RSS

« HUNT THE MAN DOWN » : Burgess Meredith dans « The loner »

16 Juin
LONER MEREDITH2

LLOYD BRIDGES

« HUNT THE MAN DOWN » est un épisode de la série « THE LONER », réalisé par le vétéran hollywoodien Tay Garnett (orthographié ‘Garnet’ au générique) et non-écrit par Rod Serling qui s’est contenté de superviser.

L’histoire est assez spéciale : Lloyd Bridges est enrôlé dans une « posse » pour traquer Burgess Meredith, un vieux trappeur planqué dans les montagnes. Parmi les chasseurs, Tom Tully, un épicier particulièrement décidé à supprimer le bonhomme. Bridges apprend que le crime de Meredith est de descendre régulièrement en ville pour se soûler et tout saccager, mais cette fois il s’en est pris à une ville voisine et doit être emprisonné. Tully s’avère être en fait l’ami d’enfance du vieux fou, qui avait fait le serment de l’abattre si jamais il devait aller en prison.

Drôle de pitch, drôles de personnages, enjeux pas très clairs pour cet épisode filmé entièrement en extérieurs. Meredith, littéralement couvert de postiches cabotine joyeusement comme à son habitude dans ce rôle d’homme des bois infantile et rebelle. Détail intéressant : il apparaît et disparaît comme un fantôme. Parmi les seconds rôles, le solide Bert Freed joue un shérif. Bridges n’a pas grand-chose à faire et se contente de compter les points.

LONER MEREDITH

BURGESS MEREDITH ET TOM TULLY

Publicités
 
8 Commentaires

Publié par le 16 juin 2017 dans SÉRIES TÉLÉ, WESTERNS

 

8 réponses à “« HUNT THE MAN DOWN » : Burgess Meredith dans « The loner »

  1. JICOP

    16 juin 2017 at 15 h 04 min

    Incroyable ce Burgess Meredith .
    On a l’impression de l’avoir toujours connu vieux .
    Comme s’il était sorti comme ça du ventre de sa mere .

     
  2. Kinskiklaus

    16 juin 2017 at 15 h 11 min

    « Comme s’il était sorti comme ça du ventre de sa mere . » Avec une telle barbe, la naissance a dû être chatouilleuse. Voilà Voilà… Gabin, c’est pareil. J’ai déjà vu des photos de lui bébé, déjà une tête de vieux. Pour l’un comme pour l’autre, leur tête de vieux ne les a pas empêché d’avoir des conquêtes féminines absolument délicieuses. Marié pendant un temps à Paulette Goddard, quand même, le Burgess !

     
    • JICOP

      16 juin 2017 at 15 h 18 min

      ahhh Paulette Goddard .
      Savoir que le  » Mickey de Rocky  » a séduit Paulette ; ça me fait quelque chose 😉

       
      • Kinskiklaus

        16 juin 2017 at 18 h 50 min

        La Paulette aimait les Charlot et les Pingouin. Le mystère des femmes…

         
  3. Kinskiklaus

    16 juin 2017 at 18 h 55 min

    Quand je pense à Burgess Meredith, trois de ses rôles me reviennent instantanément à l’esprit: celui de Mickey, l’entraîneur de Rocky, celui du Pingouin dans la série Batman et celui d’un employé de banque, seul survivant d’une attaque atomique dans un épisode fabuleux et cauchemardesque de « La quatrième dimension ». J’avais vu cet épisode tout même et il m’a durablement marqué.

     
    • JICOP

      16 juin 2017 at 19 h 17 min

      Oui je m’en rappelle de cet épisode ; et il avait une tete de vieux dedans encore avec des binocles pas possibles 🙂
      Quelle série extraordinaire quand meme .

       
      • Ludovic

        16 juin 2017 at 22 h 25 min

        Il finit enfermé dans une bibliothèque, mais la fin est cauchemardesque pour son personnage

         
  4. Kinskiklaus

    17 juin 2017 at 1 h 44 min

    Je vois que je ne demeure pas le seul à avoir été marqué par cet épisode. Yep, série extraordinaire, l’ai revu il y a une huitaine d’années avec un immense plaisir. On passera (moi en tous les cas) sous silence la piteuse reprise de la série dans les années 80.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :