RSS

JERRY LEWIS : R.I.P.

20 Août
LEWIS

JERRY LEWIS (1926-2017), ACTEUR ET RÉALISATEUR DE COMÉDIES, PLUS APPRÉCIÉES EN EUROPE QU’AUX U.S.A., IL FORMA UN DUO AVEC DEAN MARTIN.

Publicités
 
16 Commentaires

Publié par le 20 août 2017 dans CARNET NOIR

 

16 réponses à “JERRY LEWIS : R.I.P.

  1. Claude

    20 août 2017 at 20 h 19 min

    Nostalgie (surtout le fameux « Dr Jerry and Mister Love » mais pas seulement) . Le dernier que j’ai vu (au cinéma permanent, ça ne date pas d’hier) était le désolant « Ya, ya mon général » . Je n’ai jamais eu le courage de le regarder dans le ou les « film(s) » de Philippe Clair …

     
  2. Thomas

    20 août 2017 at 20 h 25 min

    ne pas oublier le superbe film de Scorcese : La Valse des Pantins

     
    • walkfredjay

      20 août 2017 at 20 h 48 min

      J’avoue n’être pas très client de son style d’humour, mais c’était un personnage important de la comédie U.S. En effet, sa double prestation dans « THE NUTTY PROFESSOR » (dont une était un pastiche de Dean Martin) est intemporelle et il a eu le courage de montrer une facette moins sympathique de sa personnalité dans « KING OF COMEDY ».

       
    • Claude

      20 août 2017 at 22 h 14 min

      Exact . Remarquable aussi dans ses rôles sérieux : « King of comedy », « Arizona dream » …

       
  3. Kinskiklaus

    20 août 2017 at 20 h 55 min

    Pas fan du tout de son humour non plus et pourtant, c’est curieux, sa disparition m’attriste, comme si elle me renvoyait à celle de mon enfance. Je l’avais trouvé très bien en oncle de Johnny Depp dans « Arizona Dream ». RIP

     
  4. walkfredjay

    20 août 2017 at 20 h 57 min

    Sa relation conflictuelle et complexe avec Dean Martin mériterait d’être développée en scénario.

     
    • Kinskiklaus

      20 août 2017 at 21 h 09 min

      Ignorant cela, pourrais-tu m’expliquer en quelques mots leur relation « conflictuelle et complexe (ou me renvoyer vers un article) ?

       
      • walkfredjay

        21 août 2017 at 8 h 04 min

        Il faut lire « DINO », la bio de Dean Martin pour s’en faire une idée. Une banale mais intense histoire de jalousie, de dépendance, d’amour-haine entre deux artistes qui pensaient ne pas exister l’un sans l’autre et qui ont fini par se haïr (du moins Dino ne supportait plus Jerry). Je l’ai lu il y a longtemps, mais je me souviens avoir trouvé ça passionnant.

         
  5. JICOP

    20 août 2017 at 20 h 58 min

    La coïncidence avec le documentaire diffusé il y a peu sur ARTE ou, à la fin, il revenait devenu âgé sur sa carrière.
    Quelques phrases poignantes ou il affirmait penser encore chaque jour à son vieux complice Dean Martin et ses heures glorieuses.
    Un homme généreux, un comique impayable et un réalisateur formidable,. Il faut avoir vu » le tombeur de ces dames  » et sa mise en scène au millimètre dans ce décor de poupée.
    Avec lui, ‘c’est un certain âge d’or Hollywoodien en Technicolor et cinémascope qui s’en va, une certaine naïveté, une folie douce, j’en suis triste.
    Triste aussi que son fameux film  » the Day the clown cried  » ne soit pas sorti et demeure encore aujourd’hui un fantasme pour tout cinéphile.
    Seule consolation: que la France lui ait apporte ce statut que son pays lui refusait: celui d’un authentique auteur.
    Adieu Jerry, zinzin D’Hollywood.

     
  6. Edmond

    20 août 2017 at 22 h 22 min

    Paramount Channel lui avait dédié un cycle il y a quelques mois et a rediffusé , il y a peu les tontons farceurs où il incarnait plusieurs personnages

     
  7. Miguel

    21 août 2017 at 7 h 17 min

    « Hollywood or Bust » road movie sympa avec Jerry Lewis, Dean Martin et un gros clébard à l’arrière d’une Cadillac. Ca chantonne beaucoup mais il y a de nombreux passages assez marrants.

     
  8. Val

    21 août 2017 at 7 h 35 min

    Une bien triste nouvelle.
    Ses films « Docteur Jerry et Miser Love »‘ et « Le tombeur de ces dames » sont pour moi de grands souvenirs de soirées familiales durant mon enfance.
    Adolescente, je trouvais ses gags lourdingues et j’avais cessé de voir ses films mais, ayant decouvert récemment « La Valse des pantins », j’ai retrouvé le plaisir de visionner ses plus grandes oeuvres.
    Adieu, Docteur Jerry…

     
  9. Daniel

    21 août 2017 at 18 h 14 min

    Objectivement , c’ était un génie ! Comme Jicop , j’ ai vu l ‘excellent doc. sur Arte qui lui était consacré avec des grands moments comme sa voix tremblante lorsqu’ il évoque Dean Martin et sa souffrance de ne pas être reconnu par ses pairs malgré de nombreuses inventions sur la façon de tourner .Cet homme, qui a énormément souffert physiquement suite à une chute sur le dos lors d’ un tournage, passé de mode à partir des années 70 , est revenu encore plus grand avec les films que vous avez cité et sa prestation dans un épisode de  » New York , unité spéciale » est bouleversante , sans oublier toute l’ énergie qu’ il a consacré au  » Téléthon » qu’ il a importé en France. Alors je m’ associe à tous…..l homme Jerry Lewis me manque déjà!

     
  10. mjfb

    23 août 2017 at 16 h 50 min

    Enfant j’étais fan de lui et je regardais ses films à la télé, j’aimais bien son duo avec Dean Martin, et j’avais adoré Dr Jerry et Mister Love. Un grand acteur comique nous a quitté.

     
  11. Daniel

    23 août 2017 at 16 h 56 min

    Il me semble que son dernier rôle est un » caméo « dans un film avec Nicolas Cage a la demande de celui ci , ami de longue date de Jerry Lewis.

     
    • Thomas

      23 août 2017 at 18 h 34 min

      oui The Trust avec aussi Elijah Wood .Il était aussi excellent en oncle schyzophrène du detective Munch dans un épisode de New York Unité Spéciale

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :