RSS

JONATHAN DEMME : R.I.P.

26 Avr
DEMME

JONATHAN DEMME (1944-2017), RÉALISATEUR ÉCLECTIQUE ET INÉGAL, CONNU POUR « LE SILENCE DES AGNEAUX », SA PLUS BELLE RÉUSSITE.

Publicités
 
8 Commentaires

Publié par le 26 avril 2017 dans CARNET NOIR

 

8 réponses à “JONATHAN DEMME : R.I.P.

  1. JICOP

    26 avril 2017 at 18 h 45 min

    Un peu moins en verve ces dernieres annees , mais quelques reussites dans sa carriere . Outre  » Veuve mais pas trop  » ,  » Dangereuse sous tous rapports  » et le terrifiant  » Silence des agneaux  » , je rajouterai volontiers l’emouvant  » Philadelphia  » et le culte  » Stop making sense  » avec les Talking heads .
    Deux documentaires avec Neil Young rachetent facilement le remake inutile du  » crime dans la tete  » de Frankenheimer .
    Salete de crabe … so long

     
  2. Kinskiklaus

    26 avril 2017 at 20 h 25 min

    Ouaip, réalisateur très inégal. Effectivement, ses documentaires sur Neil Young sont de franches réussites et même si je n’ai jamais compris l’engouement suscité par beaucoup pour « Le silence des agneaux », ce dernier reste un excellent film. « Philadelphia » et son sujet essentiel, pas vu « Stop making sense » (je préfère les Talking Heads période Adrian Belew). Grand réalisateur, je ne sais pas, mais une chose est certaine, certains des films cités plus haut ont marqué leur époque. Et puis 73 ans, c’est trop jeune pour mourir ! A noter, Demme réalisa aussi un excellent épisode de la série Columbo, « Meurtre à la carte » avec Louis Jourdan. RIP

     
    • walkfredjay

      26 avril 2017 at 21 h 38 min

      Je n’ai pas aimé du tout « PHILADELPHIA » qui ressemble à un téléfilm de luxe et Demme a commis de vrais navets comme le remake de « CHARADE » ou « BELOVED », mais certains films de ses débuts étaient sympathiques et « LE SILENCE DES AGNEAUX » reste une référence.

       
  3. Thomas

    27 avril 2017 at 6 h 12 min

    Ne pas oublier l’intéressant Meurtres en Cascade avec Roy Scheider

     
  4. Miamicool

    27 avril 2017 at 14 h 17 min

    Pas du tout aimé aussi « PHILADELPHIA » : cette histoire sur cette terrible maladie ou Tom Hanks en malade du SIDA on y crois pas une seconde c’est clair.

     
  5. Marc Provencher

    27 avril 2017 at 18 h 57 min

    ‘SWIMMING TO CAMBODIA’ de Demme est un objet documentaire non identifié, long monologue de l’étrange acteur Spalding Gray que j’ai attrapé par hasard sur ma téloche. En tout cas, éclectique, yes sir !

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :