RSS

« AN ECHO OF BUGLES », « VESPERS », «  THE LONELY CALICO QUEEN » : 3 épisodes de « The loner » écrits par Rod Serling

07 Mai
loner2

LLOYD BRIDGES

« THE LONER » est une série western qui ne dura qu’une seule saison de 26 épisodes et qui met en scène un ex-capitaine nordiste, qui après la reddition du Sud, se retrouve déboussolé et dégoûté par la violence. Il devient un vagabond en route « vers l’Ouest » et apporte son aide à qui la réclame.loner

Inconnue en France, la série est devenue culte aux U.S.A., essentiellement par la renommée de son créateur : Rod Serling (« THE TWILIGHT ZONE »). C’est un Lloyd Bridges de 52 ans qui tient le rôle de ‘William Colton’ qui compte parmi ses meilleurs.

Les trois premiers épisodes sont écrits par Serling lui-même et le premier « AN ECHO OF BUGLES » réalisé par Alex March, fait office de « pilote ». S’arrêtant dans un saloon, Bridges voit un jeune crétin aviné (Tony Bill) provoquer un vieil officier sudiste (Whit Bissell). Bridges oblige le garçon à s’excuser et celui-ci le défie en duel. L’épisode est entrecoupé de flash-backs sur le dernier jour de la guerre, où notre héros fut forcé de tuer un adolescent, alors que l’armistice venait d’être signée. Un traumatisme qui lui fit quitter l’armée. À l’heure d’affronter le crétin, Bridges se contentera de le blesser avant de reprendre la route. Un scénario simple, efficace, une réalisation osée (profusion de ralentis pendant les retours en arrière) et un Lloyd Bridges absolument remarquable d’émotion rentrée.

« THE VESPERS », réalisé par Leon Benson voit notre héros aller prévenir un ex-officier sudiste (oui, encore) campé par Jack Lord, qui lui sauva la vie sur le champ de bataille : jadis fou de la gâchette, Lord s’est fait beaucoup d’ennemis et ceux-ci ont retrouvé sa piste et arrivent pour se venger. Devenu pasteur et pacifiste, Lord refuse de se défendre, bien que sa femme (Joan Freeman) s’apprête à accoucher. Bridges devra prendre sa défense avant que Lord se voie tout de même obligé de retrouver ses réflexes de pistolero. Bon épisode, tendu de vrais dilemmes et porté par Jack Lord excellent en homme déchiré entre sa foi et son instinct de tueur. Parmi les seconds rôles, on aperçoit la « trogne » de Ron Soble en chef des ‘bad guys’.

loner3

LLOYD BRIDGES, JACK LORD ET JOAN FREEMAN

« THE LONELY CALICO QUEEN » réalisé par Allen H. Miner est un épisode plus axé sur le pathos que sur l’action. Bridges assiste à la mort d’un homme assassiné par un chasseur-de-primes. Sur le corps, il trouve la lettre d’une jeune femme et décide de la lui rapporter et de lui apprendre la mauvaise nouvelle.

loner4

JEANNE COOPER

Accueilli par une entraîneuse désabusée (Jeanne Cooper), il apprend que la lettre fut envoyée par une employée du saloon de 19 ans (Tina Hermensen), rêvant d’échapper à son sinistre destin de prostitution et qui attendait son « prince charmant » avec lequel elle correspondait sans jamais l’avoir rencontré. Malgré la compassion de Cooper, ses propres remords et ses hésitations, Bridges sera bien obligé d’abandonner la pauvre fille à son saloon et à ses désillusions, avant de remonter à cheval.

Une bonne série donc, de tonalité adulte et même assez âpre, dans la lignée de « TATE » ou « THE WESTERNER ».

Publicités
 

6 réponses à “« AN ECHO OF BUGLES », « VESPERS », «  THE LONELY CALICO QUEEN » : 3 épisodes de « The loner » écrits par Rod Serling

  1. JICOP

    7 mai 2017 at 8 h 20 min

    Bigre ça donne envie : une série western crée par ce génie de Rod Sterling , je ne connaissais pas .
    Avec comme héros Lloyd Bridges en plus , lui que je ne voyais que comme éternel second role …
    C’est pas gagné pour voir un jour cette série mais je reste subjugué par la très bonne tenue de la mèche de Jack Lord , la meme que dans  » Hawai , police d’état  » .

     
  2. Kinskiklaus

    7 mai 2017 at 9 h 15 min

    Pour donner envie, ça donne envie. Malheureusement, après de rapides recherches, aucune édition DVD ne propose de sous-titres français.

     
  3. Phil

    7 mai 2017 at 9 h 28 min

    Bonjour
    Pourrais tu s’il te plaît préciser s’il y a des sous titres anglais sur l édition dvd
    Merci
    Phil

     
  4. Kinskiklaus

    7 mai 2017 at 13 h 29 min

    Moi, c’est cette série que je désespère de voir un jour. Près de sept ans après, nous en sommes toujours au même point…

    http://wild-wild-western.over-blog.com/article-match-contre-la-vie-58886236.html

     
    • walkfredjay

      7 mai 2017 at 14 h 02 min

      Oui cette absence est d’autant plus bizarre que « ARREST AND TRIAL », autre série avec Gazzara, pourtant moins connue, est sortie depuis longtemps aux U.S.A. …

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :