RSS

« MOJAVE » (2015)

29 Mai

Que William Monahan ait à son palmarès les excellents scénarios de « KINGDOM OF HEAVEN » et « LES INFILTRÉS » ne doit pas leurrer le gogo trop confiant : « MOJAVE » qu’il a réalisé lui-même est une véritable catastrophe !MOJAVE

Ça se passe à Hollywood, où un réalisateur tourmenté (Garrett Hedlund) rencontre dans le désert un vagabond serial killer (Oscar Isaac habillé comme Django dans un western italien) qui va le harceler jusqu’au face-à-face final. On sent bien que cela se voudrait autobiographique, métaphysique (si, si…) et existentiel, on perçoit de lointains échos de « HITCHER », mais c’est d’une telle inertie, d’une prétention si extravagante, qu’on s’assoupit dès les premières minutes. Le dialogue ampoulé, beaucoup trop littéraire est assommant et la première rencontre entre les deux protagonistes autour d’un feu de camp westernien paraît durer des heures.

Au bout d’un court moment, on aurait juste envie de se voir une petite série B ‘gore’ et perverse avec des personnages taillés dans la masse, des affrontements bien sanglants et un final apocalyptique. À la place, on n’a qu’un petit film maladroit et ennuyeux à mourir. Si le tête-à-claques Hedlund ne fait strictement rien de son rôle de bellâtre suicidaire, si Louise Bourgoin n’a clairement rien à faire là en actrice (française, pourquoi ?) jouant Shakespeare devant un rideau turquoise (sic !), si Mark Wahlberg apparaît fugitivement en producer partouzeur et Walton Goggins joue… on ne sait pas trop quoi, la vraie déception vient d’Oscar Isaac, acteur jusqu’ici irréprochable, qui ne donne aucune dimension machiavélique à son rôle de tueur cradingue et verbeux. Il n’est pas aidé par le dialogue certes, mais quand même !

Échec sur toute la ligne donc, que ce « MOJAVE » qui possèdait a priori tous les atouts d’un « cult-movie » mais n’est finalement qu’un pseudo thriller catatonique dépourvu de la plus petite étincelle de vie.

Publicités
 

Une réponse à “« MOJAVE » (2015)

  1. Kinskiklaus

    29 mai 2017 at 8 h 56 min

    Alléchant ! A noter, le film est sorti en France directement en DVD sans passer par la case cinéma. Oscar Isaac demeure l’une des très bonnes surprises du dernier « Star Wars », « Le réveil de la force ». Louise Bourgoin… Je n’en peux plus des anciennes miss météo de Canal +, même si Bourgoin m’agace nettement moins que Charlotte le Bon qui n’a de bon que le nom.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :