RSS

ELSA MARTINELLI : R.I.P.

08 Juil
MARTINELLI

ELSA MARTINELLI (1935-2017), ACTRICE DES ANNÉES 60 QUI TOURNA AVEC WELLES, HAWKS ET DE SICA MAIS S’EFFAÇA PEU À PEU.

Publicités
 
14 Commentaires

Publié par le 8 juillet 2017 dans CARNET NOIR, CINÉMA ITALIEN

 

14 réponses à “ELSA MARTINELLI : R.I.P.

  1. Claude

    8 juillet 2017 at 19 h 43 min

    Découverte dans « The indian fighter », western de André De Toth (avec Kirk Douglas), à la célèbre scène de la rivière (titre français : « La rivière de nos amours »)

     
  2. JICOP

    8 juillet 2017 at 21 h 52 min

    Revue il y a peu dans  » Hatari  » de Hawks ou elle se retrouvait dans les grandes paluches du Duke .
    Elle était bien mignonne la ragazza .
    Une Audrey Hepburn Italienne .

     
  3. Corey

    8 juillet 2017 at 23 h 46 min

    Oh, tristesse, revu aussi récemment dans mon film culte, Hatari, ou elle est aussi craquante qu’agaçante…

     
  4. Edmond

    9 juillet 2017 at 1 h 27 min

    De mannequin à actrice puis comtesse et designer sa vie fut bien remplie

     
  5. Dino Barran

    9 juillet 2017 at 11 h 44 min

    Les éléphanteaux auraient mérité un Oscar.

     
    • walkfredjay

      9 juillet 2017 at 11 h 46 min

      Je ne me souviens que de cette scène ! Il faudrait que je le revoie… 🙂

       
    • JICOP

      9 juillet 2017 at 11 h 52 min

      Bien d’accord, ils étaient formidables.
      Et cette musique de Mancini sur ce film: wonderful !!

       
  6. Corey

    9 juillet 2017 at 11 h 54 min

    Pour moi, le film du bonheur. Je n’ai jamais autant été séduit par une galerie de personnages comme dans Hatari!, et Elsa Martinelli en faisait partie. Un petit coup de mou ? Revoyez Hatari!, et vous avez la pêche pour la journée !

     
  7. lemmy

    9 juillet 2017 at 12 h 57 min

    Tout à fait pour « Hatari » où son naturel est explosif. Il est également difficile de l’oublier dans « La rivière de nos amours »…

     
  8. Marc Provencher

    9 juillet 2017 at 16 h 44 min

    À mon grand dam, je n’ai toujours pas vu (pas trouvé en français) ‘DONNATELLA’, un Monicelli de 1956 dont elle est la vedette. J’aurais bien voulu le voir avant qu’Elsa Martinelli nous quitte.

     
    • Edmond

      9 juillet 2017 at 19 h 56 min

      Je n’ai , hélas, trouvé que la version transalpine ! 😦

       
  9. Edmond

    9 juillet 2017 at 19 h 53 min

     
  10. lemmy

    10 juillet 2017 at 14 h 12 min

    Il me reste à voir son western européen « Belle Starr Story » dont elle est la vedette et « Le procès » de Welles, qui sont sur mes étagères depuis un moment…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :