RSS

PIERRE GASPARD-HUIT : R.I.P.

03 Mai
HUIT

PIERRE GASPARD-HUIT (1917-2017), AUTEUR-RÉALISATEUR DE PLUSIEURS SUCCÈS POPULAIRES DES ANNÉES 50 ET 60.

Publicités
 
8 Commentaires

Publié par le 3 mai 2017 dans CARNET NOIR, FILMS FRANÇAIS

 

8 réponses à “PIERRE GASPARD-HUIT : R.I.P.

  1. Thierry

    3 mai 2017 at 10 h 49 min

    Je ne conserve aucun souvenir de ses films. Par contre, sa mini-série Les Galapiats fut un grand moment de mon enfance. Ah, Marion des neiges… A noter qu’il en a écrit une novellisation pour la Bibliothèque Verte. De la belle ouvrage, sans doute un peu vieillie aujourd’hui.

     
    • walkfredjay

      3 mai 2017 at 11 h 41 min

      Je crois n’avoir vu de lui que le fade « CHRISTINE » qui n’a pour seul mérite que d’avoir formé le couple Schneider-Delon…

       
      • Miguel

        3 mai 2017 at 12 h 25 min

        Un couple charmant mais aussi entouré de très bons second rôles.

         
  2. Marc Provencher

    3 mai 2017 at 15 h 46 min

    Tiens, Anna Karina en Shéhérazade ? En principe, je ne dis pas non.

     
  3. Patrick

    3 mai 2017 at 16 h 00 min

    Je connais essentiellement son Capitaine Fracasse qui est pas mal en fait je le croyais mort depuis longtemps.

     
  4. Dino Barran

    6 mai 2017 at 11 h 13 min

    C’est terrible les gens dont on pense qu’ils sont déjà morts !
    Je me souviens de Jean Richard par exemple.
    Bon souvenir du Capitaine Fracasse, avec Jean Marais et des seconds rôles qui allaient émerger peu après : Noiret, de Funès, Rochefort.

     
  5. Kinskiklaus

    6 mai 2017 at 12 h 28 min

    Vache de vache, sans le commentaire de Dino, je n’aurais pas su la disparition de ce réalisateur quand bien même c’était marqué noir sur blanc dans le titre de l’article ! Terrible oui, je pensais également qu’il était mort depuis un bail tant son nom de soldat Napoléonien m’évoque celui d’un autre temps. Idem que Fred, je n’ai vue de lui que « Christine ». Bon, y a pas d’âge pour ça, mais 99 ans, c’est quand même chouette et puis je viens de voir que Pierre Gaspard-Huit fut marié à Claudine Auger, signe que sa vie eut de jolis brins de soleil.

     
    • Edmond

      6 mai 2017 at 14 h 54 min

      La dite Claudine Auger qui fut la toute première dauphine de Miss Monde ainsi que la première James Bond girl

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :