RSS

« PREMIER CONTACT » (2016)

03 Mai

Le canadien Denis Villeneuve poursuit son passionnant parcours avec « PREMIER CONTACT », d’après un roman de Ted Chiang et touche cette fois à la SF, via une « rencontre du 3ème type ».arrival

À l’instar du film de Spielberg, celui-ci est bâti pour ne vraiment développer sa thématique qu’à sa conclusion/résolution. Et comme toujours dans ce genre de construction narrative portée par UNE SEULE idée, le temps paraît bien long pour y parvenir. On comprend vite que l’anecdote (douze vaisseaux extra-terrestres atterrissent sur notre planète et tentent de communiquer via leur langage indéchiffrable) n’est là que pour maintenir le suspense et entretenir la curiosité, et que l’essentiel se passe dans la perception qu’a des événements Amy Adams, brillante linguiste chargée de sauver le monde.

« PREMIER CONTACT » est en réalité une fable philosophique sur la condition humaine : si l’homme connaissait à l’avance l’issue de tous ses projets, s’il savait qu’ils se termineraient de façon tragique, les entreprendrait-il malgré tout ? Bonne question et qui donne même à réfléchir. Mais que le scénario est long, tortueux, répétitif pour en arriver là !

Bien sûr, les séquences à bord du vaisseau spatial sont visuellement très originales, les échanges entre humains et aliens donnent lieu à des moments étonnants, parfois émouvants, mais on a parfois la sensation de revoir plusieurs fois les mêmes situations sans que cela n’évolue réellement. Heureusement, Amy Adams est très impliquée dans son rôle et lui apporte une belle épaisseur. Jeremy Renner lui donne discrètement la réplique et Forest Whitaker offre une prestation routinière de militaire.

Un film bien fait donc, loin d’être sot, mais qui demande une certaine patience pour en arriver au cœur du sujet. À voir, ne serait-ce que pour la stupéfiante scène de la rencontre entre l’héroïne et le général chinois lors d’une réception, qui ouvre d’infinies perspectives et développe un traitement inédit du paradoxe temporel.

Publicités
 

10 réponses à “« PREMIER CONTACT » (2016)

  1. Kinskiklaus

    3 mai 2017 at 9 h 54 min

    Excellente surprise pour ma part. Sans crier au chef-d’oeuvre, et contrairement à toi, je n’ai pas vu le temps passer en le visionnant et j’ai même envie de le revoir très rapidement pour en assimiler tous ses secrets. Une très belle oeuvre philosophique, superbement filmée, au traitement original, à l’interprétation solide (la sublime Amy Adams crève l’écran), une musique bouleversante pour une histoire qui ne l’est pas moins. Villeneuve est vraiment un grand réalisateur de notre époque. Ça ne m’étonnerait pas que ce film devienne un classique au fil des années. Si comme moi, vous êtes un peu allergique à la science-fiction, vous irez à reculons mais en ressortirez ravis.

     
  2. walkfredjay

    3 mai 2017 at 10 h 09 min

    Avec quelques semaines de recul, j’en garde tout de même un bon souvenir. À revoir sans doute, oui.

     
  3. Seb

    3 mai 2017 at 10 h 32 min

    Très mitigé, pour ma part. Alors oui, c’est soigné, réfléchi, complexe dans le bon sens du terme mais comme pour ses autres films, Villeneuve impose un ton pesant, emphatique et monocorde qui commence à lasser sérieusement… la « patte » visuelle uniformément grise du film n’arrange pas les choses, je trouve. Sinon, sur le plan strictement scénaristique et en essayant de ne rien spoiler, j’ai trouvé la décision finale d’Amy Adams (sachant son « don ») à la fois peu crédible et d’un égoïsme repoussant !

     
  4. Corey

    3 mai 2017 at 11 h 21 min

    Question un peut provocatrice : c’est aussi long et chiant que Interstellar ?

     
    • Seb

      3 mai 2017 at 11 h 40 min

      Beaucoup moins intéressant et prenant qu’Interstellar, à mon avis.

       
    • Patrick

      3 mai 2017 at 17 h 04 min

      Interstellar n’est pas mauvais c’est juste qu’il est surestimé comme Inception.

       
      • Kinskiklaus

        3 mai 2017 at 23 h 39 min

        Le cinéma de Nolan est globalement surestimé à mon sens.

         
  5. Patrick

    3 mai 2017 at 17 h 03 min

    Je voulais le voir en salles mais la B.O. m’avait rebuté donc j’attendrais son passage à la télé.

     
  6. Marc Provencher

    4 mai 2017 at 15 h 22 min

    «Le cinéma de Nolan est globalement surestimé à mon sens.»

    Voilà qui est doublement exact.

     
    • Marc Provencher

      4 mai 2017 at 15 h 23 min

      Oups, blague ratée : j’ai été indolan.

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :