RSS

« eXistenZ » (1999)

05 Juin
XZ

JENNIFER JASON-LEIGH

« eXistenZ » ne sera sans doute jamais considéré comme le chef-d’œuvre de David Cronenberg, et il est rarement cité dans les articles le concernant, pourtant cela demeure un de ses films les plus distrayants et ludiques (normal, il s’agit de jeux) et une des rares occasions où l’auteur fait preuve d’un réel humour sur lui-même et sur ses fantasmes récurrents.XZ2

Situé dans l’univers des jeux de réalité virtuelle, « eXistenZ » est complètement fou et vertigineux, plongeant de plus en plus profond dans un monde impalpable, qui se dérobe sans cesse, mais finit par devenir plus concret que la « vraie vie ». Mais au fond, y a-t-il une « vraie vie », finalement ? Le coup de génie du scénario est de perdre le spectateur, au point qu’on ne sait jamais vraiment quand a démarré le jeu et surtout s’il est achevé quand arrive le mot « FIN ». On suit donc Jennifer Jason-Leigh et Jude Law dans leur périple mental, où comme toujours chez Cronenberg, la chair se mêle aux machines, où la matière organique est en constante mutation. C’est probablement le film le plus rythmé de son auteur, le plus accessible aussi, malgré sa complexité thématique. Et il a extrêmement bien vieilli grâce à son aspect prémonitoire et à sa lucidité sur l’avenir de l’Humanité.

Le couple vedette, toujours en mouvement, excelle à se perdre dans ce tourbillon de violence, de sensations, endossant sans arrêt de nouvelles identités, modifiant leurs relations, etc. Autour d’eux, de bons seconds rôles comme Willem Dafoe en pompiste traître, Ian Holm en inventeur peu fiable ou Sarah Polley qui apparaît vers la fin.

« eXistenZ » est à voir absolument, en ne cherchant pas forcément la petite bête (même amphibie), mais en se laissant porter, gruger, malmener, en tombant dans tous les pièges tendus par l’auteur et en y prenant un plaisir fou. À noter le stupéfiant morceau de bravoure dans le restaurant chinois où Jude Law fabrique un pistolet à base d’ossements de créatures répugnantes encore couverts de viande gluante et en y encastrant son bridge en guise de munition : inoubliable !

XZ3

JUDE LAW ET WILLEM DAFOE

Publicités
 

6 réponses à “« eXistenZ » (1999)

  1. Kinskiklaus

    5 juin 2017 at 9 h 17 min

    Bien content d’en lire enfin une critique négative ! Voilà bien longtemps que je l’ai vu, je l’adorais à l’époque. Cela me rassure que tu aies trouvé qu’il vieillit bien car je me posais la question tout récemment. Avec les années, j’ai oublié plein de moments du film, d’autres en revanche sont ancrés durablement dans ma tête. Je me souviens notamment (si je ne dis pas de bêtise) d’une scène à haute teneur érotique (voire pornographique) entre Jennifer Jason-Leigh et Jude Law, scène dans laquelle Law titille le trou situé dans le bas du dos de l’actrice. Du Cronenberg tout craché. A revoir, donc je vais le revoir dans peu de temps. Le réalisateur et créateur canadien restera pour l’éternité un artiste de génie. A part, totalement à part.

     
    • walkfredjay

      5 juin 2017 at 9 h 24 min

      Quand tu dis « négative », tu veux dire « positive », j’imagine ? 🙂

       
  2. Kinskiklaus

    5 juin 2017 at 9 h 28 min

    Oups, suis sorti du lit il y a peu et mon écriture s’en ressent. « Positive », évidemment ! Merci Fred !

     
  3. Seb

    5 juin 2017 at 10 h 24 min

    Oui, assez bon souvenir de ce Cronenberg que je ne placerais évidemment pas dans les titres majeurs du cinéaste canadien mais qui a un côté excitant et rentre-dedans qu’on a très peu vu depuis ses films post-La mouche. À revoir prochainement pour bibi !

     
  4. Kinskiklaus

    5 juin 2017 at 11 h 33 min

    Oui, très curieux film dans mon souvenir. Une bobine qui fait la part belle à toutes les obsessions du cinéaste et qui pourtant, de par son rythme, ne ressemble pas à du Cronenberg. Vous me suivez ou je vous fais un cours ?

     
  5. Patrick

    5 juin 2017 at 15 h 42 min

    Vu 2 fois et je le trouve loin d’être aussi fascinant que Videodrome ou Scanner.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :