RSS

« PENNY DREADFUL » : saison 3 (2016)

19 Avr

PENNY3Pour sa troisième et ultime saison, « PENNY DREADFUL » confirme un peu les craintes qu’on pouvait avoir quant à son avenir. Si l’univers décrit est toujours aussi ludique, sombre et visuellement fascinant, le développement scénaristique laisse toujours autant à désirer et paraît même souvent improvisé au fil de la plume. Les neuf épisodes semblent très inutilement étirés et auraient sûrement pu être condensés en six.

Cette saison multiplie les sous-intrigues : l’une d’elles nous entraîne au Far-West et on y retrouve Wes Studi en « dernier des Apaches » mystérieux et Brian Cox en rancher implacable. Une autre nous fait retrouver Dracula et Renfield, une autre encore transforme la fiancée de Frankenstein (Billie Piper) en suffragette sanglante (ce qu’il y a de plus faible dans le tricotage de la saison). Le nouveau personnage du ‘Dr. Jekyll’ est très mal exploité. L’épisode « A BLADE OF GRASS » se déroule entièrement en flash-back dans la cellule capitonnée d’un asile où Eva Green se désagrège mentalement mais trouve de la compassion chez son infirmier, le futur « monstre » Rory Kinnear. On revoit également Patti Lupone en psy, descendante de la sorcière de la saison précédente.

Tous les protagonistes se retrouvent finalement dans « THE BLESSED DARK », pour affronter Dracula et ses vampires-zombies lors d’une baston géante dans un vieil abattoir sombre. Rien de très convaincant donc pour clore cette saga victorienne au ‘pitch’ si intrigant et à l’exécution si hasardeuse. Reste bien sûr l’étonnante présence d’Eva Green, qui affine encore davantage son jeu à la fois intense et subtilement décalé et ironique. Elle a de très jolis face-à-face avec Lupone et la fin de son parcours tourmenté est émouvante.

Difficile de se montrer enthousiaste donc, pour cette 3ème fournée de « PENNY DREADFUL », série ambitieuse qui n’a jamais complètement tenu ses promesses, malgré un concept inventif, revivifiant les vieux mythes de l’horreur en les imbriquant les uns dans les autres. Cette saison délayée et trop bavarde permet de quitter ‘Vanessa Ives’ et ses compagnons sans trop de regrets.

PENNY3 2

WES STUDI ET EVA GREEN

Publicités
 

4 réponses à “« PENNY DREADFUL » : saison 3 (2016)

  1. Marc Provencher

    19 avril 2017 at 16 h 16 min

    « Reste bien sûr l’étonnante présence d’Eva Green. »

    Et ce n’est pas rien ! Eva Green, c’est notre Gale Sondergaard à nous, mais sans chasse aux sorcières (du moins pour le moment).

     
  2. JICOP

    19 avril 2017 at 18 h 37 min

    Très belle affiche quand meme .

     
  3. lemmy

    20 avril 2017 at 1 h 55 min

    On sent tout de même que cette série s’est achevée ‘à l’insu de son plein gré’. Malgré la fin de cette saison trois, on sentait qu’une quatrième saison était prévue, d’où des personnages introduits et/ou laissés en friche : Jekyll, Catriona (beau personnage qui ne pouvait que se développer et prendre la place de… momentanément dans les bras de la mort), Frankenstein et Gray. Je ne sais toujours pas si Eva Green est parfaite ou si elle en fait des caisses, peut-être les deux… En tout cas, elle a un épisode d’anthologie avec le futur Frankie… Un plaisir de retrouver Wes Studi parmi tous ces comédiens de talent. Curieusement, seul Dracula dépareillait.

     
    • walkfredjay

      20 avril 2017 at 8 h 29 min

      Il y a chez Eva Green un mélange de grand sérieux, d’implication et d’autodérision, de plaisir à jouer, qui façonnent sa personnalité à l’écran et la rendent unique. Elle crée une sorte de connivence avec le spectateur en étant constamment « entre deux ». Et je suis d’accord avec toi : Dracula est complètement raté.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :