RSS

HAPPY BIRTHDAY, KEYE !

18 Juin
LUKE

KEYE LUKE (1904-1991), ACTEUR CHINOIS À L’IMMENSE FILMOGRAPHIE, MÉMORABLE EN MOINE AVEUGLE DANS LA SÉRIE TV « KUNG FU ».

Publicités
 
8 Commentaires

Publié par le 18 juin 2017 dans ANNIVERSAIRES

 

8 réponses à “HAPPY BIRTHDAY, KEYE !

  1. Thomas

    18 juin 2017 at 7 h 53 min

    Il fut aussi le premier Kato dans les sérials des années 40 et bien sûr le premier propriétaire des Gremlins de Joe Dante

     
  2. Kinskiklaus

    18 juin 2017 at 9 h 04 min

    Le vendeur de Mogwaï, pour l’éternité. En feuilletant sa filmographie, j’apprends qu’il joua dans « Won ton ton, le chien qui sauva Hollywood », film ayant pour héros le chien Rintintin réalisé par…Michael Winner. Incroyable ! Le nom de ce réalisateur reste dans mon esprit attaché à un cinéma plutôt violent, je me suis trompé !

     
  3. walkfredjay

    18 juin 2017 at 9 h 09 min

    Winner avait aussi tourné plusieurs comédies à ses débuts en Angleterre, avec Oliver Reed.

     
  4. Edmond

    18 juin 2017 at 10 h 50 min

    I fut aussi e fils ainé de Charlie Chan

     
  5. JICOP

    19 juin 2017 at 12 h 42 min

    Maître Po enseignant au petit scarabée Caine la sagesse orientale ainsi que la manière infaillible de balancer des pains dans la tronche aux méchants pecores ( généralement Geoffrey Lewis ou Lloyd Bridges) dans  » Kung Fu  » et son superbe générique.
    Bien qu’il me fichait une frousse terrible avec son visage impassible.

     
  6. Daniel

    19 juin 2017 at 17 h 42 min

    Ah.. » Kung Fu »! Quelle formidable série , unique et tellement originale et pour une fois stoppée en plein succès par le désistement de son interprète principal. Dans les années 80 on a tenté de la faire renaître avec un clone pathétique de Carradine , l action se situant dans l ère moderne ( le concept a été repris dans les années 90 mais avec Carradine cette fois) et on a pu découvrir le pilote sur une chaîne originale américaine au concept marrant puisqu’ elle ne diffusait que les pilotes de futures séries qui n ont jamais vues le jour. Il ne balançait pas trop de pains l ami Caine , Jicop, puisque la censure imposait à la série pas plus de deux combats par épisode et certains coups jugés violent étaient interdits. Je me demande comment ils auraient faits avec Bruce Lee s il avait pris le rôle …Et pour rétablir une injustice qui fait long feu sur cette série, David Carradine assure lui même la majorité des combats à partir du milieu de la seconde saison et ce jusqu’ à la fin.

     
    • JICOP

      19 juin 2017 at 18 h 01 min

      Salut Daniel.
      C’est des souvenirs de gosses.
      On pensait qu’il envoyait des mandales mais en fait il était plutôt non violent, il esquivait les coups.
      Illusion parfaite.
      Pas le cas du Chinois dans  » Shangai Joe « .

       
      • Kinskiklaus

        19 juin 2017 at 18 h 13 min

        « Shangaï Joe », mémorable, tu l’as vu une fois, tu ne l’oublies jamais ce film. Je l’avais acheté à l’époque pour Kinski, au final il apparaît comme souvent trente secondes (ici en pervers au rasoir si mes souvenirs sont bons) et se fait dézinguer. J’adore cette bobine, ça sort complètement de l’ordinaire. C’est inattendu, complètement barré. Une vraie curiosité.
        « On pensait qu’il envoyait des mandales mais en fait il était plutôt non violent, il esquivait les coups.
        Illusion parfaite. » Exactement comme le faisait Pierre Richard dans « La chèvre » avec le type de l’aéroport à qui il a piqué son chariot.

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :