RSS

HAPPY BIRTHDAY, CHARLES !

12 Avr
NAPIER

CHARLES NAPIER (1936-2011), SECOND RÔLE AUX 200 FILMS ET TÉLÉFILMS, BEAUCOUP VU EN PLOUC OU EN SHÉRIF VÉREUX.

Advertisements
 
11 Commentaires

Publié par le 12 avril 2017 dans ANNIVERSAIRES

 

11 réponses à “HAPPY BIRTHDAY, CHARLES !

  1. JICOP

    12 avril 2017 at 9 h 11 min

    Vous avez demande un redneck borne ou un flic idiot , ne quittez pas , Napier deboule avec sa machoire carree .
    Hilarant dans un episode de  » Star Trek  » ou il joue un hippie de l’espace dont la tenue aurait fait palir le Sean Connery de  » Zardoz  » ( vous situez un peu 🙂 ) .
    Plus quelques tripotagesde gros nenes chez Russ Meyer et le tour est joue .
    A se plier de rire en leader du groupe de country ridiculise par les blues brothers dans le film du meme nom .
    Je l’adore le Charles .il manque .

     
    • Miguel

      12 avril 2017 at 20 h 05 min

      Dans cette épisode de Star Trek, il a bien du mérite d’assumer ce rôle d’Assurancetourix du cosmos avec sa space Stratocaster à cordes holographiques et ses balades assommantes qui nous donne très vite envie de le voir se faire téléporter dans le vide. 🙂

       
  2. Thomas

    12 avril 2017 at 11 h 29 min

     
  3. Patrick

    12 avril 2017 at 11 h 41 min

    Connu aussi pour son rôle de Murdock dans Rambo 2 ou il incarne savoureusement un salopard.

     
  4. Thomas

    12 avril 2017 at 12 h 09 min

    Il était aussi l’acteur fétiche de Russ Meyer et Jonathan Demme

     
  5. Kinskiklaus

    12 avril 2017 at 13 h 40 min

    Yep, meme si je l’ai vu dans quantités de films, j’en reviens toujours au « Supervixens » de Russ Meyer. Il faut le voir défoncer une porte avec une violence et une rage inouïes, scène très marquante dans mon parcours de cinéphile. Je me souviens aussi de lui dans un obscur et malgré tout honnête film, « L’invasion des cocons » du besogneux Fred Olen Ray. Charles Napier, une vraie gueule: on la voit, on ne l’oublie jamais.

     
    • JICOP

      12 avril 2017 at 14 h 24 min

       » Il faut le voir défoncer une porte avec une violence et une rage inouïes  » . Dans un film de Russ Meyer . Intéressante perspective Freudienne mon cher Klaus 🙂

       
      • Kinskiklaus

        12 avril 2017 at 17 h 00 min

        Et après, on ose dire que j’ai les idées mal placées ! Ah, Jicop…

         
  6. walkfredjay

    12 avril 2017 at 13 h 42 min

    Et il s’était fait étriper et suspendre aux barreaux dans « LE SILENCE DES AGNEAUX ».

     
    • Kinskiklaus

      12 avril 2017 at 13 h 53 min

      Oui, j’avais complètement oublié sa prestation dans le film de Demme.

       
  7. Edmond

    12 avril 2017 at 20 h 48 min

    Revu récemment dans l’agence tous risques dans un rôle de militaire roulé dans la farine par les membres de la dite agence

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :