirais posséder depuis des années: l’affiche de « Un nommé Cable Hogue », film que j’aime profondément contre vents et marées. Hop, directe accrochée au dessus de mon lit. Content comme un gosse, je suis.

     
    • JICOP

      6 avril 2017 at 13 h 47 min

      Encore un à revoir .
      En fait je l’avais vu il y a des lustres entre  » la horde sauvage  » et  » Osterman week-end  » … j’avais été un peu décontenancé par le rythme .

       
      • Kinskiklaus

        6 avril 2017 at 14 h 57 min

        C’est un film qui s’apprivoise, Jicop, même si pour ma part, je l’ai aimé dès la première vision. Un film bon à prescrire en cas de baisse de moral. Et rien que pour le numéro de David Warner en prédicateur pervers, je lui décerne mon oscar du cœur.

         
      • Seb

        6 avril 2017 at 16 h 24 min

        Pour moi Cable Hogue est un film sympathique malgré son côté souvent maladroit et balourd: le cinéma de Peckinpah a une étrange tendance à la « schizophrénie » en faisant aussi bien preuve de l’âpreté la plus totale que d’un humour burlesco-polisson qui fait rarement mouche. Ce film abuse peut-être un peu de la seconde inclination mais d’un autre côté, il souvent tendre et touchant.

         
  6. JICOP

    6 avril 2017 at 15 h 09 min

    Une evidence que de revoir certains films pour les apprivoiser un peu plus .;)

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :